Coupe d'Angleterre de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

FA Cup

Description de l'image FA Cup logo (2014).jpg.
Généralités
Sport Football
Création 1871
Organisateur(s) Fédération d'Angleterre
Périodicité Annuelle
Lieu Drapeau de l'Angleterre Angleterre et
Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles
Participants 759 équipes
Statut des participants Professionnel et amateur
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Angleterre Arsenal FC (2014)
Plus titré(s) Drapeau : Angleterre Manchester United
Arsenal FC (11)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Coupe d'Angleterre de football 2014-2015

La Coupe d'Angleterre de football, officiellement Football Association Challenge Cup et plus connue comme la FA Cup, est une compétition de football à élimination directe, fondée en 1871.

La FA Cup est la doyenne des compétitions de football dans le monde. Elle est disputée par les clubs anglais appartenant à une élite élargie et les clubs gallois évoluant en Premier League. Son règlement a pour particularité qu'en cas d'égalité à la fin du temps réglementaire, le match est rejoué, excepté en demi-finale et en finale.

Le vainqueur de la compétition dispute le Community Shield contre le vainqueur du Championnat d'Angleterre et obtient sa qualification pour l'édition suivante de la Ligue Europa.

Histoire[modifier | modifier le code]

La création de la Cup[modifier | modifier le code]

Trophée de la Coupe d'Angleterre

Le , dans les bureaux du journal The Sportsman, Charles Alcock propose au Comité de la Football Association la création d'une compétition opposant tous les membres de l'association, une Challenge Cup. Les autres membres du comité présents[1] sont Alfred Stair (Trésorier de la FA) (Upton Park FC), Charles W. Stephenson (Westminster School), J.H. Gifford (Civil Service FC), D. Allport (Crystal Palace), Morton Betts (Harrow School) et le Capitaine Francis Marindin (Royal Engineers Association Football Club). La proposition est adoptée et la compétition inaugurale débute en novembre 1871. Seuls 15 clubs de la FA sur 50 acceptent d'y participer. En finale, Wanderers, un club composé d'élèves d'écoles privées de Londres, l'emporte sur Royal Engineers[2],[3].

Alors que les premières éditions sont remportées par des équipes amateur du sud de l'Angleterre, composées essentiellement d'étudiants privilégiés (Wanderers remporte notamment cinq de ses sept premières éditions)[4], la victoire en 1883 de Blackburn Olympic, un club d'ouvriers, sur Old Etonians marque le basculement du football anglais vers le professionnalisme qui s'impose progressivement dans le nord du pays[2].

Avec l'avènement des clubs professionnels, les clubs amateurs disparaissent peu à peu de la compétition[4]. Les principaux clubs de football de l'époque fondent la Football League en 1888[5], et depuis lors, seul un club de Non-league football a gagné la compétition : Tottenham Hotspur, évoluant alors en Southern Football League, bat Sheffield United lors de la finale de 1901[6]. Une année plus tard, Sheffield United accède à nouveau à la finale et gagne le trophée, qui reste ensuite entre les mains de clubs du nord et du centre de l'Angleterre jusqu'à ce que Tottenham la regagne en 1921[7]. En 1927, Cardiff City, un club qui participe aux compétitions du football anglais bien qu'il soit basé au pays de Galles, devient le premier, et le seul, club non-anglais à gagner la FA Cup[8]. Le club écossais Queen's Park avait précédemment atteint la finale de la compétition à deux reprises, sans la gagner, dans les années 1880[7].

Le tournoi devient un évènement national et même européen, dont la finale attire bientôt plus de 100 000 spectateurs[2], a fortiori après l'inauguration du Stade de Wembley en 1923[9]. La compétition se tient chaque année, à l'exception des périodes de guerre (l'édition 1914-1915 a pu aller à son terme, celle de la saison 1939-1940 a été arrêtée durant la phase de qualification)[7].

Newcastle United marque la compétition dans les années 1950 en remportant le trophée trois fois en cinq ans[7], une performance imitée dans les années 1960 par Tottenham Hotspur, avec trois victoires en sept saisons. Cela a marqué le début d'une période faste pour les clubs basés à Londres, qui gagne onze fois la compétition en 22 ans[10].

Des équipes de deuxième division, nommée à l'époque Second division, connaissent un succès étonnant dans la compétition entre 1973 et 1980[10]. Sunderland gagne l'édition de 1973, suivi de Southampton en 1976 et West Ham United en 1980 - la dernière victoire en date d'un club n'évoluant pas dans l'élite[7],[6].

La compétition conserve son prestige populaire jusqu'aux années 1980. Les années 1990, sur fond d'explosion médiatique de la Premier League, semblent lui faire du tort. Depuis le succès de Wimbledon en 1988[11], les clubs surnommés "Big Four"[12], Manchester United, Liverpool, Arsenal et Chelsea, la remporte 19 fois en 23 saisons. Chelsea gagne notamment six des dix dernières finales jouées à Wembley[7].

L'édition 1999-2000 semble marquer un tournant : l'organisation du tournoi est chamboulée par les autres compétitions, Manchester United, tenant du titre, déclare forfait pour participer au premier Championnat du monde des clubs au Brésil, et la finale est la dernière à se disputer dans le vieux stade de Wembley, démoli peu après[9]. La finale de la compétition est délocalisée pendant six années à Cardiff, au Pays de Galles. Pourtant le milieu des années 2000 voit la compétition retrouver son lustre d'antan, notamment après la dramatique finale de 2005[9].

Organisation[modifier | modifier le code]

Déroulement de la compétition[modifier | modifier le code]

La Coupe d'Anglerre est un tournoi à élimination directe, dont chaque match est déterminé par tirage au sort (il n'y a pas de système de tête de série, comme les compétitions de tennis par exemple). Chaque tour se joue sur un match simple, sur le terrain de l'équipe désignée par le tirage au sort. En cas d'égalité à l'issue du temps réglementaire, le match est rejoué sur le terrain de l'équipe s'étant déplacée la première fois (replay). Un nouveau match nul donne cette fois lieu à une prolongation et, le cas échéant, à des tirs au but[13].

Jusque dans les années 1990, il n'y avait pas de prolongation et de tirs au but, et les replays pouvaient se répéter plusieurs fois. En 1975, le club de Fulham FC dispute douze matchs en six tours, avant d'atteindre la finale, ce qui reste une record en la matière[14]. Traditionnellement, les matchs de replay se jouaient quelques jours seulement après le précédent, mais depuis 1991-1992, un délai minimum de dix jours a été institué, à la demande de la police. Cette décision est allée de pair avec l'instigation des tirs au but au bout du premier replay, pour ne pas engendrer de trop grands retards dans le calendrier. La première séance de tirs au but organisée dans le cadre de la compétition oppose le 26 novembre 1991 Rotherham United à Scunthorpe United[15]. En 1999, le replay est abandonné à partir des demi-finales ; la dernière finale ayant connu un replay reste par conséquent celle remportée en 1993 par Arsenal face à Sheffield Wednesday[16].

La compétition compte aujourd'hui quatorze tours, dont six sont « préliminaires ». Ces derniers sont régionalisés pour réduire les coûts de transports pour les clubs les plus modestes. Le tournoi débute dès le mois d'août. Les clubs de Conference Premier (D5) sont intégrés au 4e tour de qualification. Les 32 équipes sorties indemnes des tours préliminaires sont qualifiées pour le 1er tour (First Round Proper), généralement organisé mi-novembre, où ils affrontent les 48 clubs de League One (D3) et League Two (D4). Les équipes de Premier League et du Football League Championship, les deux plus hautes divisions, sont intégrées au 3e tour (Third Round Proper), début janvier, après lequel il reste 64 équipes en course. Le 6e tour (The Sixth Round Proper), début mars, correspond aux quarts de finale.

