Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe de football

Généralités
Sport Football
Création 1975
Disparition 2003
Organisateur(s) CAF
Catégorie Continental
Périodicité annuelle
Lieu Afrique
Statut des participants Professionnel
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 2e compétition inter-clubs
Niveau supérieur Ligue des champions de la CAF
Niveau inférieur Coupe de la CAF
Palmarès
Plus titré(s) Drapeau : Égypte Al Ahly SC (4)

La Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe a débuté en 1975, elle opposait les vainqueurs de coupes nationales de chaque pays, il s'agissait d'une compétition à élimination directe en match aller-retour, qui a disparu en 2003, après sa fusion avec la Coupe de la CAF pour former la Coupe de la confédération.

Histoire[modifier | modifier le code]

1975-1981 : Les débuts[modifier | modifier le code]

La compétition est mise en place en début d'année 1975 par la Confédération africaine de football (CAF), suivant l'exemple de l'UEFA (en Europe, la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football -plus communément appelée Coupe des Coupes voire C2- a été instaurée dès 1960). Pour la première édition, quinze équipes sont inscrites et c'est le club camerounais du Canon Yaoundé qui a l'honneur d'inscrire le premier son nom au palmarès de l'épreuve, après avoir battu les Ivoiriens du Stella Club d'Adjamé en finale.

Ces premières années de compétition verront la domination des clubs d'Afrique équatoriale. Le Cameroun place un club en finale lors de cinq des sept premières éditions. Ainsi, le Tonnerre Yaoundé s'impose en 1975 et atteint la finale l'année suivante, le Canon Yaoundé s'incline également en finale en 1977. Le Tonnerre est rejoint au palmarès par deux autres formations camerounaises : le Canon Yaoundé, vainqueur en 1979 et l'Union Douala, titré en 1981. En plus de ces trois titres, les équipes camerounaises jouent et perdent deux autres finales, à chaque fois face à des clubs du Nigéria, Shooting Stars et Enugu Rangers, respectivement vainqueurs en 1976 et 1977. Un club de Guinée, Horoya AC (vainqueur en 1978) et le TP Mazembe (Zaïre), victorieux en 1980, confirment la mainmise des équipes d'Afrique centrale, notamment aux dépens des équipes du Maghreb, qui ne place qu'une seule équipe en finale lors des sept premières compétitions; il s'agit de l'équipe algérienne du NA Hussein Dey.

Une première a lieu lors de l'édition 1977 avec l'affrontement entre deux formations d'un même pays. Lors des demi-finales, le tenant du titre, Shooting Stars FC s'incline à l'issue de la séance de tirs au but face à Enugu Rangers, qui remporte la compétition quelques semaines plus tard.

1982-1986 : La mainmise égyptienne[modifier | modifier le code]

Dès 1982, la donne change. En effet, le Maghreb sort victorieux de la compétition après le succès d'Al Moqaouloun al-Arab, face au club zambien de Power Dynamos FC. La formation égyptienne va d'ailleurs devenir la première à conserver son titre puisqu'elle s'impose la saison suivante face aux Togolais de l'OC Agaza de Lomé. Cette domination de l'Égypte va même se poursuivre jusqu'en 1986, avec le triplé inégalé d'Al Ahly SC de 1984 à 1986. Les Égyptiens vont à chaque fois défaire un club d'Afrique noire en finale : Power Dynamos de Zambie, l'Agaza Lomé, le Canon Yaoundé, les Nigérians de Leventis United et l'AS Sogara du Gabon.

Ayant remporté trois trophées lors de ses trois premières participations à l'épreuve, le club du Caire reste invaincu en Coupe des Coupes durant 30 matchs et ne défend pas son titre en 1987 après avoir remporté le championnat égyptien. Il connaît pour la première fois la défaite en Coupe des Coupes qu'en 1992, face au club ivoirien d'Africa Sports lors des quarts de finale (2-0, 0-3). Cette série de cinq succès en compétition continentale pour un seul et même pays est inégalée en Afrique.

1987-1991 : Duel Tunisie-Nigeria[modifier | modifier le code]

En 1987, c'est un club kényan, Gor Mahia, qui triomphe en s'imposant face à un club tunisien, l'Espérance sportive de Tunis, qui réussit à éliminer le représentant égyptien (le Tersana SC) dès les huitièmes de finale. La Tunisie et le Nigéria vont dominer la Coupe des Coupes entre 1987 et 1991. Les clubs tunisiens vont ainsi atteindre la finale à trois reprises pour un seul succès (le CA bizertin en 1988 face aux Nigérians de Ranchers Bees); le Nigéria fera mieux avec quatre finales consécutives entre 1988 et 1991 (plus une demi-finale en 1987), mais pour un unique titre (le club des BCC Lions en 1990, vainqueur face aux Tunisiens du Club Africain). En plus de Gor Mahia, seul club kényan vainqueur d'une compétition continentale, deux autres clubs deviennent les seules formations de leur pays titrées en Coupe d'Afrique : Al Hilal Omdurman du Soudan champion en 1989 et les Zambiens du Power Dynamos FC, titré en 1991.

