Course en ligne masculine aux championnats du monde de cyclisme sur route 1999

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Course en ligne masculine aux championnats du monde de cyclisme sur route 1999

Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Lieu Vérone, Italie
Date 10 octobre 1999
Palmarès
Vainqueur Drapeau : Espagne Óscar Freire

Navigation

La course en ligne masculine des championnats du monde de cyclisme sur route 1999 a lieu le 10 octobre 1999 à Vérone, en Italie. Elle est remportée par l'Espagnol Óscar Freire.

Participation[modifier | modifier le code]

Favoris de la course[modifier | modifier le code]

Deux coureurs seront particulièrement suivis durant la course : Frank Vandenbroucke, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège, qui a fait preuve de son excellente condition en remportant 2 étapes en dernière semaine du récent Tour d'Espagne et Jan Ullrich, vainqueur de cette Vuelta et Champion du monde du contre-la-montre depuis 4 jours. Les outsiders sont nombreux, parmi eux on peut citer Francesco Casagrande, Johan Museeuw ou Michael Boogerd.

Principaux coureurs absents[modifier | modifier le code]

Le n°1 mondial au classement UCI Laurent Jalabert ne participe pas aux championnats du monde, mal remis de ses chutes récentes au Tour de Castille-et-Leon et au Tour d'Espagne.
Le vainqueur du Tour de France, Lance Armstrong est également absent.

Récit[modifier | modifier le code]

Tours 1 à 5/16
Le peloton roule à allure modérée.
Tour 6/16
Frank Vandenbroucke est victime d'une chute. Il poursuit la course malgré une douleur au poignet.
Tour 8/16
Une nouvelle chute contraint Davide Rebellin à l'abandon.
Tour 11/16
Andrea Tafi attaque à plusieurs reprises mais ne parvient pas à creuser l'écart.
Tour 12/16
Andrea Tafi s'isole en tête de course. Il compte jusqu'à 45 secondes d'avance avant d'être repris.
Tour 14/16
Alex Zülle attaque dans la principale difficulté du parcours. Il est rejoint par Jean-Cyril Robin, Oscar Camenzind le tenant du titre, Miguel Angel Martin Perdiguero, Mirko Celestino et Maarten Den Bakker. Les 6 hommes s'entendent bien et résistent au retour du peloton.
Tour 15/16
Alex Zülle est lâché par ses compagnons d'échappée. A l'arrière, Jan Ullrich accélère et provoque la sélection. Il ne reste que douze coureurs dans le groupe des poursuivants, parmi lesquels on trouve Frank Vandenbroucke, Francesco Casagrande et Michael Boogerd.
Tour 16/16
Les deux groupes se réunissent. Une nouvelle sélection a lieu sous l'impulsion notamment du Français Jean-Cyril Robin. Ils ne sont plus que neuf à se disputer la victoire. Après une tentative d'échappée vaine de Francesco Casagrande puis d'Oscar Camenzind, le sprint semble inévitable entre ces neuf coureurs. Mais à 500 m de la ligne, un coureur quasi-inconnu démarre sur la droite de la route et s'assure plusieurs longueurs d'avance : Óscar Freire devient Champion du monde à la surprise générale.

Classement[modifier | modifier le code]

Coureur Pays Temps
médaille d'or, monde Óscar Freire Drapeau de l'Espagne Espagne en h 19 min 29 s
médaille d'argent, monde Markus Zberg Drapeau de la Suisse Suisse + 0 s
médaille de bronze, monde Jean-Cyril Robin Drapeau de la France France + 0 s
4. Francesco Casagrande Drapeau de l'Italie Italie + 0 s
5. Chann McRae Drapeau des États-Unis États-Unis + 0 s
6. Oscar Camenzind Drapeau de la Suisse Suisse + 0 s
7. Frank Vandenbroucke Drapeau de la Belgique Belgique + 0 s
8. Jan Ullrich Drapeau de l'Allemagne Allemagne + 0 s
9. Dimitri Konyshev Drapeau de la Russie Russie + 0 s
10. Daniele Nardello Drapeau de l'Italie Italie 59 s
11. Andrea Tafi Drapeau de l'Italie Italie 59 s
12. Johan Museeuw Drapeau de la Belgique Belgique 59 s
13. Rolf Sørensen Drapeau du Danemark Danemark 59 s
14. Michael Boogerd Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 59 s
15. Marco Serpellini Drapeau de l'Italie Italie min 8 s
16. Beat Zberg Drapeau de la Suisse Suisse min 9 s
17. Piotr Wadecki Drapeau de la Pologne Pologne min 9 s
18. Pavel Tonkov Drapeau de la Russie Russie min 9 s
19. Maarten den Bakker Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas min 9 s
20. Pascal Richard Drapeau de la Suisse Suisse min 9 s
21. Marco Velo Drapeau de l'Italie Italie min 9 s
22. Niki Aebersold Drapeau de la Suisse Suisse min 9 s
23. Christophe Moreau Drapeau de la France France min 9 s
24. Santiago Blanco Drapeau de l'Espagne Espagne min 9 s
25. Mirko Celestino Drapeau de l'Italie Italie min 26 s
26. Raimondas Rumšas Drapeau de la Lituanie Lituanie min 43 s
27. Mauro Gianetti Drapeau de la Suisse Suisse min 40 s
28. Miguel Ángel Martín Drapeau de l'Espagne Espagne min 16 s
29. Romāns Vainšteins Drapeau de la Lettonie Lettonie min 2 s
30. Gianni Faresin Drapeau de l'Italie Italie min 15 s
31. Zbigniew Piątek Drapeau de la Pologne Pologne min 15 s
32. Manuel Beltrán Drapeau de l'Espagne Espagne min 15 s
33. Glenn Magnusson Drapeau de la Suède Suède min 15 s
34. Laurent Brochard Drapeau de la France France min 15 s
35. Felice Puttini Drapeau de la Suisse Suisse min 17 s
36. José Luis Rubiera Drapeau de l'Espagne Espagne min 18 s
37. Roberto Laiseka Drapeau de l'Espagne Espagne min 18 s
38. Massimo Donati Drapeau de l'Italie Italie min 18 s
39. Mauro Zanetti Drapeau de l'Italie Italie min 18 s
40. Peter Farazijn Drapeau de la Belgique Belgique min 18 s
41. Andreï Tchmil Drapeau de la Belgique Belgique min 18 s
42. Raivis Belohvoščiks Drapeau de la Lettonie Lettonie 16 min 1 s
43. Íñigo Chaurreau Drapeau de l'Espagne Espagne 16 min 1 s
44. Nicki Sørensen Drapeau du Danemark Danemark 16 min 1 s
45. Gorazd Štangelj Drapeau de la Slovénie Slovénie 16 min 1 s
46. Georg Totschnig Drapeau de l'Autriche Autriche 16 min 1 s
47. Andrei Kivilev Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan 16 min 1 s
48. Marc Lotz Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 16 min 1 s
49. Sergey Lelekin Drapeau de la Russie Russie 16 min 1 s

Notes et références[modifier | modifier le code]