Course à l'élimination

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La course à l'élimination est une épreuve de cyclisme sur piste disputée individuellement dans laquelle le dernier coureur de chaque sprint intermédiaire est éliminé.

Histoire[modifier | modifier le code]

La course à élimination a été pendant de nombreuses années presque exclusivement pratiquée lors des courses des Six jours. En 2011, toutefois, elle apparaît comme l'une des épreuves de l'omnium au programme des championnats du monde de cyclisme sur piste et sous cette forme à partir de 2012 au programme des Jeux olympiques.

Règlement[modifier | modifier le code]

Les coureurs s'élancent en groupe compact lors d'un premier tour neutre parcouru à allure modérée.

  • Un sprint est disputé tous les deux tours pour les pistes de moins de 333,33 mètres et chaque tour sur les pistes de 333,33 mètres ou plus.
  • Après chaque sprint le dernier coureur, selon la position de la roue arrière sur la ligne d’arrivée, est éliminé.
  • La décision concernant les coureurs devant être éliminés est prise par des commissaires avant que les coureurs ne passent la ligne opposée après le sprint éliminatoire. Si aucune décision ne peut être prise dans ce délai, aucun coureur n'est éliminé avant le prochain sprint.
  • Un coureur éliminé doit quitter la piste immédiatement.
  • Les deux derniers coureurs restant en course disputent le sprint final. Le premier à franchir la ligne d’arrivée remporte la course. Les coureurs sont classés en ordre inverse selon le moment de leur élimination[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Palmarès des championnats du monde d'omnium : masculin et féminin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le premier coureur éliminé est classé dernier, le second coureur éliminé est classé avant dernier, et ainsi de suite.

Lien externe[modifier | modifier le code]