Costanzo Ciano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Costanzo Ciano
Image illustrative de l'article Costanzo Ciano

Naissance 30 août 1876
Livourne
Décès 26 juin 1939 (à 62 ans)
Lucques
Origine Italien
Allégeance Flag of Italy.svg Armée italienne
Arme Marine Royale
Grade 1901 : Lieutenant de vaisseau
1917 : Capitaine de frégate
1918 : Capitaine de vaisseau
1923 : Contre-amiral
Conflits Première Guerre mondiale
Distinctions 1918 : Médaille d'or de la valeur militaire

Costanzo Ciano (1876-1939), comte de Cortellazzo et de Buccari, est un amiral italien qui fut également ministre des Communications et Président de la Chambre des Fasci et des Corporations (l'assemblée qui remplaça la Chambre des députés pendant le fascisme). Il est le père de Galeazzo Ciano, ministre des Affaires étrangères et gendre de Mussolini.


Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Il intègre l'Académie Navale de Livourne à l'âge de 15 ans en 1891 et atteint le grade d'enseigne de vaisseau le 16 juillet 1896 et celui de lieutenant de vaisseau en 1901.

Il participe à la guerre italo-turque entre 1911 et 1912.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Très proche de Benito Mussolini, il fut anobli par le roi Victor-Emmanuel III. Après avoir fait partie du gouvernement Mussolini, il fut élu pour deux fois président du parlement fasciste (la Chambre des députés, devenue Chambre des Fasci et des Corporations en 1939). La première fois le 28 avril 1934[1]. Il a été aussi l'éditeur du journal de Livourne Il Telegrafo.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Sur l'île de Santo Stefano, abandonnée depuis 1943 se trouve toujours la tête de sa statue. La statue commandée par le gouvernement fasciste aurait dû mesurer 13m et faire partie du musée de la famille Ciano près de Livourne[2].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Didier Musiedlak, Parlementaires en chemise noire: Italie (1922-1943), Presses Universitaires de Franche-Comté, Besançon, 2007, (ISBN 978-2-84867-179-6)
  2. Dominique Auzias, Sardaigne 2009-2010, Petit Futé, (ISBN 9782746923493[à vérifier : isbn invalide])