Coup de poker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coup de poker
Saison 15
Épisode no 14

Titre original The Ziff Who Came to Dinner
Titre québécois Retour de flamme
Code de production FABF08
1re diffusion aux É.-U. 14 mars 2003
1re diffusion en France 27 novembre 2004
1re diffusion au Québec 25 septembre 2005
Tableau noir Je ne me demanderai pas si la maîtresse était sexy avant
Gag du canapé La famille est assise sur le canapé. La caméra fait un zoom arrière en traversant le toit et en quittant successivement la rue, Springfield, les États-Unis, l'atmosphère, puis l'espace avec une vue sur la Terre ainsi que son positionnement dans le système solaire dans lequel on voit apparaître Kang et Kodos. Ensuite, le système solaire devient une partie de la galaxie, qui elle-même devient une partie de l'univers. Les galaxies dans l'univers se transforment en une partie d'un atome qui lui-même est une partie d'une molécule de l'ADN d'un cheveu d'Homer. Ce dernier dit : « Waahh ! »
Scénariste Deb Lacusta
Dan Castellaneta
Réalisateur Nancy Kruse
Chronologie
Précédent Quel gros Q.I. ! Boires et déboires Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 15
Liste des épisodes des Simpson

Coup de poker (en France) ou Retour de flamme (au Québec) (The Ziff Who Came to Dinner) est le 14e épisode de la saison 15 de la série télévisée d'animation Les Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Homer, Bart, Lisa, Rodd et Todd vont voir Tuez-la encore, un film d'horreur dans lequel joue Lenny.

Traumatisés par le film, Lisa et Bart croient entendre des bruits dans le grenier. La famille s'y rend et y découvre Artie Ziff qui vit dans leur grenier. Celui-ci leur explique qu'il vit chez eux depuis qu'il a des problèmes fiscaux. Les Simpson acceptent finalement de l'héberger. Mais lors d'une partie de poker chez Moe, Homer gagne toutes les actions de la société d'Artie Ziff. Les policiers arrêtent Homer car il est devenu propriétaire de la société. Homer est donc jeté en prison...

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Lorsque Lisa et Bart explorent le grenier avec une caméra, la scène parodie Le Projet Blair Witch.
  • Au début de l'épisode, à la caisse, on peut apercevoir derrière Homer qu'une affiche Bande-Annonce porte le nom "A Christmas Matrix" ainsi que Néo en costume de Père Noël.
  • On peut également apercevoir aussi un poster avec la La Famille Delajungle entrain de manger un zèbre.
  • La musique que l'on entend quand les Simpson cherchent le « fantôme » ressemble à celle du film l'homme des hautes plaines.
  • La musique de Tuez-la encore est en fait celle du film Rosemary's baby.
  • Le film Tuez-la encore semble aussi bien évoquer Chucky par la présence de la poupée tueuse que Coraline pour ce qui concerne les boutons greffés sur les yeux.
  • Il y a une référence à The Blues Brothers Quand Homer est arrété il dit "Dites pas à mes gosses que je vais en taule, mais en tournée avec les Blues Brothers ! Je remplace le gros qu’est mort !" (Il fait allusion à John Belushi qui a été remplacé par d'autres chanteurs après sa mort en 1982)
Dans les années '90, au temps de la splendeur d'Artie Ziff (Artie se payait alors, au frais des souscripteurs, des brosses à dent en marbre et des caleçons en or massif...) le building de la Ziffcorp ressemblait au complexe Enron à Houston . Puis la bulle informatique a éclaté, et Artie s'est réfugié, pour y vivre clandestinement, dans le grenier des Simpson
  • le titre original de l'épisode ("The Ziff Who Came to Dinner") vient du titre d'une comédie de boulevard de 1939 : "The Man Who Came to Dinner"
  • Le couch-gag nous fait remonter jusqu'aux hélices d'ADN des Simpson
  • C'est l'acteur Jon Lovitz qui prête sa voix à Artie Ziff. Quand Artie a un coup de blues et tente de se pendre à la suspension de la cuisine, Homer le décroche, le prend sous son bras et l' emmène boire une bière chez Moe; et, alignés au bar, il y a quatre personnages [1] à qui Lovitz a précédemment prêté sa voix. "Des ringards..." dit Artie à mi-voix.
  • Le cinéma multi-salles de Springfield s'appelle Googolplex (en français Gogolplex, soit 10 puissance gogol). Les affiches du Googolplex sont des paraphrases satiriques de titres de blockbusters : ainsi "You're in the Matrix, Charlie Brown" , "Eating Nemo", "Matrix Christmas" etc....
  • Homer, qui garde les enfants de Ned Flanders [2], les emmène au cinéma. Il voudrait bien voir "Paris sexuels d'ados" (American Pie) , mais les 2 petits saints ont une brochure pour guider leur choix : "What Would Jesus Watch" ("Les films que Jésus irait voir") de Michael Medved [3]
  • le film d'horreur fictif "Tuez-la encore" (The Redeadening) (dont la musique ressemble à celle de Rosemary's Baby, et dans lequel Lenny a un petit rôle) est selon WP en un amalgame de Le Village des damnés (film, 1960) + Jeu d'enfant (film, 1988) + Les Autres (film, 2001).
  • Lisa filme le grenier des Simpson selon la "technique" utilisée dans le film d'horreur à (énorme)succès The Blair Witch Project. Lisa et Bart affolés courent chercher leurs parents; ils sont au lit, et, excitée par Kojak qui passe à la TV et que Homer imite avec une sucette, Marge était en train de se jeter sur son mari... Homer mène alors les investigations dans la maison en grommelant que, s'il admet à la rigueur qu'on terrorise ses enfants, il ne supporte pas qu'on utilise son thérémine (on entend alors comme une scie musicale, des sons particulièrement angoissants).
  • Artie Ziff s'intègre à la famille Simpson et se rend utile : Selma le mêt dans son lit, il joue au ballon avec Bart, fait la lecture à Lisa et à ses peluches . Et Lisa soupire qu'après la lecture de The Corrections de Jonathan Franzen , "elle se sent plus indulgente envers sa propre famille"; et elle ajoute que Homer a lu un seul livre à ses enfants dans sa vie : Charlie et la chocolaterie, et que depuis il persiste à chercher la chocolaterie...
  • Aux États-Unis, la repossession (en abrégé : repo) est une forme expéditive de reprise des biens meubles non payés - alors que la foreclosure est une saisie légale des biens, en particulier immeubles, devenue particulièrement fréquente après l'éclatement de la bulle immobilière. Artie se plaint que ses camions de repo ont été emmenés par d'autres camions de repo.
  • Quand Homer passe en jugement (à la place d'Artie Ziff) devant la "U.S. Securities and Exchange Commission" à Washington, D.C., son avocat lui chuchote qu'il doit invoquer le Cinquième amendement de la Constitution des États-Unis, qui l'autorise à garder le silence pour éviter ainsi de s'incriminer lui-même. Mais Homer, qui a mal entendu, s'écrie : "Refuser de répondre pour quel motif ? ...Que je m'insémine moi-même ?..." L'avocat écœuré lui rétorque alors : "Monsieur, vous êtes un moron (crétin) et Homer, affolé, s'écrie : "Un Mormon ? Mais je suis un Terrien !" [4]. Et il récolte 10 ans de prison.
  • Prison et sévices divers : Homer, arrêté par le commando de la SEC (Securities and Exchange Commission) à la place d'Artie, est en prison, et sa famille lui rend visite. Un des livres pour enfants (intitulé When Daddy does hard time , "Quand Papa est en tôle pour longtemps") , disponible dans la salle d'attente du parloir détaille les sévices que peuvent subir les prisonniers de la part de leurs collègues : poignardé par une lame artisanale, arrosé d'essence et mis à feu pendant son sommeil[5]...Au parloir, pour remonter le moral de son père, Bart mime un étranglement : "Espèce de sale petit...!"... Quant à Artie, à peine arrivé dans la cour du pénitencier, il se signale à l'attention de tous les prisonniers : il éteint toutes leurs cigarettes avec un brumisateur d'eau, et eux, exaspérés, s'agglomèrent autour de lui (juste alors que le gardien, neutralisé par le coup de pied dans les testicules que Homer lui a lancé en guise d'adieu, a un passage à vide).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. quatre personnages dont les noms sont in extenso dans l'article de WP en "The Ziff Who Came to Dinner", dernier chapitre
  2. exceptionnel, mais c'est déjà arrivé : dans La Garderie d'Homer (2001)
  3. trait particulièrement humoristique : Medved est un juif religieux, mud-raker, fondateur d'une synagogue, à l'origine de livres et émissions TV bien-pensants : "The Fifty Worst Films of All Time" , "The Worst of Hollywood" , "The Golden Turkey Awards", "The Hollywood Hall of Shame" etc...
  4. http://en.wikiquote.org/wiki/The_Simpsons/Season_15#The_Ziff_Who_Came_to_Dinner Refuse to answer on the grounds that I what?!? Lawyer: (whispers to Homer) Homer: Inseminate myself? (to the Senate committee while pointing at his lawyer) Dudes, I think this guy's coming onto me. Lawyer: You, sir, are a moron! Homer: A Mormon? But I'm from Earth! "
  5. les sévices sexuels comme ceux vus dans les films de prison ne sont cependant pas évoqués dans le livre pour enfants