Crédit mutuel de Bretagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Crédit Mutuel de Bretagne)
Aller à : navigation, rechercher

Crédit mutuel de Bretagne

alt=Description de l'image Logo du Crédit mutuel de Bretagne.jpg.
Forme juridique Banque coopérative
Slogan (fr) La banque à qui parler
(br) Ar bank a c'heller komz gantañ
Siège social Drapeau de France Le Relecq-Kerhuon (France)
Activité Banque et assurance
Société mère Crédit Mutuel Arkéa
Site web www.cmb.fr
Capitalisation non

Le Crédit mutuel de Bretagne (CMB) est une fédération du Crédit mutuel. Elle fait partie du groupe Crédit mutuel Arkéa. Le siège du CMB se trouve au Relecq-Kerhuon, près de Brest.

Historique[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Héritières des associations coopératives locales allemandes créées en 1849 par Frédéric-Guillaume Raiffeisen, les premières caisses rurales ou locales de crédit mutuel apparaissent à partir de 1884.

En 1893, un avocat lyonnais – Louis Durand – fonde l’Union des caisses rurales et ouvrières de France. Le 12 novembre 1893, l’abbé Trochu fonde, en Bretagne, la caisse rurale de Saint-Laurent-de-Rennes [1]. Le réseau essaime et se structure jusqu’à la constitution de la fédération du Crédit mutuel de Bretagne qui, en 1979, couvre l’ensemble du territoire breton. Avec la généralisation de la mensualisation et l’obligation du versement des salaires par chèque dans les années 1960, l’ouverture d’un compte bancaire devient une nécessité. Le Crédit mutuel de Bretagne s’ouvre à de nombreux ouvriers, notamment ceux de l’arsenal de Brest.

Création du groupe[modifier | modifier le code]

À partir des années 1980, sous la présidence de Louis Lichou[2], différentes filiales sont créées au sein du CMB :

  • Federal Finance (gestion d’actifs),
  • Suravenir (assurance-vie et prévoyance),
  • Suravenir Assurances et Novélia (assurances-dommages et courtage d’assurances),
  • Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels (anciennement dénommée Banque commerciale pour le marché de l’entreprise - financement des entreprises),
  • Financo (crédit sur le lieu de vente).

Dans les années 1990, le groupe étend aussi son offre au domaine de la banque privée avec le rachat de la BPE (Banque privée européenne)[3]. Cette filiale a depuis été cédée à La Banque postale en avril 2013 [4].

En 2002, le Groupe Crédit mutuel Arkéa voit le jour autour des trois fédérations du Crédit mutuel de Bretagne (CMB), du Crédit mutuel du Sud-Ouest (CMSO) et du Crédit mutuel Massif Central (CMMC), et d’une vingtaine de filiales spécialisées.

Langue bretonne[modifier | modifier le code]

Depuis 1982, le Crédit mutuel de Bretagne propose à ses clients des chéquiers en langue bretonne, dont l'usage est reconnu en vertu de la Convention de Genève de 1931. Par ailleurs, les distributeurs automatiques de billets de la banque sont généralement trilingues : anglais-breton-français[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loïc Dupont, Office central de Landerneau, Un siècle d’action coopérative et mutualiste en terre bretonne, pages 110-118
  2. « Disparition de Louis Lichou », sur Agencepressebretagne,‎ 10-03-2006 (consulté le 11-01-2013)
  3. Fiche Banque BPE, sur QueChoisir.org.
  4. Communiqué de presse LBP 2 avril 2013
  5. Clarisse Lucas, Le lobby breton : Lobi Breizh, Paris, Nouveau monde, coll. « Les enquêteurs associés »,‎ 16 juin 2011, 350 p. (ISBN 978-2-84736-611-2, présentation en ligne), p. 202