Crash Team Racing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crash Team Racing
image

Développeur Naughty Dog
Distributeur Sony Computer Entertainment
Concepteur Jason Rubin
Musique Mutato Muzika (Mark Mothersbaugh et Josh Mancell)

Date de sortie PlayStation
Icons-flag-us.png 30 septembre 1999
Icons-flag-eu.png 20 octobre 1999[1]
PlayStation Network
Icons-flag-eu.png 18 octobre 2007[2]
Icons-flag-us.png 10 août 2010[3]
Genre Course
Mode de jeu Un joueur, Multijoueurs
Plate-forme PlayStation, PlayStation Network
Média CD-Rom
Langue Français

Évaluation

Crash Team Racing est un jeu vidéo de course paru en 1999 développé par Naughty Dog et édité par Sony Computer Entertainment sur console PlayStation. Le jeu a été commercialisé en Amérique du Nord le 30 septembre 1999 et en Europe plus tard la même année. Il est ensuite adapté en version dématérialisée sur le PlayStation Store européen et australien le 18 octobre 2007 et nord-américain le 10 août 2010.

Crash Team Racing est le quatrième jeu de la franchise Crash Bandicoot. Il est le premier titre de la série appartenant au genre course, et le dernier à être développé par Naughty Dog. Le scénario du jeu se focalise sur les efforts d'une équipe composée de personnages issus de la série Crash Bandicoot qui doit concourir contre l'égocentrique Nitros Oxide et ses sbires, afin de sauver leur planète de la destruction. Dans ce jeu, les joueurs peuvent contrôler l'un des 14 personnages de la série, dont seuls huit sont disponibles au début du jeu. Durant les courses, les joueurs peuvent tirer avantage de plusieurs objets leur permettant de gagner de précieuses secondes.

Crash Team Racing a été mis en avant par les critiques pour sa jouabilité et ses graphismes, et le son a eu des critiques mixtes. Depuis sa commercialisation, il s'est vendu à plus de 2 millions d'exemplaires dans le monde. Une suite assez similaire, Crash Nitro Kart, a été commercialisé en 2003 sur consoles PlayStation 2, Nintendo GameCube, Xbox, Game Boy Advance et N-Gage.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur contrôle un personnage dans un kart. Celui-ci peut lancer des objets sur ses adversaires afin d'en remporter la course. Malgré les similitudes avec le jeu Mario Kart, la maniabilité est plus proche d'un jeu de motocross tel que Excitebike que d'un jeu de kart classique.

Outre un mode "Aventure" où le joueur doit gagner sur l'ensemble des circuits pour finalement affronter le belliqueux Nitros Oxide, il est possible également de jouer librement à 2 ou 4 joueurs en simultané (l'écran est divisé). Dans ce cas, les joueurs peuvent se mesurer sur un circuit classique ou en mode "Bataille", où les joueurs doivent tirer sur les autres par le biais des divers objets mis à disposition (fusées, bombes, potions explosives, caisses TNT, etc.).

De plus, le mode "Contre la Montre" (Time Trial) permet de se battre contre des fantômes (à débloquer) ; une fois ceux-ci battus, vous pourrez jouer avec N. Tropy (si vous le battez), et vous débloquerez un menu secret si vous battez Oxide (il est cependant impossible de jouer avec ce personnage sans l'action replay professional).

Personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Crash Bandicoot.

Personnages du début :

Personnages à déverrouiller :

Personnages non jouable :

  • Nitros Oxide, Contrairement aux nombreuses rumeurs comme quoi N. Oxide serait jouable, il n'y a pas de possibilité de le jouer. On ne peut l'obtenir que via un code Action Replay Pro. Ce personnage a pour véhicule une soucoupe volante verte.

Circuits[modifier | modifier le code]

Tous les circuits, à l'exception de deux, sont dédiés à un personnage.

La plupart des circuits disposent de un ou plusieurs raccourcis, plus ou moins difficiles à emprunter.

Références aux précédents opus[modifier | modifier le code]

  • Le Circuit Égouts ressemble fortement au niveau n°10 de Crash Bandicoot 2, les tonneaux présents dans le Circuit Égouts ainsi que ceux du Labo N.Gin en sont tirés.
  • En mode histoire, dans le Château Cortex, les têtes des boss de Crash Bandicoot 3 sont dessinés sur les vitraux au second plan.
  • Toujours dans le Château Cortex, les araignées proviennent des niveaux "Lights Out" et "Fumbling in the Dark" de Crash Bandicoot.
  • Les ballons de la Piste Air viennent du boss final, Cortex, dans Crash Bandicoot.
  • Les phoques de Col Polar viennent aussi de Crash Bandicoot 2, de même que l'ours polaire piégé dans la glace au premier embranchement.

Techniques[modifier | modifier le code]

Crash Team Racing est réputé pour ses nombreuses techniques intelligemment mises en place par les créateurs du jeu. Les karts des personnages présentent en effet des aptitudes originales et peu communes, notamment de pouvoir sauter et réaliser des accélérations importantes au démarrage et lors des dérapages. Il est par ailleurs possible d'obtenir des énormes accélérations d'une dizaine de secondes (appelées Ultime Feu Sacré) en enchaînant dérapages et prise de Power up, puis en maintenant simplement la touche d'accélération enfoncé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Crash Team Racing sur PlayStation – Crash Team Racing », sur GameSpot (consulté le 29 août 2007)
  2. (en) « Crash Team Racing », sur GameSpy (consulté le 25 août 2010)
  3. (en) « The Drop: Week of August 9, 2010 New Releases », sur PlayStation.blog,‎ 8 août 2010 (consulté le 25 août 2010)