Crescent (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crescent.

Crescent

Album par John Coltrane
Sortie 1964
Enregistré 27 avril - 1er juin 1964, à Van Gelder Studios, Englewood Cliffs, New Jersey
Durée 40:10
Genre jazz modal, jazz
Producteur Bob Thiele
Label Impulse!
Critique

Albums par John Coltrane

Crescent est un album du saxophoniste de jazz John Coltrane enregistré en 1964 dans le studio de Rudy Van Gelder.

Historique[modifier | modifier le code]

Bien que jouissant d'une notoriété moindre que les albums Giant Steps, My Favorite Thing ou A Love Supreme, il est considéré par de nombreux jazzmen comme son meilleur album[2].

Le critique musical Lewis Porter (en) rapproche l'album de A Love Supreme[3]. Crescent, Wise One et la ballade Lonnie's Lament feront l'objet de nombreuses reprises par la suite[4].

Les climats de l'album tranchent du reste de la discographie de Coltrane : il y a plus de retenue dans la musique, sombre selon certains, sereine pour d'autres[5]. Seul Bessie's Blues, un blues en 12 mesures dans la tradition du bebop, diffère du reste de l'album à cet égard.

L'album est particulièrement épuré et constamment à la recherche de la note ultime. La suite sera bien plus radicale.

Titres[modifier | modifier le code]

Toute la musique est composée par John Coltrane.

Titre Durée
Face 1
1. Crescent 8:41
2. Wise One 9:00
3. Bessie's Blues 3:22
Face 2
4. Lonnie's Lament 11:45
5. The Drum Thing 7:22

Quartet[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael G. Nastos, « Critique de Crescent », sur allmusic.com (consulté le 31 juillet 2013).
  2. La lecture du recueil de témoignages compilés par Frank Médioni (John Coltrane, 80 musiciens de jazz témoignent) est à cet égard édifiante.
  3. In Lewis Porter (en), John Coltrane - Sa vie, sa musique, ed. Outre Mesure.
  4. Pharoah Sanders reprendra les trois compositions sur son album Crescent With Love.
  5. C'est le cas de Lewis Porter.