Coupe du monde de water-polo féminin 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coupe du monde de water-polo

Généralités
Sport water-polo
Organisateur(s) Fédération internationale de natation
et New Zealand Water Polo
Lieu Christchurch (Nouvelle-Zélande)
Date du 17 août 2010
au 22 août 2010
Participants 8 équipes
Matchs joués 24
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Australie
Vainqueur États-Unis
Deuxième Australie
Troisième Chine
Meilleur(s) buteur(s) Gao Ao (Chine)

Navigation

La coupe du monde 2010 est la quinzième édition de la coupe du monde de water-polo féminin, organisée par la Fédération internationale de natation (FINA) et New Zealand Water Polo du 17 au 22 août 2010 à Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Elle est remportée par l'équipe des États-Unis.

Pour la première fois, les sélectionnés sont les trois premiers du dernier championnat du monde de 2009 et cinq invités à raison d'un par continent. Ce système remplace l'invitation des huit premiers du dernier championnat mondial. Cependant, la non participation des équipes africaines et sud-américaines a renforcé la représentation des fédérations européenne et océanienne.

Quatre places qualificatives pour les championnats du monde de 2011 sont en jeu au cours de cette compétition. Les trois premières équipes étant déjà retenues en tant qu'hôte ou par leur résultats en Ligue mondiale 2010, ce sont les équipes arrivées de la quatrième à septième place qui se qualifient[1].

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

Sont qualifiées les trois premiers du dernier championnat du monde de 2009 :

rejointes par un invité par continent :

Cependant, l'équipe représentant l'Afrique et l'équipe du Brésil renoncent à participer. La première dont le renoncement était connu avant le tirage au sort du 20 avril 2010[2] est remplacée en juin par l'équipe d'Australie. Celle-ci est le tenant de la coupe et a été médaille de bronze aux Jeux olympiques de 2008 ; elle n'a pas été initialement sélectionnée pour la coupe 2010 car l'Océanie est représentée par le pays hôte[3]. Le Brésil est remplacée pendant l'été par l'Hongrie.

Tour préliminaire[modifier | modifier le code]

Le tirage au sort de la compétition a lieu le 20 avril 2010 à Oradea, en Roumanie.

Le classement de chaque groupe détermine les quarts de finale : les premiers rencontrent les quatrièmes de l'autre groupe, les deuxièmes affrontent les troisièmes.

Groupe A[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Chine 9 3 3 0 0 31 22 +9
2 Canada 6 3 2 0 1 32 22 +10
3 Hongrie 3 3 1 0 2 31 36 -5
4 Grèce 0 3 0 0 3 21 35 -14
Date Score[4] Quarts-temps
17 août Grèce 7-11 Chine 2-1 ; 3-3 ; 1-4 ; 1-3[5]
17 août Hongrie 10-14 Canada 3-4 ; 3-3 ; 4-4 ; 0-3[6]
18 août Grèce 3-11 Canada 1-5 ; 0-2 ; 1-2 ; 1-2[7]
18 août Hongrie 8-11 Chine 1-4 ; 4-2 ; 1-2 ; 2-3[8]
19 août Chine 9-7 Canada 2-3 ; 4-2 ; 3-2 ; 0-0[9]
19 août Grèce 11-13 Hongrie 4-2 ; 2-4 ; 1-4 ; 4-3[10]

Groupe B[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Australie 9 3 3 0 0 34 17 +17
2 États-Unis 6 3 2 0 1 36 25 +11
3 Russie 3 3 1 0 2 31 33 -2
4 Nouvelle-Zélande 0 3 0 0 3 21 47 -26
Date Score[4] Quarts-temps
17 août États-Unis 14-10 Russie 3-1 ; 4-2 ; 4-5 ; 3-2[11]
17 août Nouvelle-Zélande 4-17 Australie 2-4 ; 1-3 ; 0-5 ; 1-5[12]
18 août États-Unis 5-7 Australie 1-1 ; 0-3 ; 3-1 ; 1-2[13]
18 août Nouvelle-Zélande 9-13 Russie 0-2 ; 3-4 ; 2-3 ; 4-4[14]
19 août Russie 8-10 Australie 3-0 ; 2-4 ; 2-5 ; 1-1[15]
19 août États-Unis 17-8 Nouvelle-Zélande 3-2 ; 3-0 ; 6-1 ; 5-5[16]

Phase finale[modifier | modifier le code]