1993-2003 : Le Maghreb à l'honneur[modifier | modifier le code]

À partir de 1993, les clubs du Maghreb vont reprendre la main sur la compétition et truster les titres. En 1993, Al Ahly SC remporte la finale face au tenant du titre, le club de Côte d'Ivoire d'Africa Sports et devient le club le plus titré de l'histoire de la compétition avec 4 trophées. La finale suivante reste la seule de cette période (avec celle de 2001) à ne compter aucun club d'Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Tunisie ou Égypte). Pour le reste, après le succès de la JS Kabylie en 1995, l'Égypte va glaner deux autres trophées avec Al Moqaouloun al-Arab, titré pour la troisième fois en 1996 et le Zamalek, vainqueur en 2000. La Tunisie remporte trois titres (deux pour l'Étoile sportive du Sahel en 1997 et 2003 et un pour l'Espérance sportive de Tunis en 1998). Enfin, le Maroc remporte le seul trophée de son histoire par l'intermédiaire du Wydad Casablanca, vainqueur en 2002.

En 2004, la CAF fusionne la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupes avec la Coupe de la CAF pour former la Coupe de la confédération, une nouvelle compétition considérée depuis comme la deuxième compétition africaine des clubs. Les vainqueurs de coupe sont systématiquement qualifiés en Coupe de la confédération.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Finaliste Match aller Match retour Total
1975 Drapeau : Cameroun Tonnerre Yaoundé Drapeau : Côte d'Ivoire Stella Club d'Adjamé 1-0 4-1 5-1
1976 Drapeau : Nigeria Shooting Stars Drapeau : Cameroun Tonnerre Yaoundé 4-1 0-1 4-2
1977 Drapeau : Nigeria Enugu Rangers Drapeau : Cameroun Canon Yaoundé 4-1 1-1 5-2
1978 Drapeau : Guinée Horoya AC Drapeau : Algérie NA Hussein Dey 3-1 2-1 5-2
1979 Drapeau : Cameroun Canon Yaoundé Drapeau : Kenya Gor Mahia 2-0 6-0 8-0
1980 Drapeau : République démocratique du Congo Drapeau : Zaïre TP Mazembe Drapeau : Côte d'Ivoire Africa Sports 3-1 1-0 4-1
1981 Drapeau : Cameroun Union Douala Drapeau : Nigeria Stationery Stores 0-0 2-1 2-1
1982 Drapeau : Égypte Al Moqaouloun al-Arab Drapeau : Zambie Power Dynamos 2-0 2-0 4-0
1983 Drapeau : Égypte Al Moqaouloun al-Arab Drapeau : Togo Agaza Lomé 1-0 0-0 1-0
1984 Drapeau : Égypte Al Ahly SC Drapeau : Cameroun Canon Yaoundé 1-0 0-1 1-1*
1985 Drapeau : Égypte Al Ahly SC Drapeau : Nigeria Leventis United 2-0 0-1 2-1
1986 Drapeau : Égypte Al Ahly SC Drapeau : Gabon AS Sogara 3-0 0-2 3-2
1987 Drapeau : Kenya Gor Mahia Drapeau : Tunisie Espérance de Tunis 2-2 1-1 3-3**
1988 Drapeau : Tunisie CA bizertin Drapeau : Nigeria Ranchers Bees 0-0 1-0 1-0
1989 Drapeau : Soudan Al Merreikh Omdurman Drapeau : Nigeria Bendel United 1-0 0-0 1-0
1990 Drapeau : Nigeria BCC Lions Drapeau : Tunisie Club africain 3-0 1-1 4-1
1991 Drapeau : Zambie Power Dynamos Drapeau : Nigeria BCC Lions 2-3 3-1 5-4
1992 Drapeau : Côte d'Ivoire Africa Sports Drapeau : Burundi Vital’O FC 1-1 4-0 5-1
1993 Drapeau : Égypte Al Ahly SC Drapeau : Côte d'Ivoire Africa Sports 1-1 1-0 2-1
1994 Drapeau : République démocratique du Congo Drapeau : Zaïre DC Motema Pembe Drapeau : Kenya Tusker FC 2-2 3-0 5-2
1995 Drapeau : Algérie JS Kabylie Drapeau : Nigeria Julius Berger 1-1 2-1 3-1
1996 Drapeau : Égypte Al Moqaouloun al-Arab Drapeau : République démocratique du Congo Drapeau : Zaïre AC Sodigraf 0-0 4-0 4-0
1997 Drapeau : Tunisie Étoile du Sahel Drapeau : Maroc FAR de Rabat 2-0 0-1 2-1
1998 Drapeau : Tunisie Espérance de Tunis Drapeau : Angola Primeiro de Agosto 3-1 1-1 4-1
1999 Drapeau : Côte d'Ivoire Africa Sports Drapeau : Tunisie Club africain 1-0 1-1 2-1
2000 Drapeau : Égypte Zamalek SC Drapeau : Cameroun Canon Yaoundé 4-1 0-2 4-3
2001 Drapeau : Afrique du Sud Kaizer Chiefs Drapeau : Angola Inter Luanda 1-1 1-0 2-1
2002 Drapeau : Maroc Wydad de Casablanca Drapeau : Ghana Asante Kotoko Kumasi 1-0 1-2 2-2***
2003 Drapeau : Tunisie Étoile du Sahel Drapeau : Nigeria Julius Berger 0-2 3-0 3-2

