Cougar (femme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Cougar (homonymie)

Le mot couguar (cougar étant un anglicisme popularisé en France en 2009[1], avec la diffusion de la série Cougar Town, et entériné en 2011 par les dictionnaires français[2],[3]) est un terme argotique[4],[5],[6], abondamment employé par la presse lors des années 2000, et qualifiant des femmes ayant des relations avec des hommes plus jeunes qu'elles[7]. Pour Zoe Lawton et Paul Callister « la définition la plus simple et la plus largement utilisée est celle d'une femme de 35 ans ou plus qui sort ou cherche à sortir avec des partenaires ayant au moins six ans de moins qu'elle. »[8]. Ces hommes sont alors appelés "toy boys", en référence au film Toy Boy, ou lionceaux[réf. nécessaire].

Origine du terme[modifier | modifier le code]

Cougar (animal)

« cougar » est le nom vernaculaire anglophone et québécois[9] désignant le Puma[note 1], un animal spécifique au continent américain proche de la panthère.

Zoe Lawton et Paul Callister indiquent que la croyance générale est que le terme a été forgé par l'équipe de hockey sur glace canadienne des Canucks de Vancouver dans les années 1980[5] pour désigner des supportrices plus âgées que les joueurs qui s'intéressaient à eux. L'expression s'est répandue après qu'en 2001 le Toronto Sun eut publié une nouvelle sur les Cougars. L'auteur, l'éditorialiste Valerie Gibson a publié en 2002 un livre intitulé Cougar : A guide for older women dating younger men où elle évoque ses nombreuses relations avec des hommes de 10 à 20 ans plus jeunes qu'elle et où elle donne des conseils aux femmes envisageant de telles relations[8]. Selon le lexicographe Grant Barrett (en) la première trace écrite de ce terme argotique anglo-américain date de 1999 avec la création du site canadien de rencontre Cougardate.com cette année[10]. Le terme se répand en Amérique du Nord à partir du début des années 2000 et est dès lors utilisé dans les séries télévisées, la publicité et les films, avec un pic en 2009.

Pour la France, Libération, dans un article humoristique dénonçant l'exploitation intensive du terme par les médias, parle d'un « non-évènement » remontant à 2009, et d'une accumulation de clichés tendant à faire percevoir ces cas de différence d'âge « comme un phénomène de société absolument renversant, mêlé d’une misogynie tout aussi renversante »[7].

Récemment pour les hommes choisissant des partenaires plus jeunes, le terme de Rhino serait apparu en langue anglaise[5].

Quelques données quantitatives[modifier | modifier le code]

Une étude de l'université métropolitaine de Cardiff (en) sur la différence d'âge au sein des couples auprès de 22 000 femmes de 14 pays ayant indiqué leurs souhaits sur des sites de rencontre indique que ses résultats ne montrent pas de préférences des femmes pour des hommes plus jeunes, et viennent contredire des études antérieures soutenant des interprétations évolutionnistes. Elle fait part d'une préférence générale des femmes pour des partenaires du même âge ou plus âgés, tandis que chez les hommes, la préférence pour des partenaires plus jeunes s'accroit avec l'âge[11]. L'Express, reprenant cette étude, relève que cette croyance est un mythe, et que « le nombre de femmes cougars est marginal et se limite principalement au monde du show business »[12].

À l’écran[modifier | modifier le code]

En 2006, l'épisode 6 de la saison 2 de la série How I Met Your Mother met en scène comme personnage secondaire une cougar, Barney Stinson (l'un des protagonistes) donne une définition du terme et dans l'épisode 20 de la saison 5, Robin rappelle qu'une cougar ne devrait pas avoir plus de 50 ans.

En 2007, le film Cougar Club fut dédié au sujet.

En 2009, la série télévisée Cougar Town montre la difficulté et la stigmatisation des « cougars » dans la société américaine.

En 2013, le film 20 ans d'écart aborde le thème de la femme cougar: Alice Lantins (Virginie Efira), trente-huit ans, belle et ambitieuse, rencontre Balthazar (Pierre Niney), un jeune étudiant.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Zoe Lawton et Paul Callister, Older Women-Younger Men relationships : the social phenomenon of "Cougars", Institute of Policies Study de la School of Government de la Victoria

University of Wellington., janvier 2010 [2]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En 2011 seule la graphie couguar est présente dans le dictionnaire Larousse[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « ce qu'est une femme cougar », sur Aujourd'hui j'ai appris...,‎ 2009 (consulté le 1er octobre 2012)
  2. Les petits nouveaux du Petit Larousse Le Figaro, 16 juin 2011
  3. a et b « Le mot "Cougar" entre dans le dictionnaire » sur L'Express, le 7 juin 2011
  4. (en)« We use this term because it is widely known, though we do recognise for a variety of reasons some people may find the term offensive. » « Nous utilisons ce terme parce qu'il est largement connu, bien que nous reconnaissions que, pour de nombreuses raisons, certaines personnes puissent le trouver insultant. » (Lawton et Callister, 2010)
  5. a, b et c (en)Older Women–Younger Men Relationships: The Social Phenomenon of ‘Cougars’. A Research Note Zoe Lawton et Paul Callister, Institute of policy studies, janvier 2010 [PDF]
  6. « La croisière de « cougars » s'amuse », sur Slate.fr,‎ 13 janvier 2010
  7. a et b Y a pas de quoi fouetter une couguar Emmanueèle Peyret, Libération, 20 mars 2010
  8. a et b [1]
  9. Cougar, cougouar ou couguar Banque de dépannage linguistique, Office québécois de la langue française
  10. (en) Grant Barrett, « Time for a cougar? », The Star Online,‎ 17 octobre 2007 (consulté le 6 février 2010)
  11. Michael J. Dunn, Brinton, S., & Clark, « Universal sex differences in online advertisers age preferences: comparing data from 14 cultures and 2 religious groups », sur http://www3.uwic.ac.uk,‎ 2010 (consulté le 25 août 2012)
  12. Stephen Addison et Pascal Liétout « La femme "cougar"? Un mythe, démontre une étude » sur L'Express, le 19 août 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :