Crétinisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joseph Crétin.
Crétinisme
Classification et ressources externes
Joseph le crétin - Fonds Trutat - MHNT.PHa.912.PR34.jpg
« Joseph le crétin », Eugène Trutat, Muséum de Toulouse.
CIM-10 E00
CIM-9 243
DiseasesDB 6612
eMedicine ped/501 
MeSH C05.116.099.343.347
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le crétinisme ou le crétinisme congénital, est une maladie provoquée par le manque d'hormones thyroïdiennes. Il se caractérise globalement par un arrêt du développement physique et mental à une certaine période de la croissance de l'enfant (en raison de la carence hormonale mentionnée précédemment), une dystrophie des os et des pièces molles, enfin un métabolisme de base diminué. Cette pathologie n'existe plus en France, car l'hypothyroïdie congénitale est dépistée systématiquement à la naissance depuis plusieurs dizaines d'années[réf. nécessaire].

Par ailleurs, le crétinisme peut avoir également pour origine une carence en iode, en particulier dans les régions montagneuses éloignées de la mer. En effet, autrefois, dans ces régions, la source classique de sel était le sel gemme, très pauvre en iode (contrairement au sel marin), ce qui a entraîné jusqu'au début du XXe siècle des carences en iode, caractérisées notamment par la formation d'un goitre caractéristique. C'est ce phénomène, associé à l'endogamie des régions isolées, qui a donné naissance à l'expression « crétin des Alpes ». L'usage généralisé dans les régions à risque, comme la Suisse, d'un sel de table dont le chlorure de sodium est enrichi en iode, a permis de vaincre ce fléau.

Étymologie du terme médical[modifier | modifier le code]

L'étymologie du mot « crétin » est incertaine. De nombreuses hypothèses, dont certaines controversées, existent :

  • de chrétien, cela pour rappeler que tout individu, même malade mental, était accepté et aimé par Dieu, qu'il était avant tout un chrétien[1] ;
  • Littré fait observer qu'un mot si récent dans la langue ne peut venir de là. L'étymologie probable est l'allemand : Kreidling, « crétin », dérivé de Kreide, « craie », à cause de la couleur blanchâtre de la peau des crétins[2] ;
  • du mot latin creta, qui désigne la craie, à cause de la pâleur de ceux qui sont affectés ;
  • de Cretira, une créature de romance, du latin creatus ;
  • de cretine, mot du français désignant les alluvions, en une allusion au fait qu'il était suspecté que l'affection trouve son origine dans un sol inadéquat.

Clinique[modifier | modifier le code]

Il y a un nanisme dysharmonieux[3], un retard d'éruption des dents et de l'âge osseux avec œdème généralisé et peau sèche. La mandibule est petite, macroglossie avec protrusion, malocclusion dentaire, proalvéolies, diastème et béance intermaxillaires. Retard d'éruption, microdontie et dysplasie de la dentine permanente.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Crétin et chrétien dans l'émission Merci professeur ! sur TV5 Monde.
  2. Jardin des racines latines, 1860, par Pierre Larousse, répertorié par la BNF
  3. http://www.chups.jussieu.fr/polys/endocrino/poly/POLY.Chp.6.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Johann Jakob Guggenbühl Un des premiers médecins qui a conçu une institution pour enfants atteints notamment de crétinisme à Interlaken en Suisse.
  • Bernard Courtois, qui découvrit l'iode permettant de soigner le crétinisme endémique.
  • Le film de Luc Moullet La Terre de la folie traite en partie du crétinisme.