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Date Score[4] Quarts-temps
20 août Canada 11-12 Russie 5-4 ; 2-3 ; 2-2 ; 2-3[17]
20 août Hongrie 5-10 États-Unis 0-2 ; 2-1 ; 2-4 ; 1-3[18]
20 août Grèce 7-11 Australie 2-2 ; 1-2 ; 2-4 ; 2-3[19]
20 août Chine 10-3 Nouvelle-Zélande 3-0 ; 3-0 ; 2-1 ; 3-2[20]

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Date Score[4] Quarts-temps[4]
21 août Russie 10-11 Australie 2-2 ; 3-4 ; 3-3 ; 2-2
21 août États-Unis 10-9 Chine 3-1 ; 3-3 ; 2-2 ; 2-3

Finales[modifier | modifier le code]

La phase finale comprend le seul match se terminant par un score d'égalité dans cette compétition. En cas d'égalité, les équipes jouent une prolongation (« P »), suivie, si nécessaire d'une séance de cinq tirs au but (« T »).

Date Score[4] Quarts-temps
Finale
22 août Australie 3-6 États-Unis 0-3 ; 0-3 ; 2-0 ; 1-0[21]
Matches de classement
22 août
3e/4e
Russie 9-11 Chine 1-3 ; 2-3 ; 3-5 ; 3-0[22]
21 août Canada 13-12 Grèce 4-5 ; 2-2 ; 2-3 ; 5-2[23]
21 août Hongrie 11-4 Nouvelle-Zélande 3-0 ; 2-1 ; 4-1 ; 2-2[24]
22 août
5e/6e
Canada 18-16
(10-10)
Hongrie 5-3 ; 1-2 ; 2-2 ; 2-3
P : 1-2 ; 2-1 - T : 5-3[25]
22 août
7e/8e
Grèce 16-8 Nouvelle-Zélande 4-4 ; 5-1 ; 4-0 ; 3-3[26]

Bilan[modifier | modifier le code]

Classement final[modifier | modifier le code]

Équipes
1 Drapeau : États-Unis États-Unis
2 Drapeau : Australie Australie
3 Drapeau : République populaire de Chine Chine
4 Drapeau : Russie Russie
5 Drapeau : Canada Canada
6 Drapeau : Hongrie Hongrie
7 Drapeau : Grèce Grèce
8 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande

Honneurs[modifier | modifier le code]

Au terme de la compétition, la meilleure joueuse est Gemma Beadsworth de l'équipe d'Australie, la meilleure gardienne de but Jun Yang de l'équipe de Chine et la meilleure marqueuse Gao Ao, également de l'équipe chinoise[27], qui a inscrit seize buts pendant la coupe du monde[28].

L'équipe idéale serait composée de Gemma Beadsworth (Australie), des Gao Ao et Yan Jun (Chine), de Kami Craig (États-Unis), de Joelle Bekhazi (Canada), Agnes Valkai (Hongrie) et Sofya Konukh (Russie)[27].

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] « Shanghai 2011 - Registration and Qualification of Competitors  », Fédération internationale de natation, ; page consultée le 28 décembre 2010.
  2. Wolfgang Philipps « USA-Russia clash in World Cup Prelims – Australia back in action? », Waterpolo World, 21 avril 2010.
  3. « Aussie Stingers to defend World Cup crown », Australian Water Polo, 9 juin 2010.
  4. a, b, c, d, e et f Waterpolo Development World.
  5. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 23 août 2010.
  6. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 23 août 2010.
  7. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 23 août 2010.
  8. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 23 août 2010.
  9. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 23 août 2010.
  10. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 23 août 2010.
  11. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 23 août 2010.
  12. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 23 août 2010.
  13. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 23 août 2010.
  14. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 23 août 2010.
  15. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 23 août 2010.
  16. Résumé du match n°12, Australian Water Polo ; page consultée le 24 août 2010.
  17. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 24 août 2010.
  18. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 24 août 2010.
  19. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 24 août 2010.
  20. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 24 août 2010.
  21. Résumé du match, sportsground.co.nz, [22 août 2010] ; page consultée le 22 août 2010.
  22. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 25 août 2010.
  23. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 25 août 2010.
  24. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 25 août 2010.
  25. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 25 août 2010.
  26. Résumé du match, sportsground.co.nz ; page consultée le 25 août 2010.
  27. a et b « Final results » sur le site officiel de la compétition ; page consultée le 23 août 2010.
  28. « Cannonieri », Waterpolo Development World ; page consultée le 23 août 2010.