Countdown (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Countdown.

Countdown

Single de Beyoncé Knowles
extrait de l'album 4
Sortie 4 octobre 2011
Enregistré MSR Studio
(New York)
Durée 3:34
Auteur-compositeur The-Dream, Shea Taylor, Beyoncé, Ester Dean, Cainon Lamb, Julie Frost, Michael Bivins, Nathan Morris, Wanya Morris
Producteur B. Knowles, S. Taylor, Lamb
Label Columbia

Singles de Beyoncé Knowles

Countdown est une chanson enregistrée par la chanteuse américaine de R'n'B Beyoncé Knowles pour son quatrième album studio, 4 de 2011. Elle est écrite par The-Dream, Shea Taylor, Beyoncé, Ester Dean, Cainon Lamb, Julie Frost, Michael Bivins, Nathan Morris et Wanya Morris. Countdown est une chanson uptempo avec des cors d'harmonie staccato et des fûts en acier. L'accroche de la chanson échantillonne le compte à rebours de Uhh Ahh interprété par les Boyz II Men avec Beyoncé qui entrelace des paroles supplémentaires entre chaque numéro entre dix et un.

Après la divulgation de 4, trois semaines avant la sortie officielle de l'album, Countdown reçoit une forte diffusion en radio qui lui donne à ses débuts une 75e place dans le classement américain Hot R&B/Hip-Hop Songs. Beyoncé parle largement sur la conception de Countdown en déclarant qu'elle mélange des genres des années 1970 et 1990, et ses expériences personnelles comme partir en tournée, voyager, regarder les groupes de rock, et assister à des festivals. Les critiques favorisent l'inclusion de la chanson dans l'album avec la plupart d'entre eux qui indiquent qu'il s'agit d'une inclusion nécessaire pour ne pas avoir une liste des pistes qu'avec des ballades. Les critiques, en plus, comparent la chanson avec d'anciennes pistes sorties par Beyoncé dont Get Me Bodied de 2007, Video Phone de 2009 et Check on It de 2005.

Genèse[modifier | modifier le code]

Boyz II Men à Genting Highlands en Malaisie en 2007. De gauche à droite : Shawn Stockman, Nathan Morris, et Wanya Morris.
Les Boyz II Men ont été les premiers à inclure les Destiny's Child en tournée comme première partie.

Countdown est composée par The-Dream, Shea Taylor, Beyoncé, Ester Dean, Cainon Lamb, Julie Frost, Michael Bivins, Nathan Morris et Wanya Morris. Elle est produite par Beyoncé, S. Taylor and Lamb. Michael Bivins, Nathan Morris et Wanya Morris sont crédités dans la chanson à cause de l'échantillon du compte à rebours de Uhh Ahh interprétée par les Boyz II Men[1],[2].

Le 11 mai 2011, Beyoncé tient une soirée d'écoute de l'album à New York où elle fait entendre quatre chansons à un groupe sélectionné de fans, Countdown est une de ces chansons[3]. Beyoncé commente lors de l'avant-première de la chanson : « [Jay-Z] a aimé. Je pense pas qu'il a disséqué, j'ai juste pensé à ce qu'il pourrait faire à la chanson en tant que rappeur. »[3]. Le 7 juin 2011, Party et Countdown sont divulgués sur le net[4]. Ceci a été suivi d'avis de cessation et de renoncement de l'équipe juridique de Beyoncé,qui ont forcé plusieurs sites de médias à supprimer les liens de téléchargement de la chanson[4].

Countdown est utilisée dans une publicité pour promouvoir l'édition deluxe de 4, qui est vendu en exclusivité chez Target[5]. Le 16 juin 2011 soit douze jours avant la sortie officielle de 4 aux États-Unis, Beyoncé publie un décompte sur son site officiel avec chaque jour qui est attribué à une piste de l'album dans l'ordre numérique[6],[7]. Le 24 juin 2011, Countdown est la neuvième chanson à être choisie et Beyoncé écrit à propos du processus de création de la chanson : « J'ai vraiment aimé le mélange des années 90 avec les années 70. J'ai mis les deux ensemble et il était tellement amusant de mettre des ponts de ces années dans les chansons, toutes les choses en musique que j'aime que je sens que j'ai juste envie de les entendre à nouveau. »[7],[8]. La photographie de Countdown dans le livret de l'album a été prise par la photographe allemande Ellen von Unwerth[9].

