Coulez mes larmes, dit le policier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coulez mes larmes, dit le policier
Auteur Philip K. Dick
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Titre original Flow My Tears, the Policeman Said
Éditeur original Doubleday
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original États-Unis
Date de parution originale 1974
Version française
Traducteur Michel Deutsch
Lieu de parution Paris
Éditeur Robert Laffont
Collection Ailleurs et Demain
Date de parution 1984
Type de média Livre papier
Nombre de pages 256

Coulez mes larmes, dit le policier (titre original : Flow my Tears, the Policeman Said) est un roman américain de science-fiction, écrit par Philip K. Dick en 1970. Le titre original est inspiré d'une chanson de John Dowland, Flow my tears.

Ce livre est sorti pour la première fois en France sous le titre Le prisme du néant en 1975 dans la collection Le Masque Science Fiction. Dans la préface de l'édition Robert Laffont] de 1984, Gérard Klein indique que la première édition de ce livre en France a été coupée et malmenée. Les éditions dans la collection Ailleurs et Demain et suivantes en proposent la version intégrale.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le roman raconte l'histoire de Jason Taverner, célébrité mondialement connue, qui, du jour au lendemain, n'est plus reconnu par personne. Toute trace de son existence ou de son émission de télévision a disparu, il semble n'avoir jamais existé. L'histoire se déroule dans une société américaine contemporaine, mais dans un univers parallèle où les États-Unis sont une dictature. Jason Taverner est un Six, un humain génétiquement amélioré, qui doit échapper à la police omniprésente: sans papiers, il risque à tout instant d'être envoyé en camp de travail.

Fichier audio
Flow my tears, chanson du XVIe siècle de John Dowland, ayant inspiré le titre du livre (info)

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

Récompense[modifier | modifier le code]

Ce roman a obtenu le prix John Wood Campbell Memorial en 1974.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Les producteurs Victor Kubicek et Derek Anderson ont acquis les droits en 2007 et prévoient une adaptation cinématographique sous le titre Tears[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.toutlecine.com/cinema/l-actu-cinema/0000/divers-00008475-philip-k-dick-retour-a-l-ecran.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]