Cour caribéenne de justice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cour caribéenne de justice (CCJ, en anglais Caribbean Court of Justice, en néerlandais Caribisch Hof van Justitie) est une institution de règlements des différents du CARICOM, le marché commun caribéen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le projet d'une cour de justice pour le CARICOM remonte à la création du CARICOM (le 4 juillet 1973). La Jamaïque souhaitait alors substituer au Privy Council une cour propre aux États des Caraïbes.

Cet objectif sera officialisé en 1989 lors du sommet de Grand Anse à Grenade. La cour caribéenne de justice sera créée par un accord du 14 février 2001, lors de la conférence de Nassau, ratifié par 10 membres du CARICOM[1], puis par deux membres supplémentaires le 15 septembre 2003[2], soit en tout 12 pays.

Trois États du CARICOM n'ont pas encore ratifié cet accord : Haïti, les Bahamas et Montserrat.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Antigua-et-Barbuda, La Barbade, Belize, Grenade, Guyana, Jamaïque, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Suriname et Trinidad-et-Tobago
  2. Dominique et Saint-Vincent-et-les Grenadines