Costa Riviera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Guglielmo Marconi
Costa Riviera
Image illustrative de l'article Costa Riviera
Le Costa Riviera.

Autres noms Guglielmo Marconi (1963-1983)[1]
American Adventure (1993)[2]
Liberty (2002)[3]
Type Paquebot (1963-1983)
Navire de croisière (1983-2002)[4]
Histoire
Lancement [5]
Mise en service
Statut Détruit en 2002 à Alang[3]
Caractéristiques techniques
Longueur 213,6 m
Maître-bau 28,7 m
Tirant d'eau 8,6 m
Port en lourd 9 642 tpl
Capacité 1750 passagers (1963-1984)
984 passagers (1984-2002)
Tonnage 27 905 t
Propulsion 4 turbines à vapeurs De Laval-San Andrea
Puissance 23 365 kW
Vitesse 24 Nœuds
Autres caractéristiques
Chantier naval Cantieri Riuniti dell'Adriatico, à Monfalcone (Italie)
Armateur Lloyd Triestino (1963-1983)
Costa Croisières (1983-2002)
Affréteur Italia di Navigazione (1976-1979)[6]
American Family Cruises (1993)[2]
Pavillon Drapeau de l'Italie Italie (1963-1995)
Drapeau du Libéria Liberia (1995-2000)
Drapeau de l'Italie Italie (2000-2002)
Port d'attache Gênes (1963-1983)
Naples (1983-1995)
Monrovia (1995-2000)
Gênes (2000-2002)
IMO 5137391

Le Costa Riviera est un paquebot construit en 1961 par les chantiers Cantieri Riuniti dell'Adriatico de Trieste pour la compagnie Lloyd Triestino. Il est lancé[5] le et mis en service en sous le nom de Guglielmo Marconi[1]. Devenu le Costa Rivera de Costa Croisières en 1983, il est affrété quelques semaines par la compagnie American Family Cruises en 1993 et est rebaptisé American Adventure[2] pour l’occasion. En 2002, il est vendu à la casse et détruit à Alang sous le nom de Liberty[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Une carte postale du Galileo Galilei, son navire jumeau.

Le Costa Riviera est un paquebot construit en 1961 par les chantiers Cantieri Riuniti dell'Adriatico de Trieste pour la compagnie Lloyd Triestino. Il est lancé[5] le et mis en service en sur la ligne Gênes-Sydney sous le nom de Guglielmo Marconi[1].

De 1976 à 1979, le navire est affrété par l’Italia di Navigazione[6]. Lorsque le contrat prend fin, il est désarmé à Port Canaveral[7] puis à Gênes jusqu’en , lorsqu’il est vendu à la compagnie Costa Croisières qui le renomme Costa Riviera et le fait convertir en navire de croisière par les chantiers navals T. Mariotti de Gênes.

En 1993, il est affrété quelques semaines par la compagnie American Family Cruises qui le rebaptisé American Adventure[2] le temps de l’affrètement, puis le navire reprend le nom de Costa Riviera.

En , ses passagers sont victimes d’une intoxication alimentaire.

En , il est vendu à la casse et devient le Liberty. Il est échoué à Alang le et détruit[3].

Il a un navire jumeau, le Galileo Galilei, qui a coulé dans le détroit de Malacca le suite à un incendie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]