Composition[modifier | modifier le code]

Je voulais faire quelque chose de rafraîchissant et de différent, donc je mélange des genres et je me suis inspiré des tournées, des voyages, à regarder les groupes de rock et à assister à des festivals...J'étais comme un savant fou, en mettant beaucoup de chansons différentes ensemble. Boyz II Men ont été les premiers à mettre Destiny's Child en tournée. Ils nous ont montré comment traiter une première partie et je n'oublierai jamais cela. C'était il y a 15 ans! Wow, 15 ans! Je suis vieille.

—Beyoncé discutant de la composition de Countdown[10]

Countdown est une chanson à rythme élevé avec une instrumentation avec de cors d'harmonie abondants[11]. La piste échantillonne Uhh Ahh interprétée par le groupe de R'n'B américain Boyz II Men[1]. En comparaison avec des offres semblables pop, Countdown est décrite comme « partout dans la carte du genre » par Chris Coplan de Consequence of Sound[12]. Countdown a un rythme militaire disjoint similaire qui contient les cuivres agités d'Afrobeat qui « met un coup au moment où vous entendez quelque chose » qui ressemble aux influences évoquées dans la publicité préalable[13]. Joey Guerra de The Houston Chronicle note que la chanson partage la même arrogance frénétique club que les anciens hits des Destiny's Child comme Bug aBoo en 1999 et Jumpin', Jumpin' en 2000[14]. La chanson donne le ton pour le reste de l'album avec un clavier en arrière-plan[15].

Décrite par Ryan Dombal de Pitchfork Media comme une suite beuglante et avec des bégaiements de Crazy in Love, Countdown comprend des bips de jeux vidéo rappelant Sasha Fierce comme le déclare Jocelyn Vena de MTV News[16]. Beyoncé chante avec une attitude impertinente sur la piste en y mettant un ton futuriste[16]. Matthew Horton de BBC décrit la chanson en ayant une « cacophonie opulente » en le comparant au style musical de M.I.A.[17]. Thomas Conner du Chicago Sun-Times note les cors staccato et les fûts en acier de la chanson en favorisant le compte à rebours en arrière « comme s'il s'agissait des 10 jours dans les clubs »[18]. Ben Cardew de Music Week remarque que ça commence par une émotion latine mais plus tard pleure dans une rave de grosse caisse à 180 BPM[19].

Décrit comme une « marche de groupe funk » par Adam Markovitz de Entertainment Weekly, Countdown inclut des « non-paroles induisant de la joie » comme « Me and my boof, and my boof boof riding »[20]. Le refrain de la chanson montre une simplicité et une efficacité stupéfiante comme le montre les paroles « Mon bébé est un 10/Nous nous habillons à neuf/Il passe me chercher à huit/Il me fait sentir si chanceuse à sept/Il m'embrasse dans son six/Nous faisons l'amour en cinq/Pourtant celui que je ne présente quatre/J'essaie de faire un trois/À partir de deux / Il reste l'unique. »[21],[12]. De plus, Beyoncé fait référence aux Rockets de Houston dans la chanson[14]. Jody Rosen de Rolling Stone note l'âge actuel de Beyoncé et déclare qu'elle appuie sur son âge d'une manière respectueuse dans la chanson comme elle grogne, « Il y a des hauts et des bas dans cet amour/Beaucoup de choses à apprendre de cet amour/Par le bon et le mauvais, on obtient encore l'amour »[22],[23]. Dombal de Pitchfork Media apprécie le message de la chanson de 10 ans de loyauté apparente et aussi palpitante que la première fois, avec Beyoncé qui offre à son partenaire un éloge copieux dans ce fameux rap à demi-cadence : « Toujours amoureuse de la façon dont il parle/Toujours amoureux de ma façon de chanter/ Toujours amoureuse de la manière dont il roule les diamants noirs dans cette chaîne. »[24],[25].

Réception critique[modifier | modifier le code]

Countdown reçoit des avis généralement positifs des critiques dont la plupart trouve qu'il rappelle d'anciennes sorties de Beyoncé mais avec l'addition d'une chanteuse plus mature. Adam Markovitz de Entertainment Weekly favorise la chanson qui présente personne d'autre mais Beyoncé et ajoute que « elle prend sa fidèle freakum dress pour sortir de la naphtaline pour une marche en groupe funk »[20]. Étant donnée la disposition de la chanson dans 4, Thomas Conner de Chicago Sun-Times complimente Beyoncé pour « saisir des objets » avec Countdown que Conner décrit comme une « action d'entretien dans un club ethnique »[18]. Kevin Ritchie de NOW félicite la chanson comme une chanson « cinglé »[26]. Eric Henderson de SLANT décrit la chanson comme un « numéro d'hyperventilation » et plus tard, donne à la piste un avis mitigé en affirmant que cela sonne comme une « parodie des hits plus militants de Beyoncé de la fin de l'ère Destiny's Child »[27]. Henderson favorise après l'échantillon dans la chanson du décompte de Uhh Ahh des Boyz II Men[27]. John Mitchell du Newsroom de MTV nomme la chanson comme la meilleure piste de 4 en déclarant que la chanson est « impossible à résister »[11]. Jocelyn Vena de MTV News appelle Countdown la chanson la plus surprenant de l'album, la comparant avec Check on It de 2005[16].

En passant en revue 4 lors de la fuite de l'album trois semaines avant la sortie officielle de l'album, Matthew Perpetua de Rolling Stone donne à Countdown un avis positif en décrivant la chanson comme « un fouillis ludique et inventive »[28]. Perpetua déclare que la chanson rappelle Get Me Bodied de B'Day en déclarant que Countdown « échange le rythme nerveux de cette chanson pour un riff en cuivre dense et de fûts en acier remplis »[28]. Ben Cardew de Music Week apprécie la composition de la chanson et complimente Beyoncé pour l'expérimentation dans la chanson en nommant Countdown « la chose la plus curieuse de l'album et presque certainement dans toute la carrière de Beyoncé »[19]. Chris Coplan de Consequence of Sound fait l'éloge de la chanson pour la démonstration du pouvoir d'une Beyoncé épurée et sur les effets « dévastateurs » qu'elle peut avoir et en ajoutant plus tard « vous n'avez que les maths, c'est un gagnant »[12]. Alexis Petridis de The Guardian donne à la chanson un avis positif en déclarant que « il n'y a rien de tel dans les classements »[13]. Gavin Martin de Daily Mirror considère Countdown comme un « candidat pour faire démarquer l'album » en décrivant la chanson comme fringante, drôle et pleine d'idées[29]. Neil McCormick du journal britannique The Daily Telegraph complimente la chanteuse sur la chanson pour « fixer la loi comme une diva disco qui donne des coups avec une balle »[30]. Ryan Dombal de Pitchfork Media salue la chanson comme un hommage de la relation de Beyoncé avec son mari Jay-Z[31].

Ventes[modifier | modifier le code]

Dans la semaine qui se termine le 2 juillet 2011, Countdown débute dans le Hot R&B/Hip-Hop Songs de Billboard à la 75e place[32].

Classement (2011) Meilleure
position
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud (International)[33] 40
Drapeau : États-Unis Billboard Bubbling Under Hot 100[34] 12
Drapeau : États-Unis Billboard Hot R&B/Hip-Hop Songs[35] 66

Crédits et personnel[modifier | modifier le code]

  • Beyoncé Knowles : Chant, productrice, auteur-compositeur
  • Alex Asher : trombone
  • Michael Bivins : auteur-compositeur
  • Ester Dean : auteur-compositeur
  • Julie Frost : auteur-compositeur
  • Cole-Kamen Green : trompette
  • Serban Ghenea : mixeur
  • John Hanes : ingénieur mixeur
  • Ryan Kelly :assistant ingénieur
  • Lamb : coproduction, auteur-compositeur
  • Nathan Morris : auteur-compositeur
  • Wanya Morris : auteur-compositeur
  • Terius "The-Dream" Nash : auteur-compositeur
  • Phil Seaford : assistant ingénieur mixage
  • Drew Sayers : ténor, saxophone baryton
  • Shea Taylor : production
  • Nick Videen : ténor, saxophone
  • Pete Wolford : assistant ingénieur
  • Josiah Woodson : trompette
  • Jordan "DJ Swivel" Young : preneur de son

Source[9]:

