Cournols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cournols
Le village de Cournols.
Le village de Cournols.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Arrondissement de Clermont-Ferrand
Canton Canton de Saint-Amant-Tallende
Intercommunalité Communauté de communes Les Cheires
Maire
Mandat
Philippe Tartière
2014-2020
Code postal 63450
Code commune 63123
Démographie
Population
municipale
237 hab. (2011)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 38′ 53″ N 3° 02′ 02″ E / 45.6481, 3.0339 ()45° 38′ 53″ Nord 3° 02′ 02″ Est / 45.6481, 3.0339 ()  
Altitude Min. 516 m – Max. 930 m
Superficie 10,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Cournols

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Cournols

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cournols

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cournols

Cournols est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme, en région d'Auvergne. Cournols fait partie de l'aire urbaine de Clermont-Ferrand.

Géographie[modifier | modifier le code]

Panorama sur le village de Cournols.

Incluse dans l'aire urbaine de Clermont-Ferrand[1], au centre du département du Puy-de-Dôme, la commune de Cournols est arrosée par un affluent de l'Allier, la Monne, qui forme dans des gorges la limite sud du territoire communal, le séparant de ceux de Saint-Nectaire et d'Olloix. Cournols, commune rurale à vocation agricole, s'inscrit dans la communauté de communes Les Cheires qui regroupe onze communes.

L'altitude minimale, 516 mètres, se trouve à l'est, là où la Monne quitte la commune et entre sur celle de Saint-Saturnin. L'altitude maximale avec 930 ou 939 mètres[2] est localisée à l'ouest, en limite de la commune d'Aydat, à l'est du puy de Fan.

À 750 m d'altitude, le village de Cournols, traversé par la route départementale (RD) 788, se situe, en distances orthodromiques, quinze kilomètres au sud-sud-ouest de Clermont-Ferrand et vingt kilomètres au nord-ouest d'Issoire. Hormis le village de Cournols, la population communale se répartit sur deux autres villages : Chabannes et Randol.

Le territoire communal est également desservi à l'ouest par les RD 788a et 794.

Le sentier de grande randonnée GR 30 traverse le territoire communal du nord-ouest au sud, sur plus de quatre kilomètres.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Cournols
Aydat Saint-Saturnin
Cournols
Saint-Nectaire Olloix

Histoire[modifier | modifier le code]

Au lieu-dit « la Grotta », le dolmen de Cournols est tout ce qui reste de l'allée couverte de Cournols, double dolmen datant du Néolithique. En 1835, la foudre brisa une des tables du dolmen. Lors de fouilles en 1841, de nombreux objets (haches en pierre, coquilles d'huîtres…) y furent trouvés[3].

La commune de Cournols est née en 1872, de la scission de la commune d'Olloix[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2014 Marie-Odile Faye    
mars 2014 en cours Philippe Tartiere[5]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, Cournols comptait 237 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Cournols, cela correspond à 2005, 2010, 2015[6], etc. Depuis 2005, les autres dates correspondent à des estimations légales.

           Évolution de la population  [modifier]
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
422 406 430 367 359 335 306 285 267
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
246 250 228 207 187 175 157 156 169
1982 1990 1999 2005 2006 2010 2011 - -
196 230 240 228 226 233 237 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Sur le territoire communal s'élève le dolmen de la Grotte (ou de la Grotta). Il est constitué de treize piliers (orthostates) et deux ou trois dalles de couverture. En 1835, un orage brisa l'une d'entre elles. Situé sur un plateau granitique à 800 m d'altitude, au lieu-dit « la Grotta », ce dolmen, qui date du Néolithique, est tout ce qui reste de l'allée couverte de la Grotte. C'est un site archéologique classé en 1889 au titre des monuments historiques[8].

La commune possède de nombreux blocs de granite aux formes arrondies. Ces blocs sont utilisés pour faire de l'escalade.

Deux monuments religieux sont situés dans le village de Cournols : l'église Saint-Pierre et la chapelle Sainte-Clémence. Depuis 1971, une communauté monastique s'est installée sur le territoire communal, fondant en 1981 l'abbaye Notre-Dame de Randol[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Zonage en aires urbaines 2010 de Clermont-Ferrand (019) sur le site de l'Insee, consulté le 5 novembre 2013.
  2. Deux données contradictoires selon le Géoportail : 939 mètres sur la carte et 930 pour la boîte « Communes ».
  3. Panneau « Le Dolmen de la "Grotta" » vu sur place le 26 juin 2013.
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Liste des maires 2014, site de la préfecture du Puy-de-Dôme (consulté le 23 juin 2014).
  6. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 6 octobre 2013)
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011
  8. « Allée couverte de la Grotte », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 24 octobre 2013.
  9. Abbaye Notre-Dame de Randol, consulté le 23 octobre 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :