Coulombs (Calvados)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coulombs.
Coulombs
L'église Saint-Vigor.
L'église Saint-Vigor.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Creully
Intercommunalité Communauté de communes d'Orival
Maire
Mandat
Régis Saint
2014-2020
Code postal 14480
Code commune 14186
Démographie
Gentilé Coulonnais
Population
municipale
384 hab. (2011)
Densité 87 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 15′ 04″ N 0° 33′ 44″ O / 49.251111, -0.56222249° 15′ 04″ Nord 0° 33′ 44″ Ouest / 49.251111, -0.562222  
Altitude Min. 39 m – Max. 79 m
Superficie 4,43 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Coulombs

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Coulombs

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Coulombs

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Coulombs

Coulombs (prononcé [kulɔ̃ ][1]) est une commune française, située dans le département du Calvados en région Basse-Normandie, peuplée de 384 habitants[Note 1] (les Coulonnais).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est à l'est du Bessin. Son bourg est à 4,5 km au sud de Creully, à 11 km au nord-est de Tilly-sur-Seulles, à 12 km à l'est de Bayeux et à 19 km au nord-ouest de Caen[2].

Communes limitrophes de Coulombs[3]
Rucqueville Saint-Gabriel-Brécy Saint-Gabriel-Brécy
Martragny Coulombs[3] Cully
Carcagny,
Loucelles
Sainte-Croix-Grand-Tonne Sainte-Croix-Grand-Tonne

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Coulon en 1138[4]. Le toponyme est issu du latin columba, « colombe », « pigeon »[4], par l'ancien français coulomb[1] et évoquerait donc un élevage de columbidés[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Vigor de Coulombs appartenait en partie à l'abbaye d'Ardenne et en partie au prieuré de Saint-Vigor-le-Grand. La seigneurie appartenait aux Percy.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1978[5] mars 2014 Roger Groult SE Agriculteur
mars 2014[6] en cours Régis Saint SE Technicien de lancement
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 384 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour Coulombs[8]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Coulombs a compté jusqu'à 394 habitants en 1836.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
336 391 328 345 374 394 357 357 364
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
349 361 342 331 295 228 215 220 202
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
179 169 172 166 193 191 195 189 177
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
189 176 171 176 185 246 280 286 307
2011 - - - - - - - -
384 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2004[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, afin de permettre les comparaisons entre communes selon une périodicité de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999, de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, outre les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement, que les années 2006, 2011, 2016, etc. et la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet,‎ 1996 (ISBN 2-905461-80-2), p. 101
  2. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  4. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,‎ 1963
  5. « Roger Groult souhaite poursuivre l'aventure », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 août 2014)
  6. « Régis Saint a été élu maire avec deux adjoints », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 août 2014)
  7. « Coulombs (14480) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 juin 2014)
  8. Date du prochain recensement à Coulombs, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  11. « Œuvres mobilières à Coulombs », base Palissy, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :