Covenanter (char)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tank, Cruiser, Mk V, Covenanter (A13 Mk III)
Image illustrative de l'article Covenanter (char)
Caractéristiques générales
Équipage 4 (chef de char, tireur, pourvoyeur, pilote)
Longueur 5,97 m
Largeur 2,77 m
Hauteur 2,24 m
Masse au combat 19 tonnes
Armement
Armement principal canon Ordnance QF 2 pounder (40 mm)
Armement secondaire 1 mitrailleuse caoxiale Besa 7,92 mm
Mobilité
Moteur Henry Meadows 12 cyl. à plat DAV
Puissance 340 ch
Suspension suspension Christie
Vitesse sur route 50 km/h
Puissance massique 18 ch/t
Autonomie 160 km

Le Covenanter est un char de combat britannique de la Seconde Guerre mondiale. C'est le premier char Cruiser à recevoir un nom, donné d'après les Covenantaires, une faction religieuse écossaise du XVIIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1938, le Ministère de la guerre britannique (War Office) émit un appel d'offres pour un char nouveau, mieux blindé, pour remplacer le Cruiser Mk IV. La proposition de Nuffield Organisation, l‘A16, fut considérée comme trop chère et en 1939 un A13 Mk III meilleur marché fut choisi. La compagnie London, Midland and Scottish Railway (LMSR) conçut la caisse, Nuffield la tourelle et Henry Meadows le moteur.

Le 17 avril, avant même qu'un seul prototype ait été produit, les 100 premiers chars furent commandés à LMSR, et d'autres ordres suivirent bientôt, confiés à English Electric et Leyland Motors, pour une production totale de 1 771 unités. Nuffield fut aussi approché, mais préféra développer une version concurrente de l'A13, le Cruiser Mk.VI Crusader.

Pour que le char soit le plus bas possible, un moteur à cylindres à plat fut utilisé. Cela ne laisait aucune place pour les radiateurs dans le compartiment moteur. Ils furent donc placés à l'avant de l'engin à gauche, système conçu dans l'urgence qui provoqua de sérieux problèmes de refroidissement. De ce fait, le Covenanter ne put être utilisé durant la guerre du désert : on envoya en Afrique du Nord des chars américains et des Crusaders, tandis que les 1 700 Covenanter demeuraient dans les îles britanniques.

Fin 1943, on reconnut que le Covenanter était trop faiblement armé et blindé pour affronter les nouveaux chars allemands. Jugé non-améliorable, il fut déclaré obsolète et tous furent mis à la casse, à l'exception du modèle poseur-de-pont.

Un prototype. Remarquer le radiateur à gauche et le masque de canon du type char Valentine. La plupart des Covenanters eurent un meilleur masque, celui du Crusader (voir photo + haut).

Histoire au combat[modifier | modifier le code]

Presque aucun Covenanter ne quitta les îles britanniques. La 1re division blindée britannique en fut équipée, mais à son envoi en Égypte, ils furent transférés à la Neuvième division blindée. Finalement, quelques-uns furent envoyés dans le désert pour essais. On ne sait pas s'ils combattirent.

Covenanters d'une unité polonaise. Les roues sont celles du Cruiser Mk IV.

Des Covenanters furent aussi attribués à certaines unités polonaises formées au Royaume-Uni ; ils furent remplacés avant qu'elles soient envoyées au front. Le seul Covenanter perdu avec certitude face à l'ennemi fut détruit par un bombardement allemand le 31 mai 1942 à Cantorbéry.

Quelques Covenanters poseurs-de-pont furent utilisés par les forces australiennes dans la guerre du Pacifique.

Modèles[modifier | modifier le code]

Covenanter Mk I (Cruiser Mk V) : Modèle original.

  • Covenanter Mk I CS (CS pour Close Support, soutien rapproché) : le canon est remplacé par un obusier de 3 pouces.

Covenanter Mk II (Cruiser Mk V*) : Un refroidissement à huile est ajouté.

  • Covenanter Mk II CS : Avec obusier de 3 pouces.
  • Version d'observation : elle avait un canon factice, deux radios n° 19 et deux radios n° 18.
  • Version de commandemant : canon factice et deux radios n° 19.

Covenanter Mk III (Cruiser Mk V**) : Un refroidissement à huile de chaque côté du moteur. Embrayage modifié. Filtres à air internes à l'arrière. Pots d'échappement déplacés à l'arrière des capots des chenilles.

  • Covenanter Mk III CS : Avec obusier de 3 pouces.

Covenanter Mk IV : Identique au Mk II avec l'embrayage du Mk III.

  • Covenanter Mk IV CS : Avec obusier de 3 pouces.
  • Version d'observation : Canon factice, deux radios n° 19 et deux radios n° 18.
Covenanter poseur-de-pont.

Covenanter Bridgelayer : Une caisse de Covenanter portant un pont de 10,30 m, large de 3 m, capable de couvrir un espace de 9,15 m de large et de supporter 24 tonnes. En 1944 fut développé un pont amélioré, pouvant supporter 30 tonnes.

Covenanter ARV Mk I - (Armoured recovery vehicle, Véhicule d'assistance blindé) Un seul prototype, basé sur un Covenanter sans tourelle, fut produit en 1942.

Équipements supplémentaires[modifier | modifier le code]

  • Anti-Mine Roller Attachment (AMRA) Mk IC : un système destiné au déminage, constitué de 4 rouleaux suspendus à un cadre. On pouvait augmenter leur poids en les remplissant d'eau, de sable, etc.

Références[modifier | modifier le code]

  • David Fletcher, Peter Sarson - Crusader Cruiser Tank 1939-1945, 2000 Osprey Publishing (New Vanguard 14), ISBN 1-85532-512-8.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :