Courbe en J

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En économie, l'expression courbe en J est utilisée pour décrire un phénomène de détérioration initiale suivi d’un redressement.

Description[modifier | modifier le code]

Ce phénomène se rencontre après une dévaluation de la devise d'un pays (dans un système de changes fixes, ou partiellement flexibles) ou après une dépréciation (dans un système de changes flexibles). Lorsque la monnaie perd de sa valeur par rapport aux autres, le prix des importations augmente et le prix des exportations diminue. Ainsi, dans un premier temps, les exports et imports étant prix-inélastiques à court terme, la balance courante (exportation moins importation) se dégrade. Cependant sur une plus longue durée, les consommateurs des deux pays concernés réagissent aux changements de prix relatifs des produits domestiques et étrangers. Les exportations augmentent car les produits domestiques voient leur prix baisser à l'étranger et sont donc plus compétitifs et les importations diminuent car les produits étrangers sont désormais plus chers dans l'économie domestique, la balance courante se redresse et dépasse son point de départ. Sur le long terme, l'effet est empiriquement neutre.

Par ailleurs, dans le cas d'une appréciation ou d'une réévaluation de la devise d'un pays on observe le résultat inverse à celui décrit précédemment, c'est-à-dire une hausse du solde de la balance courante dans un premier temps, suivie d'une baisse du même solde.

Liens externes[modifier | modifier le code]