Couleur complémentaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une couleur complémentaire est une couleur opposée à une autre sur le cercle chromatique.

Différentes représentations[modifier | modifier le code]

Cercle chromatique avec les degrés des espaces TSL/TSV par pas de 30. Les abréviations correspondent aux couleurs primaires des synthèse soustractives et additives : R=rouge, J=jaune, V=vert, C=cyan, B=bleu, M=magenta

Le cercle chromatique permet de visualiser les couleurs primaires, secondaires et complémentaires ordonnées selon leurs longueurs d'onde.

Les designers utilisent un cercle chromatique particulier dans lequel, par exemple, sont complémentaires le jaune et le violet alors qu'en physique, le jaune est complémentaire du bleu.

Cercle chromatique des designers.

Caractéristiques des couleurs complémentaires[modifier | modifier le code]

La complémentaire d'une couleur secondaire est la troisième couleur primaire n'ayant pas servi à sa création. Par exemple, l'orange, obtenu par le mélange de jaune et de rouge, est la complémentaire d'une couleur intermédiaire entre le cyan et le bleu. (Jaune et magenta pour les coloristes complémentaire du bleu).

Elles sont utilisées notamment pour obtenir les tons ombrés des objets sans addition de noir par l'ajout d'une « pointe » (petite quantité) de la couleur complémentaire à la couleur fondamentale.

Détermination d'une complémentaire par méthode visuelle[modifier | modifier le code]

Pour déterminer une couleur complémentaire l'utilisation de la propriété de rémanence des cônes de l'œil est commune. Il suffit pour cela de placer sur une surface blanche, la couleur dont on veut déterminer la complémentaire, de la fixer pendant une certaine durée, puis de la retirer: apparaissent alors sur la surface blanche la couleur complémentaire.

La fixation longue du carré rouge entraîne également sur la rétine l'apparition d'un halo cyan autour du carré rouge, du fait que lorsque l'œil fait des micro-mouvements, les cellules optiques stimulées dans le rouge voient du blanc.

Les cônes L (récepteurs des rouges) se sont « habitués » à voir du rouge, le signal qu'ils transmettent devient donc momentanément plus faible, et les cônes correspondants aux couleurs primaires vert et bleu transmettent donc un signal relativement plus fort que le cône rouge dans le blanc de l'image de droite.

Utilisation[modifier | modifier le code]

L'association de couleurs complémentaire est régulièrement utilisé par les peintres, graphistes et designers pour jouer sur leur combinaison forte et leur esthétique. Dans la création des logotypes par exemple, il n'est pas rare de voir l'utilisation de couleurs complémentaires (comme le logo rouge et vert de la chaîne d'hôtels Ibis, l'enseigne bleue et orange des magasins E.Leclerc ou encore le logo jaune et violet des Lakers de Los Angeles).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://www.toutes-les-couleurs.com/couleurs-complementaires.php

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :