Couronne tchécoslovaque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Československá couronne
Ancienne unité monétaire
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Banque centrale Banque d'État de la Tchécoslovaquie
Symbole local Kčs
Code ISO 4217 CSK
Chronologie de la monnaie
Précédent Couronne austro-hongroise Couronne tchèque
Couronne slovaque
Suivant

La couronne tchécoslovaque (en tchèque et en slovaque : koruna československá ou aussi koruna česko-slovenská) était la monnaie de la Tchécoslovaquie du 10 avril 1919 au 14 mars 1939 et du 11 novembre 1945 au 7 février 1993. Pour un très court laps de temps des années 1939 et 1993, elle fut aussi la monnaie des deux républiques séparées de Tchéquie et de Slovaquie.

Le 8 février 1993, elle a été remplacée par la couronne tchèque et par la couronne slovaque, chacune respectivement à parité (1 nouvelle couronne pour 1 ancienne couronne), lors de la scission de la Tchécoslovaquie.

Le dernier code ISO 4217 et l'acronyme local pour la couronne était CSK et Kčs. Une couronne équivalait à 100 hellers (en tchèque : haléř au singulier et haléřů au pluriel; en slovaque, halier au singulier et halierov au pluriel). Dans les deux langues, l'abréviation h était utilisée. L'acronyme était placé derrière la valeur numérique.

Histoire de la couronne tchécoslovaque[modifier | modifier le code]

L'empire Austro-Hongrois (1867-1918)[modifier | modifier le code]

L'unité monétaire utilisée dans l'empire d'Autriche-Hongrie depuis le 11 septembre 1892 était la couronne austro-hongroise, première monnaie moderne de la région basée sur l'or. Cette monnaie remplaçait le florin austro-hongrois qui avait cours depuis la création de cette double monarchie en 1867 par l'empereur François-Joseph Ier.

La Première République tchécoslovaque[modifier | modifier le code]

Après la création de la Première République tchécoslovaque en 1918, un besoin urgent de créer un nouveau système monétaire se fit sentir, système qui se distinguerait des autres monnaies des états nouvellement créés qui souffraient d'inflation.

Le ministre des finances, Alois Rašin, procéda à une réforme monétaire dont la finalité était de se séparer de la Couronne austro-hongroise pour mettre en place une nouvelle unité monétaire. En février et mars 1919 les billets en austro-hongrois furent timbrés et leur nombre en circulation fut diminué. Cette politique eut pour effet de garantir à la couronne un cours élevé. De plus, l'austérité monétaire contribua au maintien d'une situation stable. Le 10 avril 1919 la nouvelle couronne tchécoslovaque était définie, de valeur égale à la couronne austro-hongroise. Les premiers billets furent mis en circulation la même année, les pièces trois ans plus tard en 1922.

La deuxième république tchécoslovaque[modifier | modifier le code]

Suite aux Accords de Munich en 1938, plusieurs régions de la Tchécoslovaquie furent cédées (à l'Allemagne, à la Pologne et à la Hongrie) et adoptaient les monnaies de ces pays. Tandis que le 19 novembre 1938, la République de Tchécoslovaquie cédait la place à la seconde République tchécoslovaque.

le Protectorat de Bohème-Moravie et la Première République Slovaque[modifier | modifier le code]

Le 14 mars 1939, la diète autonome proclamait la première République Slovaque, le 15 mars 1939, l'armée allemande occupe la terre tchèque et institue le Protectorat de Bohême-Moravie. De 1939 à 1945, la couronne tchécoslovaque va être remplacée par deux nouvelles unités monétaires : la couronne de Bohême et de Moravie dans le Protectorat et la couronne slovaque en Slovaquie.

La République de Tchécoslovaquie (1945-1960)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Économie de la Tchécoslovaquie.

Dès la restauration de la Tchécoslovaquie (troisième République tchécoslovaque) dans son intégrité en mai 1945, la couronne tchécoslovaque était rétablie, remplaçant à parité les 2 monnaies précédentes. Le 29 juin 1945, La Ruthénie subcarpathique (de langue ukrainienne et de religion orthodoxe) passait cependant à l'URSS et adoptait le Rouble soviétique comme monnaie.

La république socialiste Tchécoslovaque (1960-1990)[modifier | modifier le code]

Suite au coup de Prague de février 1948 et à la prise du pouvoir par les communistes, une restructuration de l'industrie et de l'agriculture fut entreprise. Le pays prit ensuite en 1960 le nom de République socialiste tchécoslovaque.

La couronne connu plusieurs réformes. La plus draconienne se déroula en 1953. À cette époque la Parti communiste tchécoslovaque devait en effet gérer deux marchés dans le pays :

  • Un marché à prix fixes pour les denrées alimentaires de base (une persistance du système de rationnement mis en place après-guerre)
  • Un marché au prix libres dans lequel les produits proposés avaient un prix au moins huit fois supérieur au précédent mais étaient de meilleure qualité

Les deux personnes les plus importantes du pays (Antonín Zápotocký, président de l'état et Antonín Novotný, président du Parti Communiste Tchécoslovaque) décidèrent de lancer une réforme monétaire le 30 mai 1953, en vigueur le 1er juin et de faire mettre en circulation des nouveaux billets imprimés en URSS (avec des billets et des pièces de 3 Couronnes comme les Roubles) : chaque citoyen pouvait acquérir 60 nouvelles couronnes contre 300 anciennes. Pour le reste, ce taux passait de 1 à 50. La mise en place d'une telle mesure dévalorisa l'épargne et fit baisser le niveau de vie, ce qui déclencha une série de grèves et de manifestations. Ce fut la première crise du régime.

La République fédérale tchèque et slovaque (CSFR)[modifier | modifier le code]

Suite à la révolution de Velours (novembre 1989), un gouvernement de coalition nationale est mis en place. Cependant suite aux tendances centrifuges des deux parties du pays, une République fédérale tchèque et slovaque voit le jour le 20 mai 1990.

En 1993, en concordance avec le processus de dissolution de la Tchécoslovaquie, la couronne tchécoslovaque est scindée en deux monnaies indépendantes : le couronne slovaque et la couronne tchèque. En mai 2004, les deux nouveaux pays adhèrent à l'Union européenne et leurs deux monnaies respectives seront remplacées par l'euro dès que leurs pays auront atteint les critères de convergence économique fixés par l'Union européenne. Ce remplacement est déjà effectif en Slovaquie depuis le 1er janvier 2009.

Couronne Tuzex[modifier | modifier le code]

. Dans les années 1960, pour accroître sa rentrée de devises occidentales, le gouvernement communiste tchécoslovaque mit en circulation une monnaie parallèle dite couronne Tuzex (du nom des magasins où on pouvait acheter des produits occidentaux). Officiellement une couronne Tuzex valait une couronne tchécoslovaque. Dans la réalité, elle s'échangeait cinq fois plus cher au marché noir. Tout tchécoslovaque qui possédait des devises occidentales, ce qui était très rare en Europe (personne se déplaçant à l'étranger ou en contact avec des occidentaux) pouvaient échanger ces devises à la banque centrale tchècoslovaque contre des couronnes Tuzex. Il avait ensuite le choix : les échanger contre des couronnes ou acheter des biens rares dans le pays dans des magasins spécifiques. Les privilégiés du régime, mais aussi des habitants car le logement chez l'habitant s'est développé par la suite, profitèrent particulièrement de ce système.

Les pièces de monnaies tchécoslovaques[modifier | modifier le code]

Les billets de banque tchécoslovaques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]