*Al Ahly vainqueur aux tirs aux buts 4-2

**Gor Mahia vainqueur aux nombres de buts marqués à l'extérieur

***Wydad de Casablanca vainqueur aux nombres de buts marqués à l'extérieur

Bilan après 29 éditions[modifier | modifier le code]

Par clubs[modifier | modifier le code]

Rang Club Nombre de titres (Première-Dernière) Nombre de finales perdues (Première-Dernière)
1 Drapeau : Égypte Al Ahly SC 4 (1984-1993) 0 (-)
2 Drapeau : Égypte Al Moqaouloun al-Arab 3 (1982-1996) 0 (-)
3 Drapeau : Côte d'Ivoire Africa Sports 2 (1992-1999) 2 (1980-1993)
4 Drapeau : Tunisie Étoile du Sahel 2 (1997-2003) 0 (-)
5 Drapeau : Cameroun Canon Yaoundé 1 (179-1979) 3 (1977-2000)
6 Drapeau : Kenya Gor Mahia 1 (1987-1987) 1 (1979-1979)
Drapeau : Nigeria BCC Lions 1 (1990-1990) 1 (1991-1991)
Drapeau : Zambie Power Dynamos 1 (1991-1991) 1 (1982-1982)
Drapeau : Tunisie Espérance de Tunis 1 (1998-1998) 1 (1987-1987)
Drapeau : Cameroun Tonnerre Yaoundé 1 (1975-1975) 1 (1976-1976)
11 Drapeau : Tunisie CA bizertin 1 (1988-1988) 0 (-)
Drapeau : Maroc Wydad de Casablanca 1 (2002-2002) 0 (-)
Drapeau : Cameroun Union Douala 1 (1981-1981) 0 (-)
Drapeau : Nigeria Enugu Rangers 1 (1977-1977) 0 (-)
Drapeau : Guinée Horoya AC 1 (1978-1978) 0 (-)
Drapeau : Algérie JS Kabylie 1 (1995-1995) 0 (-)
Drapeau : Afrique du Sud Kaizer Chiefs 1 (2001-2001) 0 (-)
Drapeau : République démocratique du Congo Drapeau : Zaïre TP Mazembe 1 (1980-1980) 0 (-)
Drapeau : République démocratique du Congo Drapeau : Zaïre DC Motema Pembe 1 (1984-1984) 0 (-)
Drapeau : Soudan Al Merreikh Omdurman 1 (1989-1989) 0 (-)
Drapeau : Nigeria Shooting Stars 1 (1976-1976) 0 (-)
Drapeau : Égypte Zamalek SC 1 (2000-2000) 0 (-)

Par nations[modifier | modifier le code]

Rang Pays Victoires Finales perdues Clubs vainqueurs
1 Drapeau de l'Égypte Égypte 8 0 Al Ahly SC (4), Al Moqaouloun al-Arab (3), Zamalek SC (1)
2 Drapeau de la Tunisie Tunisie 4 3 Étoile du Sahel (2), Espérance sportive de Tunis (1), CA Bizertin (1)
3 Drapeau du Nigeria Nigeria 3 7 Shooting Stars (1),BCC Lions (1),Enugu Rangers (1)
4 Drapeau du Cameroun Cameroun 3 4 Canon Yaoundé (1),Tonnerre Yaoundé (1),Union Douala (1)
5 Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire 2 3 Africa Sports (2)
6 Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo 2 1 DC Motema Pembe (1),TP Mazembe (1)
7 Drapeau du Kenya Kenya 1 2 Gor Mahia (1)
8 Drapeau de l'Algérie Algérie 1 1 JS Kabylie (1)
- Drapeau du Maroc Maroc 1 1 Wydad de Casablanca (1)
- Drapeau de la Zambie Zambie 1 1 Power Dynamos (1)
11 Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud 1 0 Kaizer Chiefs (1)
- Drapeau de la Guinée Guinée 1 0 Horoya AC (1)
- Drapeau du Soudan Soudan 1 0 Al Merreikh (1)
14 Drapeau de l'Angola Angola 0 2
15 Drapeau du Burundi Burundi 0 1
- Drapeau du Gabon Gabon 0 1
- Drapeau du Ghana Ghana 0 1
- Drapeau du Togo Togo 0 1

Statistiques[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]