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Rap-Up, « Beyonce Samples Slick Rick and Doug E. Fresh on André 3000 Collaboration »,‎ 4 juin 2011
  2. (en) « BMI | Repertoire Search – Uhh Ahh », Broadcast Music Incorporated
  3. a et b (en) « Beyonce Previews 4, 'Run The World (Girls)' Video - Music, Celebrity, Artist News », MTV,‎ 12 mai 2011
  4. a et b (en) « Beyoncé's '4' leaks online, three weeks before release », LA Times,‎ 7 juin 2011
  5. (en) Rap-Up, « BEYONCÉ RETURNS TO THE SPOTLIGHT IN TARGET COMMERCIAL [VIDEO] »,‎ 23 juin 2011
  6. (en) « Beyonce’s Provocative Pose - Beyonce - Fox Nation », Nation.foxnews.com,‎ 22 juin 2011
  7. a et b (en) « Countdown To Beyoncé's '4' | The Official Beyoncé Site », Beyonceonline.com
  8. (en) « Coundown », Columbia Records
  9. a et b (en) « Credits », BeyonceOnline.com,‎ 25 juin 2011
  10. (en) « Beyoncé samples Boyz II Men's 'Uhh Ahh' on '4' - Music News », Digital Spy,‎ 13 mai 2011
  11. a et b (en) « ‘Countdown’ Needs To Be Beyonce’s Next ‘4’ Single » MTV Newsroom », Newsroom.mtv.com
  12. a, b et c (en) Chip, « Album Review: Beyoncé – 4 « Consequence of Sound », Consequenceofsound.net
  13. a et b (en) Alexis Petridis, « Beyoncé: 4 - review | Music », The Guardian
  14. a et b (en) Joey Guerra, « Review: It figures Beyoncé's 4 is another jewel | Life | Chron.com - Houston Chronicle », Chron.com,‎ 18 mai 2011 (lire en ligne)
  15. (en) Hamish MacBain, « Album Review: Beyonce - '4' », NME,‎ 21 juin 2011 (lire en ligne)
  16. a, b et c (en) Jocelyn Vena, « Beyonce's 4: The Most Surprising Moments - Music, Celebrity, Artist News », MTV,‎ 10 juin 2011 (lire en ligne)
  17. (en) « Music - Review of Beyoncé - 4 », BBC
  18. a et b (en) Thomas Conner, « CD review: Beyonce, '4' - Music: Via Chicago », Blogs.suntimes.com,‎ juin 2011 (lire en ligne)
  19. a et b (en) Ben Cardew, « FIRST LISTEN: Beyonce's eclectic album 4 is much better than its first singles », Music Week,‎ 20 juin 2011
  20. a et b (en) Reviewed by Adam Markovitz, « 4 review - Beyoncé Review | Music Reviews and News », EW.com,‎ 22 juin 2011
  21. « My baby is a 10/We dressing to the nine/He pick me up at eight/Make me feel so lucky seven/He kiss me in his six/We be making love in five/Still the one I do this four/I’m trying to make a three/From that two/He still the one »
  22. « There's ups and downs in this love/Got a lot to learn in this love/Through the good and the bad, still got love »
  23. (en) Jody Rosen, « Beyoncé - 4 », Rolling Stone,‎ 28 juin 2011
  24. « Still love the way he talks/ Still love the way I sing/ Still love the way he rock them black diamonds in that chain »
  25. (en) Ryan Dombal, « Beyoncé - 4 », Pitchfork Media,‎ 28 juin 2011
  26. (en) Kevin Ritchie, « NOW Magazine // Music // Beyoncé - 4 », Nowtoronto.com
  27. a et b (en) « Beyoncé: 4 | Music Review », Slant Magazine,‎ 10 juin 2011
  28. a et b (en) Matthew Perpetua, « Beyonc's '4': A Track-by-Track Breakdown | Rolling Stone Music », Rollingstone.com,‎ 8 juin 2011 (lire en ligne)
  29. (en) Gavin Martin, « Beyonce album review: Her fourth album will prompt a mixed response from fans. », mirror.co.uk,‎ 24 juin 2011 (lire en ligne)
  30. (en) Neil McCormick, « Beyoncé: 4, CD of the week », Telegraph
  31. (en) Ryan Dombal, « Pitchfork : Album Reviews : Beyoncé : 4 », Pitchfork Media`,‎ 28 juin 2011
  32. (en) « Beyoncé Music News & Info », Billboard.com
  33. (en) « South Korea Gaon International Chart (Week: June 26, 2011 to July 2, 2011) », Gaon Chart
  34. (en) Billboard, « Bubbling Under Hot 100 »,‎ 9 juillet 2011
  35. (en) Billboard, « Hot R&B/Hip-Hop Songs: Week Ending July 2, 2011 », Prometheus Global Media,‎ 2 juillet 2011