Crime sur les cimes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crime sur les Cimes
Auteur Raymond Benson
Genre Roman d'espionnage
Version originale
Titre original High Time to Kill
Langue originale Anglais
Date de parution originale 1999
Version française
Traducteur Pascal Loubet
Éditeur La Sentinelle
Date de parution 2001
Série James Bond
Chronologie
Précédent Le Visage de la mort Le monde ne suffit pas Suivant

Crime sur les cimes (High Time to Kill) est le troisième roman original écrit par Raymond Benson à mettre en scène James Bond, l'agent 007 au service secret de Sa Majesté (quatrième si l'on prend en compte la novélisation de Demain ne meurt jamais). Elle fut publiée en Angleterre en mai 1999, et c'est le premier roman à présenter Le Syndicat, organisation criminelle que Bond doit affronter, comme pour le SPECTRE dans les romans de Ian Fleming et de John Gardner[1],[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

Skin 17, une formule révolutionnaire qui permettra de dépasser Mach 7, a été dérobée dans le laboratoire britannique où elle a été conçue. L'organisation derrière ce vol, Le Syndicat, puissant groupe de terroristes à louer, espère engendrer un bénéfice conséquent par la vente de la formule à une puissance étrangère. Mais, après avoir transité sans encombre par la Belgique et l'Inde, la formule se perd non loin du sommet du Kanchenjunga, troisième plus grande montagne du monde, avec le crash de l'avion qui la transportait.
Retrouver Skin 17 est d'une importance vitale pour l'Angleterre, toutes les autres données concernant la formule ayant été effacées, détruites ou éliminées. Une expédition de sauvetage est donc montée afin de couvrir James Bond, qui doit récupérer Skin 17 le premier. En effet, plusieurs autres pays ont eux-mêmes lancé leur expédition, et par dessus-tout, Le Syndicat, déterminé a remettre la main sur Skin 17, semble s'être déjà infiltré dans l'équipe...

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • James Bond
  • M
  • Captain Group Roland Marquis ancien rival de Bond à Eton, il est désormais dans la RAF, et étant excellent alpiniste, il est le leader de l'expédition britannique
  • Sergent Chandra Bahadur Gurung officier népalais du Royal Gurkha Rifles en Angleterre, il accompagnera James Bond lors de son ascension du Kanchenjunga
  • Dr. Holy Kendall médecin d'origine Néo-Zélandaise et ancienne amante de Roland Marquis, c'est la seule femme de l'expédition.
  • Le Gérant chef du Syndicat, il est supposé aveugle mais on ne sait rien d'autre sur lui.

The Union[3] Trilogy[modifier | modifier le code]

En octobre 2008, l'édition américaine Pegasus Books a publié une compilation regroupant les trois 007 écrits par Benson dans lesquels figurent Le Syndicat, à savoir Crime sur les cimes, Doubleshot (non traduit en français) et Ne rêve jamais de mourir. Le recueil comporte aussi la première nouvelle de l'auteur à faire figurer James Bond, Le Spectre du passé, qui n'avait jamais été édité en anglais en version complète[4]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le SPECTRE apparaît chez Ian Fleming dans Opération Tonnerre, Au service secret de Sa Majesté, On ne vit que deux fois et est évoqué dans Motel 007
  2. Chez John Gardner, il apparaît dans Mission Particulière, Une Question d'honneur et Nobody Lives For Ever
  3. The Union est le nom du Syndicat dans la version originale du livre
  4. (en) Article du site CommanderBond.net sur le recueil : « Raymond Benson's James Bond Returns In 2008 »