La finale est généralement organisée en mai, la semaine suivant la dernière journée de Premier League. Quelques années ont fait exception, notamment en 1999-2000, quand le calendrier de la Coupe a été avancé de plusieurs semaines en expérimentation, puis en 2011 et 2013 quand il a fallu avancer la finale pour permettre au stade de Wembley d'accueillir la finale de la Ligue des champions[17].

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

Contrairement à la Coupe de France largement ouverte aux clubs amateurs (plus de 6 000 clubs y prennent part), la FA Cup est réservée à une élite élargie (660 clubs en 2004-2005 et 736 clubs pour l'édition 2014-2015).

Les clubs participants à la Premier League et à la Football League sont automatiquement qualifiés pour la compétition. Les équipes non-leagues (non professionnelles et évoluant donc entre la cinquième et la dixième division anglaise) doivent passer par une série de tours préliminaires. La compétition proprement dite débute avec l'entrée en lice des clubs de la troisième et quatrième division lors du premier tour. Les clubs de l'élite (Premier League) et de seconde division (Football League) débutent la compétition en 32e de finale, appelé troisième tour.

Qualification européenne[modifier | modifier le code]

Le vainqueur de la compétition est qualifié pour l'édition suivante de la Ligue Europa (ancienne « Coupe UEFA »), organisée par l'UEFA, au niveau de la phase de groupes. Jusqu'en 1998, le vainqueur participait à la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football, depuis disparue. Cette qualification est valide même si le club n'évolue pas la saison suivante en Premier League (en cas de relégation notamment).

Si le club vainqueur s'est également qualifié pour la Ligue des champions grâce au championnat, la place en Ligue Europa est jusqu'en 2014 proposée à l'autre finaliste, qui doit dans ce cas passer par le tour préliminaire de la compétition européenne. À partir de la saison 2015-2016, l'UEFA décide que dans ce type de cas, la qualification ira dorénavant au club le mieux classé en championnat[18].

Le vainqueur de la FA Cup dispute également le FA Community Shield, un match de gala (souvent qualifié de « Supercoupe » dans les autres pays) contre le champion d'Angleterre en titre (ou son dauphin, en cas de doublé coupe-championnat).

Les stades de la finale[modifier | modifier le code]

Depuis 2007 la finale de la FA Cup se déroule au stade de Wembley

Les matches de la Coupe d'Angleterre se déroulent habituellement dans le stade d'une des deux équipes concernées par le match. Les équipes qui jouent "à domicile" sont déterminées par tirage au sort. C'est l'équipe qui est tirée au sort en premier qui est l'hôte du match. Occasionnellement les matchs peuvent se dérouler dans d'autres stades, pour des raisons de sécurité ou parce que le terrain n'est pas en état de recevoir l'équipe adverse. Les demi-finales se jouent sur terrain neutre.

La finale de la Coupe, elle, se dispute à Londres. Elle est organisée à partir de 1923 dans le premier Stade de Wembley, tout juste inauguré, et depuis 2007 dans le nouveau Stade de Wembley. Pendant les travaux de construction de ce nouveau stade, de 2001 à 2006, les finales se sont déroulées à Cardiff au Millennium Stadium[19].

La toute première finale de la compétition s'est déroulée en 1872 au Kennington Oval de Londres. Elle s'y déroule aussi de 1874 à 1892. De 1895 à 1914, la finale se déplace au Crystal Palace National Sports Centre. D'autres stades ont ensuite été le théâtre de la finale, de façon ponctuelle : le Racecourse Ground à Derby en 1886, Fallowfield Stadium à Manchester en 1893, Goodison Park à Liverpool en 1894, Burnden Park à Bolton pour le match d'appui de 1901, Bramall Lane à Sheffield pour celui de 1912, Stamford Bridge à Fulham de 1920 à 1922 et Lillie Bridge Grounds en 1973. Plus récemment, le match d'appui de la finale de 1970 entre Leeds et Chelsea s'est jouée à Old Trafford à Manchester. C'est d'ailleurs la seule et unique fois où la finale se déroule hors de Wembley entre 1923 et 2000.

