Crater Glacier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crater Glacier
Photo aérienne
Photo aérienne

Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Washington
Comté Skamania
Massif Chaîne des Cascades
Type Glacier de cirque
Superficie 0,93 km2 (2004)
Coordonnées 46° 11′ 48″ N 122° 11′ 15″ O / 46.19667, -122.1875 ()46° 11′ 48″ N 122° 11′ 15″ O / 46.19667, -122.1875 ()  

Géolocalisation sur la carte : Washington

(Voir situation sur carte : Washington)
Crater Glacier

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Crater Glacier
Côté oriental du glacier
Le cratère en octobre 2000.
De nouveaux glaciers se forment sur le cratère.
Glaciers dans le cratère du Mont Saint Helens.

Le glacier Crater Glacier (aussi connu sous le nom de Tulutson Glacier)[1] est un jeune glacier situé sur le mont Saint Helens dans l’État américain de Washington.

Le glacier est situé sur la face nord du cratère volcanique apparu lors de l'éruption du mont Saint Helens en 1980. Un dôme important constitué de laves s’est constitué de 1980 à 1987 au centre de ce jeune cratère et un glacier s’est formé à l’ombre de celui-ci. Le glacier possède deux terminaisons (moraines) sur ses côtés est et ouest. L’activité volcanique de 2004 a créé un nouveau dôme qui a presque découpé le glacier en deux parties. La glace a une épaisseur d’environ 100 mètres avec des pointes par endroits jusque 200 mètres ce qui est presque aussi profond que pour le glacier Carbon Glacier localisé sur le mont Rainier. La glace d’avant 1980 disparut lors de l’éruption ce qui signifie que la glace actuelle est postérieure à 1980. Néanmoins, le volume actuel de glace est déjà identique au volume d’avant éruption. Les chutes de neige importantes en hiver, les avalanches fréquentes causées par l’activité du volcan et le faible ensoleillement à cet endroit ont favorisé une extension rapide du glacier. La surface du glacier paraît sombre et sale à cause des résidus volcaniques en quantité à proximité[2],[3],[4],[5],[6]

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant l’hiver 1980-1981, le glacier commença à grandir très rapidement (14 mètres d’épaisseur par an) à l’ombre du cratère. Des scientifiques découvrirent cette agrandissement 7 à 9 ans plus tard bien qu’aucune publication ne se soit faite avant 1999[7]. En 2004, le glacier recouvrait une surface de 0,93 km2. À cause des gaz émis par le cratère, il existait des cavernes naturelles de glace. Celles-ci furent explorées à la fin des années 1990[8],[9]. Lors des activités du volcan en 2004, le glacier fut soulevé et poussé plus loin par le mouvement du dôme volcanique. Le glacier qui était avant assez lisse est devenu crevassé et recouvert de séracs suite aux mouvements du volcan. Son apparence s’est donc rapidement modifiée en fonction des chutes importantes de neige et suite à l’activité volcanique. En 2007, le glacier continuait encore à s’étendre. Son avancée orientale était plus importante car ce côté est plus fortement protégé par l’ombre du volcan.

Cavernes de glace d’avant 2004 dans le glacier[modifier | modifier le code]

En 2000, des grottes de glace furent découvertes sur le glacier. Elles furent explorées tout comme celle au sommet du mont Rainier. Les grottes se trouvaient à proximité du dôme de lave de 1980 où des vapeurs chaudes et des gaz étaient toujours expulsées via des fumerolles. Environ 2,4 km de grottes ont été étudiées et cartographiées[7].

Lors de la nouvelle période d’activité de 2004, des parties du glacier et des grottes furent fondues tout en créant des explosions de vapeur alimentées par la glace fondue. Les grottes restantes furent également déformées ou obstruées par les mouvements du volcan. De nouvelles cavernes se sont probablement créées mais il était très dangereux de les étudier en 2007 vu la fragilisation de la glace existante depuis le début de la période d’activité plus intense[10].

Autres glaciers[modifier | modifier le code]

Depuis 2004, de nouveaux glaciers se sont formés sur les flancs du cratère au-dessus de Crater Glacier en fournissant le Crater Glacier en nouvelle glace et en rocher. D’autres accumulations de neiges laissent à penser que de nouveaux glaciers pourraient se développer dans le futur.

Choix d’un nom pour le glacier[modifier | modifier le code]

Depuis la découverte du glacier à la fin des années 1980, les scientifiques le nommèrent Crater Glacier entre eux de façon informelle. Ce terme fut couramment utilisé également dans le public tout en apparaissant dans différentes publications. Un journal scientifique l’a toutefois nommé "Amphitheater glacier,"[4] mais ce nom ne fut jamais employé ailleurs.

