Craven A

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ancienne publicité pour les cigarettes Craven A

Craven A est une marque anglaise qui s'est d'abord appelée "Black cat" proposée par la société Carreras établie dans City road à Londres depuis 1788. L'histoire raconte que le Comte de Craven patron de Carreras avait donné le nom de "Black cat" à ces cigarettes en raison de la présence d'un chat noir qui rodait dans la manufacture. Les "Black cat" devinrent les Craven A à partir de 1860 mais ont conservé jusqu'à aujourd'hui une tête de chat noir sur leur paquet.

Les premières Craven A étaient sans filtres, vendues dans une boîte en métal vert. Puis vinrent les célèbres "Cork Tipped" cigarettes sans filtre mais dont un bout était entouré d'une fine bande de liège, ce qui permettait de ne pas mouiller le papier. C'est la Craven A sans filtre telle qu'elle était vendue jusqu'à aujourd'hui, au départ dans une boîte rouge en métal, puis en paquet cartonné rouge reprenant le design de la boîte métallique.

Enfin sont apparues les Craven A filtre dans un paquet rouge et blanc.

Craven A - cigarettes - France.jpg

Ces cigarettes ont une particularité, elles ne comportent aucun agent de saveur ou de texture (peu de cigarettes ont cette particularité à l'instar d'American Spirit, ou certaines Benson&Hedges, JPS, Dunhill...). Elles sont composées autrement dit de tabac pur (94 % de tabac et 6 % de papier à cigarette). Contrairement à d'autres marques de cigarettes, elles ne sont élaborées qu'à partir d'une seule variété de tabac, le Virginia.

Avec filtre ou sans filtre, les valeurs de nicotine et de goudrons pour une cigarette, sont respectivement de 1 mg et 10 mg mais de façon surprenante la qualité "sans filtre" ne contient que 6 mg de monoxyde de carbone contre 10 mg pour les cigarettes avec filtres.

Le nom de cette marque est repris de façon anecdotique dans la chanson Les Bêtises par Sabine Paturel ainsi que dans Le Chien de Léo Ferré (1969).

À noter que selon son biographe, Jean Gabin était un fumeur régulier de Craven sans filtre qu'il alternait avec ses Gitanes. Dans le film Le Pacha, un paquet de Craven est visible sur le bureau du « commissaire Louis Joss », Gabin.