Couillo-mentonite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Couillo-mentonite
Épisode de South Park
Titre original Freak Strike
Numéro d'épisode Saison 6
Épisode 3
Code de production 601
Réalisation Trey Parker
Scénario Trey Parker
Diffusion États-Unis : 20 mars 2002
France :
Chronologie
Précédent Asspen Le veau, c'est rigolo Suivant
Liste des épisodes de South Park
Saison 6 de South Park

Couillo-mentonite (Freak Strike en version originale) est le troisième épisode de la sixième saison de la série animée South Park, ainsi que le 80e épisode de l'émission.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les enfants découvrent qu’en participant à des talk-shows, il est possible de gagner des cadeaux. Ils décident alors d’envoyer Butters dans une émission pour « monstres », en lui collant de faux testicules au menton.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Cet épisode critique les talk-shows. Selon les auteurs, ces émissions se servent de leurs invités (ici, les êtres difformes), et les invités se servent à leur tour des émissions en s’inventant des problèmes.

Caricatures[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  • On revoit les geeks fans de Star Trek de l’épisode CM1, les Thompson de l’épisode Comment manger avec son cul, Kevin (l'assistant du Dr Mephisto), ainsi que l’infirmière Gollum.
  • Kenny étant absent de toute la saison, c’est Timmy qui chante à sa place dans le générique de début, c'est donc le second épisode où Kenny n'apparait pas.
  • Dans la chambre de Butters, après que celui-ci s’est fait punir par ses parents pour être apparu dans une émission de télévision, on peut voir deux peluches Chinpokomon, provenant de l’épisode du même nom.
  • Un des monstres « qui vieillit en accéléré » est atteint de progéria, une maladie génétique rare qui se traduit par une absence de croissance de poids et de taille à partir d’un an, et d’'une mort de vieillesse prématurée durant l’adolescence.
  • L’homme dont le corps est enflé, surtout au niveau de la tête, est atteint de la maladie d’éléphantiasis.
  • On peut apercevoir les deux geeks de dos lors du discours du président du syndicat des monstres.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • L’épisode fait de nombreuses fois référence au Maury Povich Show.
  • Au cours de l’émission où Eric Cartman incarne un « enfant incontrolable », il prétend avoir fait ce dont est accusé Gary Condit, un sénateur américain déjà carituré dans l’épisode précédent, L’épisode de Butters.
  • Certains aspects de l’épisode parodient le film Freaks, notamment le fait que les monstres punissent ceux qui les offensent.
  • On peut entendre, lorsque Butters voit les autres « monstres » du haut de sa fenêtre, un extrait de la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak.
  • Le technicien annonçant la chute de l’audimat en regardant dans un écran est une référence à M. Spock dans Star Trek.
  • Lorsque le spot de TFU passe dans l’émission de Maury Povitch à la fin de l’épisode, on peut voir parmi les « monstres » un personnage du film Les Goonies, Cinoque.
  • Le chanteur country défiguré peut être une référence au musicien en:Merrill_Womach
  • La fille qui précède Cartman lors de l'émission de Maury ressemble terriblement (coïncidence ?) à une fille était apparue dans le Maury Show (http://www.youtube.com/watch?v=FDijQwR80Oc)

Lien externe[modifier | modifier le code]