Crase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En phonétique, la crase (du grec ancien κρᾶσις / krãsis, « mélange »), ou agglutination, est un métaplasme consistant en la contraction de la dernière voyelle (ou syllabe) d'un mot avec la première voyelle (ou syllabe) d'un mot suivant. Les deux mots ne forment alors plus qu'une unité lexicale (l'univerbation est donc fréquente) ; la crase se produit principalement quand l'association entre les deux mots en question est fréquente dans la langue : les mots-outils sont les plus concernés.

À la différence de la synérèse, la crase peut faire disparaître l'un des deux éléments vocaliques, voire les deux.

En français[modifier | modifier le code]

Les contractions d'articles résultent souvent d'une vocalisation puis d'une crase.

Exemple  :

de ledu ;
de lesdes ;
à leau ;
en lesès.

En grec[modifier | modifier le code]

Le phénomène de crase est assez fréquent en grec ancien. La syllabe qui résulte d'une crase porte la coronis, signe graphique semblable à l'esprit doux, mais à l'intérieur d'un mot. Son utilisation est relativement récente et remonte aux scribes du Moyen Âge.

Exemple  :

καὶ οὐ / kaì ou > κοὐ / kou « et... ne pas » ;
τὰ ἄλλα / tà álla > τἆλλα / tãlla « les autres [choses] » (neutre pluriel) ;
καλὸς καὶ ἀγαθός / kalòs kaì agathós > καλὸς κἀγαθός / kalòs kagathós « beau et bon » (se dit de l'honnête homme).

En portugais[modifier | modifier le code]

En portugais, la crase se produit avec la préposition a et les outils grammaticaux ; elle se note à l'aide d'un accent grave.

Exemple  :

a aà ;
a aquelaàquela.

La phrase *vou a a casa de João (« je vais chez Jean ») est écrite et prononcée vou à casa de João, ce qui simplifie l'écriture de la phrase.

Articles connexes[modifier | modifier le code]