Cranganore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cranganore
Ruines du fort de Cranganore
Ruines du fort de Cranganore
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Kerala
District Thrissur
Démographie
Population 33 543 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 10° 12′ 55″ N 76° 11′ 43″ E / 10.215297, 76.195199 ()10° 12′ 55″ Nord 76° 11′ 43″ Est / 10.215297, 76.195199 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Kerala

Voir sur la carte administrative de la zone Kerala
City locator 14.svg
Cranganore

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte administrative d'Inde
City locator 14.svg
Cranganore

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte topographique d'Inde
City locator 14.svg
Cranganore

Cranganore ou Kodungallur (malayâlam : കൊടുങ്ങല്ലൂര്‍) une ville de l'État du Kerala en Inde, dans le district de Thrissur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cranganore est située à une trentaine de kilomètres au nord de Cochin sur la côte de Malabar.

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Muziris, bien connue dans l’Antiquité, est peut-être cette ville.

C’est dans cette ville que l’apôtre Thomas est censé avoir débarqué en Inde pour évangéliser les populations locales. La tradition indique qu’il commença cette tâche par la communauté juive qui s’y trouvait.

Les commerçants musulmans sont présents depuis longtemps dans la ville, qui s’enorgueillit de posséder la plus vieille mosquée construite sur le territoire indien (629).

Cranganore fut la capitale de la dynastie Chera qui unifia le Kérala au Xe siècle. Vers cette époque, il existait chez les juifs indiens le mythe d'un royaume juif dans cette ville, nommé alors Shingli — ou peut-être dans ses faubourgs.

La ville subit en 1341 une crue du fleuve Periyar rendant le port impropre au commerce. C'est à partir de cette date que les membres de la communauté juive vont commencer à émigrer à Cochin. Après plus de deux millénaires d'activités commerciales, la ville ne s'en releva pas.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • le fort de Cranganore : construit par les Portugais en 1523. Les Néerlandais en prirent possession en 1661 avant de passer sous le contrôle de Tipû Sâhib. Aujourd'hui, ses ruines sont également connues sous le nom de fort de Tipû Sâhib.
  • l'église de Saint-Thomas : supposée être bâtie où saint Thomas mit le pied en Inde.
  • la mosquée Cheruman : réputée être la plus ancienne (629) sur le sol indien.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]