Cratère de la Terre de Wilkes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wilkes.

70° S 120° E / -70, 120

Cratère de la Terre de Wilkes.

Le cratère de la Terre de Wilkes est un cratère d'impact hypothétique d'approximativement 500 km de diamètre, pouvant être le résultat de l'impact d'une météorite en Terre de Wilkes, en Antarctique.

Découverte[modifier | modifier le code]

La réplétion (ou mascon pour « concentration de masse ») de la Terre de Wilkes est centrée aux coordonnées 70° S 120° E / -70, 120 et a été rapportée pour la première fois à une conférence en mai 2006 par une équipe de chercheurs dirigée par Ralph von Frese et Laramie Potts de i'université d'État de l'Ohio [1],[2]. Le cratère a été découvert par des satellites de la Nasa de la mission GRACE qui ont mesuré des anomalies gravitationnelles dues aux différences de densité des roches du sous-sol[3].

Sa découverte fait suite aux recherches concernant l'extinction de masse du Permien-Trias. D'autres recherches sont évidemment à mener pour préciser les caractéristiques de ce vestige de cratère d'impact, comme pour celui de Chicxulub. S'il s'agit aussi d'un cratère d'impact, alors à partir de la grandeur de la structure, l'équipe de von Frese suggère que l'impacteur pourrait être de quatre à cinq fois plus grand que celui qui a créé le Chicxulub et ainsi qu'on croit avoir causé l'extinction Crétacé-Tertiaire [2].

Parce que sur Terre, les réplétions ont tendance à se dissiper, à long terme, von Frese et ses collègues croient que la structure est vieille de moins de 500 millions d'années. Ils notent aussi qu'elle apparaît avoir été perturbée par la vallée de rift qui s'est formée il y a 100 millions d'années, lors de la séparation de l'Australie et du supercontinent Gondwana [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. von Frese RR, Potts L et <Please add first missing authors to populate metadata.>, « Permian–Triassic mascon in Antarctica », Eos Trans. AGU, Jt. Assem. Suppl., vol. 87, no 36,‎ 2006, Abstract T41A–08
  2. a, b et c (en) Pam Frost Gorder, « Big Bang in Antarctica – Killer Crater Found Under Ice », Ohio State University Research News,‎ June 1, 2006
  3. « Découverte d'un cratère géant sous les glaces de l'Antarctique » sur Tecno-Science.net. Consulté le 5 avril 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]