Cotini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L’Empire romain sous Hadrien (117–138) montrant la localisation des Cotins, tribu celtique du nord de la chaîne des Carpates.

Les Cotini ou Cotins étaient une tribu celte occupant probablement l’actuelle Slovaquie, et (selon certains) la Moravie et le sud de la Pologne. Ils constituaient probablement une part archéologique significative de la culture de Púchov avec son centre à Havránok.

La tribu a été mentionnée pour la première fois en 10 av. J.-C. dans l’Elogium de Tusculum. Selon Tacite, autant les Sarmates (qui peuplaient l’actuelle Ukraine) que les Quades (habitants de l’actuel sud-ouest de la Slovaquie, et l’est de la République tchèque) imposaient un tribut aux Cotini au Ier siècle ap. J.-C., lesquels le payaient grâce à l’exploitation de leurs mines de fer[1].

Les Cotini sont plus tard mentionnés en relation avec les guerres marcomanes. Vers 172, ils n’aident pas les Romains dans leur bataille contre les Marcomans. Pour les punir, Marc Aurèle transfère tous les Cotini en Pannonie inférieure, ce qui se produisit au plus tard vers 180. En Pannonie inférieure, ils sont mentionnés comme « cives Cotini » — le peuple des Cotini — en 223-251.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Tacite, Mœurs des Germains, XLIII.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Cotini » (voir la liste des auteurs).