Crimson Moonlight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Crimson Moonlight

Description de cette image, également commentée ci-après

Pilgrim au Blast of Eternity 2011.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Suède Suède
Genre musical Unblack metal, metal chrétien, black metal
Années actives 1997 à aujourd'hui.
Site officiel crimsonmoonlight.com
Logo

Crimson Moonlight est un groupe de unblack metal Suédois qui a été formé en 1997 par Gustav Elowson et Petter Stenmarker. Créé dans l'intention de faire du black metal dans la veine primitive, de sortir une démo et de donner un concert avant de se dissoudre, mais la dissolution n'eut jamais lieu. Le groupe continua, et sortit deux EP, un album live, une démo de plus, une compilation et deux albums. Au départ sous contrat avec Rivel Records, ils sont actuellement avec Endtime Productions. Ils ont fait deux tournées aux États-Unis, et ont été représentés dans deux documentaires concernant le metal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Crimson Moonlight est fondé en été 1997 par Simon "Pilgrim" Rosén (chant), Gustav "Gurra" Elowsson (batteur, également du groupe de grindcore Exhale), Petter Stenmarker (guitare, clavier), Jonathan Jansson (guitare, aussi avec Pantokrator) et Simon Lindh (basse). Ensemble, ils enregistrent une démo indépendante, intitulée Glorification of the Master of Light. Leur projet de base était de se séparer consécutivement à cette démo, mais ils décident de continuer. En 1998, ils enregistrent leur premier EP en studio, Eternal Emperor, qui représente un style de unblack metal très symphonique et porté sur le clavier, en contraste avec le brutal et primitif Horde, qui avait inspiré leur musique sur la première démo[1]. La même année, le groupe enregistre un album live intitulé Live in Varsås, et en 2001, une deuxième démo qu'ils baptisent Heralding the Dawn.

The Covenant Progress et Veil of Remembrance[modifier | modifier le code]

Quelques années plus tard, Crimson Moonlight signe un contrat d'enregistrement avec Rivel Records, un petit label Suédois de metal chrétien. À la même période, Jonathan Jansson et Simon Lindh quittent le groupe. Hubertus Liljegren, ancien membre du groupe séparé Sanctifica, et Per Sundberg rejoignent Crimson Moonlight comme guitaristes. Erik Tordsson reprend la basse. En 2003, avec cette formation, le groupe enregistre son premier album studio intitulé The Covenant Progress. Cet album prend une direction plus unblack mélodique, avec moins d'emphase au clavier. The Covenant Progress est très bien reçu par la critique médiatique du milieu metal[2], et en 2005, ils avaient vendu 2'300 copies. Durant l'année 2003, le groupe mène plusieurs tournées en Europe pour promouvoir The Covenant Progress.

En 2004, Crimson Moonlight sort son deuxième album, Veil of Remembrance. L'album démontre de grands changements dans le style du groupe: ils laissent tomber le clavier pour prendre une direction plus brutale, et ils incorporent des influences grindcore et death metal, inspirés par des groupes tels Nile, Living Sacrifice et Believer[3]. Pilgrim déclare que l'écriture des textes témoigne de ses propres combats et de son évolution personnelle (particulièrement sur "My Grief, My Remembrance"), au travers de sa souffrance suite au fait que sa femme l'ait quitté en 2003 [4]. (Durant les sessions d'enregistrement, Jani Stefanovic (de Divinefire et Renascent) a rejoint le groupe, et a eu un grand rôle dans la création de leur nouveau style, maintenant appelé death/unblack metal.) Ce nouvel album est également bien reçu[2], mais vend moins de copies que le précédent. Dans une interview avec Harm Magazine, le groupe déclare penser que l'époque du téléchargement est responsable des ventes basses[5]. Comme en 2003, Crimson Moonlight mène une tournée européenne pour la promotion de l'album. Fin 2004, ils enregistrent une compilation intitulée Song from the Archives, incluant les titres parus sur l'EP Eternal Emperor, des morceaux des deux albums, des titres de démo et des morceaux lives[6].

