Crash Bandicoot XS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crash Bandicoot XS
Image illustrative de l'article Crash Bandicoot XS

Éditeur Vivendi Games
Développeur Vicarious Visions
Distributeur Vivendi Games

Date de sortie Drapeau : États-Unis 27 février 2002
Drapeau : Europe 15 mars 2002[1],[2]
Drapeau : Japon 18 juillet 2002[3]
Genre Plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Game Boy Advance
Média Cartouche
Langue Français
Contrôle Boutons du Game Boy Advance

Évaluation
  • PEGI : 3 ans et plus
  • ESRB : Everyone (E)

Crash Bandicoot XS, intitulé Crash Bandicoot: The Huge Adventure aux États-Unis et Crash Bandicoot Advance au Japon, est un jeu vidéo de plates-formes, développé par Vicarious Visions et édité par Vivendi Games, sorti sur Game Boy Advance le 27 février 2002 aux États-Unis, 15 mars 2002 en Europe et le 4 décembre 2003 au Japon. Il fait partie de la série Crash Bandicoot.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Docteur Neo Cortex a réduit la Terre à la taille d'une orange avec une machine qu'il a construit. Crash Bandicoot et ses amis doivent maintenant anéantir ses plans diaboliques. Ils doivent pour cela réussir à réunir tous les cristaux roses du monde pour provoquer l'effet inverse du rayon réducteur de Cortex.

Personnages[modifier | modifier le code]

La majeure partie des principaux personnages de la série font leurs apparitions :

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Crash Bandicoot XS est similaire aux 3 premiers épisodes développés par le studio créateur Naughty Dog, sortis sur PlayStation entre 1996 et 1998. La majeure partie du jeu se déroule en 2D, car la Game Boy Advance ne peut pas afficher de graphismes en 3D. Cependant, quelques niveaux se déroule en pseudo-3D, façon mode 7 si propre à la GBA (et surtout à la Super Nintendo), comme les phases de shoot them up en jet-pack, similaire au jeu d'arcade Space Harrier ainsi que les niveaux où l'on chevauche Polar, l'ours polaire de la série Crash Bandicoot, où on doit échapper à un énorme yéti tout en évitant les obstacles comme les barrières électriques ou les caisses Nitro.

Objets du jeu[modifier | modifier le code]

Caisses[modifier | modifier le code]

Comme dans tous les épisodes de la série Crash Bandicoot, les caisses jouent un rôle important dans ce jeu. Toutes les caisses disponibles dans le jeu sont identiques à celles de Crash Bandicoot 3, à savoir[4] :

  • Les caisses normales, contenant le plus souvent un seul fruit Wumpa.
  • Les caisses marquées d'un "?", qui peuvent donner plusieurs fruits Wumpa, une vie ou un masque Aku Aku.
  • Les caisses rebondissantes, qui donnent 2 fruits Wumpa par saut sur ces mêmes caisses.
  • Les caisses Aku Aku, qui donnent un masque Aku Aku. Un masque protège d'une attaque, deux masques protègent de deux attaques et trois masques rendent Crash temporairement invulnérable.
  • Les caisses Crash, qui procurent une vie supplémentaire.
  • Les caisses marquées d'un "C", pour Checkpoint (point de passage) servant à reprendre là où on a ouvert la caisse et non au tout début du niveau si on a perdu une vie entre temps.
  • Les caisses TNT, qui s'activent une fois que l'on a sauté dessus. Un compte à rebours de 3 secondes se met alors en marche avant l'explosion.
  • Les caisses Nitro, qui explosent au moindre contact physique avec Crash.
  • Les caisses roulette, où une série d'objet se succèdent de plus en plus rapidement jusqu'à ce qu'elles deviennent des caisses en acier.
  • Les caisses trampoline, qui permettent d'effectuer un saut deux fois plus haut qu'un saut basique. Il en existe deux versions : en bois et en acier.
  • Les caisses d'acier marquées d'un "!", servant d'interrupteur pour faire apparaître des caisses dans le niveau.
  • Les caisses vertes marquées d'un "!", servant à détruire toutes les caisses Nitro en toute sécurité.
  • Les caisses en bois renforcées, qui ne peuvent être détruites que par le saut pilon de Crash.
  • Les caisses d'acier, indestructibles mais servant de plates-formes.
  • Les caisses de temps, qui n'apparaissent que dans le mode Contre la montre.

Développement[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Synthèse des versions de Crash Bandicoot XS », sur Gamespot.com (consulté le 28 juillet 2008)
  2. (fr) « Fiche de Crash Bandicoot XS », sur Gamekult.com (consulté le 28 juillet 2008)
  3. (fr) « Page de Crash Bandicoot XS », sur JeuxActu.com (consulté le 29 février 2012)
  4. Crash Bandicoot XS, mode d'emploi (Vivendi Universal Games, 2002, pages 13-14)

Liens externes[modifier | modifier le code]