Coup de canne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cane à base de rotin.

Le coup de canne est une forme de châtiment corporel impliquant un nombre de coups par l'utilisation d'une simple canne, souvent fabriquée à base de rotin, généralement appliqué sur les fesses (voir fessée) ou la/les main(s). La taille et la flexibilité de la canne ainsi que son utilisation, le nombre de coups portés varient selon la punition corporelle à affliger. L'utilisation de la canne sur les doigts ou sur les épaules a cependant été moins répandue. Le coup de canne peut s'appliquer à la plante des pieds. La taille et la flexibilité de la canne, ainsi que son utilisation et son nombre de coups sont variables.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les coups de canne étaient particulièrement utilisés en tant châtiment (ou punition) dans certaines parties du globe au fil des dix-neuvième et du vingtième siècles. Le châtiment corporel (avec un canne ou autre) a été interdit dans certains pays d'Europe. Cependant, les coups de canne restent légaux dans certains pays à la maison, à l'école ou dans des contextes judiciaire, militaire ou religieux, et sont toujours en usage[1] dans certains pays.

Domaine scolaire[modifier | modifier le code]

La fréquence à la sévérité des coups de canne dans le domaine scolaire ont grandement varié, souvent déterminés par des règles ou traditions dans les écoles. L'utilisation de la canne dans l'éducation occidentale remonte principalement aux dernières années du dix-neuvième siècle, et remplace petit-à-petit l'utilisation des verges — légale seulement si appliquée derrière la ceinture.

Les coups de canne en tant que châtiment corporel sont fortement associés aux pays anglosaxons, mais en réalité ce type de châtiment a déjà été en utilisation dans plusieurs pays, notamment en Scandinavie, en Allemagne et dans les pays de l'ancien Empire d'Autriche.

Dans la plupart des écoles, ce type de punition est uniquement administré par le principal de l'école.

Les coups de canne en tant que punition corporelle chez les garçons sont toujours en application dans les anciens territoires britanniques et du Commonwealth incluant Singapour[2], la Malaisie et le Zimbabwe. Récemment, ce type de punition était encore en usage en Australie (désormais banni des écoles publiques et aboli par la majorité des écoles privées)[3], la Nouvelle-Zélande (banni depuis 1990)[4]et l'Afrique du Sud (banni en public et dans les écoles privés depuis 1996)[5]. Au Royaume-Uni, tout type de châtiment corporel est banni des écoles depuis 1999 en Angleterre et au Pays de Galles[6], depuis 2000 en Écosse[7],[8] et depuis 2003 en Irlande du Nord[9].

Utilisation judiciaire[modifier | modifier le code]

Utilisation parentale[modifier | modifier le code]

Ce type d'utilisation domestique implique que les parents punissent leurs enfants à coups de canne pour désobéissance ; cette pratique est répandue dans certains pays asiatiques comme Singapour et la Malaisie.

Utilisation volontaire[modifier | modifier le code]

Les coups de canne peuvent faire partie d'une ou plusieurs activité sadomasochiste entre adultes consentants.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Caning Students, still! », sur The Daily Star,‎ 11 avril 2011 (consulté le 15 avril 2011)
  2. (en) Singapore school handbooks sur World Corporal Punishment Research.
  3. (en) Country files - Australia: School CP sur World Corporal Punishment Research.
  4. (en) Education Act, 1989. New Zealand State Report at GITEACPOC.
  5. (en) "Assembly passes new schools bill", Cape Times, 30 octobre 1996.
  6. (en) Brown, Colin, « Last vestiges of caning swept away », sur The Independent,‎ 25 mars 1998
  7. (en) Buie, Elizabeth, « Education Bill welcomed but Tories will fight return of opted-out school to the fold », sur The Herald,‎ 8 juillet 1999
  8. (en) « Standards in Scotland's Schools etc. Act 2000, s.16 »
  9. (en) Torney, Kathryn, « Ulster schools defying slap ban », sur Belfast Telegraph,‎ 27 juin 2003
  • (en) Hardy, Janet, The Toybag Guide to Canes and Caning (Toybag Guide), San Francisco, Greenery Press,‎ 2004 (ISBN 1890159565)