Vainqueurs et finalistes[modifier | modifier le code]

Levée du trophée par les joueurs de Manchester United en 1999.

Le record de victoires en Coupe d'Angleterre est partagé par Arsenal et Manchester United, avec onze trophées chacun (mis à jour en 2014). Les deux géants anglais ont chacun réussi le doublé FA Cup-Championnat à trois reprises : en 1971, 1998 et 2002 pour Arsenal, en 1994, 1996 et 1999 pour Manchester United. Cinq autres clubs ont réussi cet exploit dans leur histoire : Preston North End FC, le premier, en 1889, puis Aston Villa en 1897, Tottenham Hotspur en 1961, Liverpool FC en 1986 et Chelsea en 2010.

En 1993, Arsenal devient le premier club à gagner la FA Cup et la League Cup la même saison, en battant Sheffield Wednesday lors des deux finales, sur le même score (2-1). Liverpool et Chelsea ont répété l'exploit respectivement en 2001 et en 2007.

En 1999, Manchester United réalise un triplé unique en remportant la Ligue des champions, le championnat d'Angleterre et la Cup. Deux années plus tard, lors de la saison 2000-2001, Liverpool remporte aussi un triplé avec des succès en FA Cup, League Cup et Ligue Europa. En 2012, Chelsea réalise un différent type de doublé en remportant la Ligue des champions et la FA Cup.

Trois clubs ont réussi l'exploit de remporter, deux fois dans leur histoire, au moins deux trophées consécutifs : Wanderers (en 1872, 1873 et 1876, 1877, 1878), Blackburn Rovers (en 1884, 1885, 1886 et 1890, 1891) et Tottenham Hotspur (en 1961, 1962 et 1981, 1982). Portsmouth est le club qui a conservé le trophée le plus longtemps, mais il le doit aux caprices de l'histoire. Ayant gagné la finale de 1939, les finales suivantes n'ont pas été disputées jusqu'en 1946 à cause de la Seconde Guerre mondiale, et Portsmouth a ainsi été le champion en titre pendant 7 années de suite.

Ashley Cole en 2013.

La FA Cup n'a été remporté qu'une seule fois par un club non-anglais : Cardiff City, basé au pays de Galles, a battu Arsenal en finale en 1927. Ils sont précédemment parvenus à accéder en finale en 1925 mais ont perdu face à Sheffield United. Plus récemment, en 2008, ils ont atteint une 3e finale mais se sont inclinés face à Portsmouth. Cardiff City est aussi le seul club[réf. souhaitée] à avoir gagné une coupe nationale dans deux pays différents durant la même saison, ayant aussi remporté la Coupe du pays de Galles en 1927. L'équipe écossaise de Queen's Park est la seule autre à avoir atteint une finale de FA Cup, en 1884 et en 1885, mais n'a jamais remporté la compétition.

Concernant les joueurs, Ashley Cole détient le record de victoires pour un joueur dans l'épreuve avec sept trophées : trois sous le maillot d'Arsenal (2002, 2003 et 2005) et quatre avec Chelsea (2007, 2009, 2010 et 2012)[20].

Sponsoring[modifier | modifier le code]

Cérémonie d'avant-match de la finale de la FA Cup 2010, montrant le sponsoring de E.ON

Depuis la saison 1994-1995, la FA Cup est sponsorisée. Cependant, pour protéger l'identité de la compétition, son nom a toujours inclus "The FA Cup" en plus du nom du sponsor, contrairement au sponsoring de la League Cup où le mot "cup" est seulement précédé par le nom du sponsor. Les accords de sponsoring durent quatre ans, cependant, comme dans le cas du partenariat avec E.ON, une extension d'un an peut être convenue.