En dépit de nombreuses publications sur le glacier dans les années 1990, aucun nom officiel ne fut donné au glacier avant 2004[8],[9],[3],[11]. À ce moment, une personne de la tribu amérindienne Cowlitz suggéra de nommer le glacier Tulutson Glacier ce qui signifie « glace » en langage Cowlitz. En mars 2005, le service géographique des noms de l’État de Washington choisit ce nom parmi trois autres propositions (Crater, Spirit, et Tamanawas)[12].

Cependant, le service national américain des noms géographiques avait déjà été contacté pour décider également du nom. Les propositions étaient Tuluston[13], Crater[14], et Kraffts Glacier en hommage aux vulcanologues Katia et Maurice Krafft tués en mission en 1991. En juin 2006, le choix se porta finalement sur "Crater Glacier" pour respecter sa forte utilisation dans le passé et cela même si l’État de Washington et le United States Forest Service contestèrent l’appellation[15]. Les scientifiques de l'Observatoire des Volcans de la chaîne montagneuse des Cascades(USGS) supporta cette dénomination en disant que Tuluston ne serait plus un terme approprié d’autant plus que la région n’était pas habitées par les Cowlitz mais par des tribus ayant une autre langue.

Après cette décision, l’État de Washington décréta que Tulutson serait encore employé dans l’État de Washington contrairement au reste des USA[16]. Une proposition d’après 2006 est en cours de réflexion pour que le glacier soit séparé en East Crater Glacier et West Crater Glacier (Cratère ouest et est)[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom officiel "Crater Glacier" fut voté à 8 voix contre 4 au sein de l’institution U.S. Board on Geographic Names en juin 2006. Le nom remplace le nom précédent de "Tulutson Glacier"
  2. (en) Melinda M. Brugman, Austin Post, « USGS Circular 850-D: Effects of Volcanism on the Glaciers of Mount St. Helens »,‎ 1981 (consulté le 19-03-2007)
  3. a et b (en) Tracy B. Wiggins, Jon D. Hansen et Douglas H. Clark, « Growth and flow of a new glacier in Mt. St. Helens Crater », Abstracts with Programs - Geological Society of America, vol. 34, no 5,‎ 2002, p. 91
  4. a et b (en) Steve P. Schilling, Paul E. Carrara, Ren A. Thompson et Eugene Y. Iwatsubo, « Posteruption glacier development within the crater of Mount St. Helens, Washington, USA », Quaternary Research, Elsevier Science (USA), vol. 61, no 3,‎ 2004, p. 325–329
  5. (en) Melanie McCandless, Mitchell Plummer et Douglas Clark, « Predictions of the growth and steady-state form of the Mount St. Helens Crater Glacier using a 2-D glacier model », Abstracts with Programs - Geological Society of America, vol. 37, no 7,‎ 2005, p. 354
  6. (en) Steve P. Schilling, David W. Ramsey, James A. Messerich, and Ren A. Thompson, « USGS Scientific Investigations Map 2928: Rebuilding Mount St. Helens »,‎ 08-08-2006 (consulté le 19-09-2007)
  7. a et b (en) Grottes du Glacier
  8. a et b Charles H., Jr. Anderson, Christopher J. Behrens, Gary A. Floyd et Mark R. Vining, « Crater firn caves of Mount St. Helens, Washington », Journal of Cave and Karst Studies, vol. 60, no 1,‎ 1998, p. 44–50
  9. a et b (en) Charles H., Jr. Anderson et Mark R. Vining, « Observations of Glacial, Geomorphic, Biologic, and Mineralogic Developments in the Crater of Mount St. Helens, Washington », Washington Geology, vol. 27, no 2/3/4,‎ 1999, p. 9–19
  10. (en) Photos des grottes datant de 2002 – Site visité le 17-09-2007
  11. (en) Shannon Dininny, « Naming Mount St. Helens New Dome Confusing » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), LiveScience.com, 2004-11-21. Consulté le 20 juin 2013
  12. (en) Associated Press, « Mount St. Helens Glacier Gets A Name But May Be Short-Lived », KIRO-TV.com,‎ 03 août 2005 (consulté le 19 sept. 2007)
  13. (en) « U.S. Board on Geographic Names Docket 389 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 01-06-2005
  14. (en) « U.S. Board on Geographic Names Quarterly Review List 390 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 03-10-2005
  15. (en) « U.S. Board on Geographic Names Domestic Names Committee, 679th Meeting » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 05-06-2006
  16. a et b (en) « U.S. Board on Geographic Names Domestic Names Committee, 680th Meeting » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 13-07-2006