Crime passionnel (film, 1945)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crime passionnel (homonymie) et Fallen Angel.

Crime passionnel

Titre original Fallen Angel
Réalisation Otto Preminger
Scénario Harry Kleiner
Acteurs principaux
Sociétés de production Twentieth Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film noir
Sortie 1945
Durée 98 minutes (1 h 38)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Crime passionnel (Fallen Angel) est un film américain d'Otto Preminger sorti en 1945.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sans un sou Eric Stanton ne peut continuer son voyage, il descend d’un bus et échoue à Walton, une petite ville de la côte californienne. Il se retrouve dans un petit café sur la plage et fait connaissance de Pop, le propriétaire, de Mark Judd, un ancien policier new-yorkais, et de Dave Atkins. Tout ce petit monde gravite autour de la belle serveuse du bar, Stella. Stanton, attiré, courtise en vain Stella qui, lasse des aventures sans lendemain, n’aspire qu’à se marier. Pour se faire de l’argent, Stanton s’acoquine avec un charlatan qui fait un numéro de spiritisme. Il doit faire de la publicité pour attirer du monde à une séance publique et décide de persuader les deux filles de l’ancien maire de la ville, June et Clara Mills, d’assister à la représentation espérant, grâce à leur réputation, drainer d’autres personnes. C’est un succès et le professeur Madley lui propose de le suivre dans ses tournées, Stanton refuse espérant conquérir Stella. Mais la serveuse repousse toujours ses avances, Stanton lui propose alors de patienter en promettant de se procurer l’argent nécessaire pour la sortir de sa condition. Il a en effet le projet de séduire la riche June Mills pour extorquer sa fortune. Sans grande expérience, June se laisse séduire et en moins d’une semaine, ils se marient. Le soir même, s’échappant du lit conjugal, il ne peut s’empêcher de retrouver Stella pour lui annoncer la réussite de son plan. Mais apprenant son mariage, Stella l’éconduit sans ménagement. Le lendemain matin, la jeune femme est retrouvée assassinée. Mark Judd, fort de son expérience, aide la police locale à enquêter. Il procède à un interrogatoire musclé sur Dave Atkins, soupçonné d’être l’amant de Stella, puis il interroge Stanton. Celui-ci décide de s’enfuir à San Francisco avec June. Ils se retrouvent dans un hôtel minable et Stanton raconte la vie minable qu’il a menée à sa femme dans la plus grande franchise. Le lendemain June est arrêtée et Stanton décide de retourner à Walton, pour enquêter. Il démasque Mark Judd, amoureux de Stella depuis deux ans, elle l’avait repoussé le sachant marié et incapable d’obtenir son divorce. Stanton reste avec June sincèrement amoureuse de lui.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et, parmi les acteurs non-crédités :

Autour du film[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

  • « À l’instar de nombreuses femmes fatales issues du milieu prolétaire, Stella est condamnée. Cette condamnation est à la fois individuelle et culturelle en ce sens que la société patriarcale dominante à l’époque classique du Film noir réprimait les femmes dont le comportement violait ses principes. »[2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le film noir – Patrick Brion – Éditions de la Martinère – 2004 (ISBN 2-7324-3144-3).
  2. Alain Silver & James Ursini - Les Mille yeux du Film Noir

Lien externe[modifier | modifier le code]