Ci-dessous une liste des sponsors et du nom donné à la compétition :

Période Sponsor Nom de la compétition
1871-1994 Pas de sponsor The FA Cup
1994-1998 Littlewoods Pools The FA Cup sponsored by Littlewoods[21]
1998-2002 AXA The AXA-Sponsored FA Cup[22]
2002-2006 Pas de sponsor The FA Cup
2006-2011 E.ON The FA Cup sponsored by E.ON[23]
2011-2014 Budweiser The FA Cup with Budweiser[24]
2014- Pas de sponsor The FA Cup

D'août 2006 jusqu'en 2013, Umbro fournit les ballons officiels des matchs de FA Cup. Depuis mars 2013, Nike fournit les ballons officiels[25].

Médiatisation[modifier | modifier le code]

En France, la FA Cup est diffusée sur France Télévisions de 2008 à 2012. Depuis 2012, elle est diffusée sur beIN Sport.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mike Collett, The Complete Record of the FA Cup, Sports Books, 16–17 p. (ISBN 1-899807-19-5)
  2. a, b et c Michaël Attali et Jean Saint-Martin, Dictionnaire culturel du sport, Armand Colin,‎ (ISBN 2200257090, lire en ligne)
  3. (en) Robert Jeffery, Mark Gonella, « The 1870S: Introducing the Cup » in Pictorial history of english football, A Dempsey Parr Book, Londres, 1998, page 34.
  4. a et b (en) Encyclopedia of British Football, Tyler Martin et Phil Soar, 1983, p. 19, ISBN 0-0021-8049-9
  5. (en) Encyclopedia of British Football, p. 16-17
  6. a et b (en) FA Cup by numbers, Daily Telegraph, 5 janvier 2008
  7. a, b, c, d, e et f (en) FA Cup Summary - Contents, The Football Club History Database
  8. (en) Cardiff in footsteps of FA Cup giants, BBC Sport, 24 octobre 2008
  9. a, b et c « Une Coupe monumentale », UEFA.com,‎ (consulté le 5 janvier 2015)
  10. a et b (en) Encyclopedia of British Football, p. 27
  11. (en) Beasant and the 'Crazy Gang' stun Liverpool, ESPN, 13 octobre 2010
  12. (en) Premier League's big four lowdown, BBC Sport, 14 décembre 2007
  13. « Pourquoi la FA Cup est-elle la meilleure coupe nationale ? », So Foot.com,‎ (consulté le 5 janvier 2015)
  14. « TheFA.com – Hammers nail Fulham », The Football Association (consulté le 5 mars 2005)
  15. « Penalty shoot-out makes English FA Cup history », New Straits Press, Kuala Lumpur,‎ , p. 44 (lire en ligne)
  16. (en) FA Cup in danger of losing lustre, BBC Sport, 24 octobre 2008
  17. Paul Wilson, « Tarnished FA Cup needs a Manchester derby's drama », The Guardian, London,‎ (lire en ligne)
  18. « UEFA Direct » [PDF], UEFA Magazine,‎ (consulté le 27 octobre 2013)
  19. (en) Howard Nurse, « Wembley Stadium to open next year », BBC News,‎ (consulté le 17 mars 2007)
  20. (en) Meet Mr FA Cup: England star Cole has won the competition an incredible SEVEN times, Daily Mail, 7 janvier 2013
  21. (en) « F.A. Cup Soccer Gets A Sponsor », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  22. (en) « Axa wins FA Cup », BBC News,‎ (lire en ligne)
  23. (en) « FA announces new Cup sponsorship », BBC Sport,‎
  24. (en) « Budweiser up for Cup in £8m a year deal », The Sun,‎
  25. (en) « First look at new FA Cup ball, making its debut in this weekend's semi-finals », 12 April 2013, DailyMail,‎