Crash of the Titans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crash of the Titans
Image illustrative de l'article Crash of the Titans

Éditeur Sierra Entertainment
Développeur Radical Entertainment (PlayStation 2, Wii & Xbox 360)
Amaze Entertainment (Game Boy Advance & Nintendo DS)
SuperVillain Studios (PlayStation Portable)

Date de sortie Drapeau : États-Unis 4 octobre 2007
Drapeau : Europe 12 octobre 2007
Drapeau : Japon 18 octobre 2007
Genre Plates-formes
Mode de jeu Un joueur, Multijoueur
Plate-forme PlayStation 2, Xbox 360, Game Boy Advance, Wii, PlayStation Portable, Nintendo DS
Média DVD, UMD, Disque optique Nintendo
Langue Français
Contrôle Manette, Wiimote

Évaluation ESRB : E10+
PEGI : 7+
Moteur Titanium Engine

Crash of the Titans est un jeu vidéo de plates-formes développé par Radical Entertainment et édité par Sierra Entertainment. Il est le sixième épisode chronologique de la série Crash Bandicoot, mais le quatorzième en comptant les jeux non-canoniques. Le jeu est sorti en 2007 sur PlayStation 2, Xbox 360, Wii, PlayStation Portable. Des versions sont aussi sorties sur Nintendo DS et Game Boy Advance mais ont été développées par Amaze Entertainment. Le titre du jeu est une référence au film Clash of the Titans, et la majorité des noms des niveaux comprennent des références cinématographiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après avoir été humilié en ayant été contraint de faire équipe avec Crash Bandicoot dans Crash TwinSanity, pour vaincre Victor et Moritz, les Jumeaux Maléfiques, le Docteur Neo Cortex décide de transformer les animaux de l'île Wumpa en affreux mutants et enlève Coco la petite sœur de Crash Bandicoot afin qu'elle l'aide à terminer le Doominator, arme de destruction massive programmée pour éliminer les Bandicoots et réduire l' île en esclavage. Face à ce danger, Crash et Aku Aku doivent faire leur possible, car Crunch a quant à lui été congelé par le rayon laser du dirigeable de Cortex et ne peut plus bouger... Cependant, Cortex sera remplacé à cause d'une nouvelle défaite qui énerve Uka Uka et ce sera sa nièce, Nina Cortex, qui prendra la relève...

Titans[modifier | modifier le code]

Spike

Spike a un caractère furtif. Il aime bien lire des romans de romance. Première apparition dans l'épisode 1.

Sanglier Sanglant

Le Sanglier Sanglant a des dents tranchantes, une immense et puissante mâchoire, un terrible souffle et une irrésistible force. Il aime bien les mauvais cheveux. Première apparition dans l'épisode 2.

Rapeur

Le Rapeur, une créature aux couleurs vives et excentrique, préfère battre les bandicoots à distance en lançant des plumes aigües et rasantes. Première apparition dans l'épisode 2.

Yuktopus

Le Yuktopus, un titan a tentacules gigantesques, première et seule apparition dans l'épisode 4.

Rhinoroller

Le Rhinoroller peut se mettre en boule et aplatir ses ennemis. Sa corne est très puissante. Épisode 5.

Eléphant Blindé

Un sympa éléphant blindé au mojo. Grâce à son souffle enflammé, il peut vaincre 3 mutants en 1 coup. Son défaut est d'être lent. Épisode 6.

Magmadon

Le Magmadon est un mutant fait à partir d'une tortue. Il peut aller dans la lave et brûler les mutants. Épisode 7.

Malodorant

Le Malodorant est un mutant mi-mouffette mi-vautour qui peut envoyer des boules puantes par son derrière à sa cible. Comme son nom l'indique, il a une mauvaise odeur. Épisode 8.

Scorpilon

Ce mutant est mi-gorille, mi-scorpion. Sa queue de flammes peut détruire un immense nombre de mutants. Épisode 9.

Frigirat

Le Frigirat a des griffes tranchantes de glace et il peut geler ses ennemis grâce à sa glace. Épisode 11.

Sludge

Le Sludge est une créature faite à partir d'une grenouille et d'un caméléon. Il est tout visqueux. Épisode 9. (un vrai pot de colle)

Typhon

Le Typhon est un mutant fait à partir d'une chauve-souris. Il peut envoyer des tourbillons de vent avec ses ailes tranchantes. Épisode 14.

Électrique

L'Électrique est un mutant fait à partir d'une anguille. Il électrocute ses ennemis par lui ou par les cieux. Épisode 17.

Voix françaises[modifier | modifier le code]