Ensuite de cela, le groupe entreprend des changements internes à la formation. Jani Stefanovic quitte le groupe, ses autres projets musicaux lui prenant trop de temps, Hubertus Liljegren part pour se consacrer non seulement à ses autres groupes mais aussi pour finir ses études, et Erik Tordsson quitte également pour finir ses études[7]. Johan Ylenstrand (également guitariste fondateur d'Exhale avec Gustav Elowson et bassiste d'Inevitable End depuis 2010) rejoint le groupe à la basse, et Jonas Arvidsson à la guitare[8].

En 2006, Elowson reçoit des propositions de sponsorisation de la part de sociétés fabriquantes en percussion et batterie, telles Sabian, Pearl, Remo et Vic Firth[9].

In Depths of Dreams Unconscious[modifier | modifier le code]

En 2006, l'accord entre Crimson Moonlight et Rivel Records prend fin, et le groupe commence la recherche pour un nouveau label. Le 17 juin 2006, le label de metal extrême Endtime Productions annonce qu'ils ont signé un accord avec le groupe. Ensuite, Crimson Moonlight enregistre un EP dans le plus grand secret. L'été qui suit, le groupe joue sa première tournée aux États-Unis, et vend les pré-enregistrements de leur nouveau projet, intitulé In Depths of Dreams Unconscious. Cet EP présente deux nouveaux morceaux, ainsi qu'un reé-enregistrement de leur toute première démo. Musicalement, cet EP poursuit sur leur lancée death/unblack metal, avec un arrangement plus mélodique. L'enregistrement officiel contient également une intro interprétée par le groupe de néoclassique suédois Arcana. In Depths of Dreams Unconscious est officiellement sorti le premier février 2007. Durant l'été 2007, Crimson Moonlight joue au Cornerstone Festival, dans l'Illinois, pour la deuxième fois depuis 2006.

En 2009, Crimson Moonlight est annoncé au programme des Elements of Rock, à Uster, en Suisse, mais deux mois avant le concert, prévu en mai[10] ils annoncent que le groupe fait une pause, et donc qu'ils ne participeront pas.

Fin 2011, le groupe reprend du service, se crée une page Facebook, joue au Nordic Fest d'Oslo, au Blast Of Eternity d'Heilbronn, et Elements of Rock en mars 2012[11], ainsi que le fait qu'ils travaillent à un nouvel album.

Formation[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Simon "Pilgrim" Rosén - Chant
  • Per Sundberg- Guitare
  • Gustav "Gurra" Elowson - Batterie
  • Johan Ylenstrand- Basse
  • Jonas Arvidsson - Guitare

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Hubertus Liljegren - Guitare/Basse
  • Samuel - Guitare
  • David Seiving - Basse
  • Petter - Clavier (1997-1998)
  • Erik Tordsson - Basse
  • Jani Stefanovic - Guitare

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Slovaev, Arthur, « Crimson Moonlight », Vae solis, a Russian metal music webzine, Open Publishing,‎ 1998 (consulté le 29 août 2007) Interview with now-former guitarist Petter Stenmarker
  2. a et b (en) « Crimson Moonlight Reviews », Rivel Records, Review links, Open Publishing,‎ 2007 (consulté le 29 août 2007)
  3. [users.telenet.be/jesusmetal/homer.htm] Influences du groupe selon Pilgrim
  4. [users.telenet.be/jesusmetal/homer.htm] interview sur l'écriture des textes
  5. (en) Wayfaerer, « Crimson Moonlight Interview », Harm Magazine, Open Publishing,‎ 30 avril 2005 (consulté le 24 février 2005)
  6. (en) Jordan, Jason, « Crimson Moonlight at Their Most Brutal », Ultimate Metal webzine, Open Publishing,‎ 2005 (consulté le 29 juillet 2007) Interview with Crimson Moonlight
  7. [users.telenet.be/jesusmetal/homer.htm] Explications de Pilgrim sur les changements de formation
  8. [1] formation au 22 septembre 2005
  9. (en) « Crimson Moonlight », Crimsonmoonlight.com, Open Publishing,‎ 30 avril 2006 (consulté le 29 août 2007)
  10. [2] line-up des Elements of Rock
  11. [3] line-up desElements of Rock

Liens externes[modifier | modifier le code]