Cossiom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cossiom (COmité chargé des Services et Systèmes d'Informations destinés aux Opérateurs de Marchés) est une association ayant pour objectif une veille technique et fonctionnelle dans le domaine Front Office et notamment dans les domaines des données[1] de marché (Market Data en Anglais) et de l'information financière.

Cossiom est une association ouverte aux établissements financiers: Banques, Institutions Financières, Sociétés de Bourse, Sociétés de Gestion...

L'ensemble des membres Cossiom représente plus de 70 % des dépenses de données de marché en France

Cossiom est basé à Paris.

Domaines d'intervention de Cossiom[modifier | modifier le code]

Domaines fonctionnels[modifier | modifier le code]

On entend par données de marché[2] l'ensemble des services listés ci-dessous :

Domaines Techniques[modifier | modifier le code]

Cossiom couvre les domaines techniques ci-dessous:

  • plateformes d'intégration: Intégration de plusieurs sources de données dans un seul système de distribution ;
  • plateformes de trading: Envoi d'ordres vers des marchés électroniques ;
  • systèmes de routage et gestion des ordres: Gestion des ordres, reception et envoi vers des contreparties ;
  • outils d'aide à la décision.

Fonctionnement de Cossiom[modifier | modifier le code]

Réunion des membres[modifier | modifier le code]

Les établissements membres (Banques, Institutions Financières, Sociétés de Bourse, Sociétés de Gestion) représentés par des responsables informatiques, des responsables support, des responsables logistique, des acheteurs et des spécialistes se réunissent périodiquement pour échanger des informations, confronter leurs expériences et rencontrer des fournisseurs.

Rencontres avec les fournisseurs[modifier | modifier le code]

Les échanges avec les fournisseurs sont particulièrement développés par Cossiom afin que ceux-ci puissent exposer leur stratégie, leur produits et leur compréhension des tendances de l'industrie.

La soirée caritative de Cossiom[modifier | modifier le code]

La soirée caritative de Cossiom réunit chaque année plus de 500 personnes afin de collecter des fonds pour des associations humanitaires. Cette soirée est aussi l'occasion de réunir l'ensemble des membres de Cossiom ainsi que les représentants des fournisseurs d'information financières. C'est la seule réunion de l'ensemble de la communauté de l'industrie des données financières de Paris.

Liens Internationaux[modifier | modifier le code]

Cossiom est membre de l'IPUG[3] (Information Providers User Group) via sa branche européenne EIPUG (European IPUG). Plusieurs fois par an, des réunions sont organisées avec des représentants de groupes d'utilisateurs venant notamment d'Angleterre, de Suisse et d'Allemagne pour partager leurs réflexions sur les problématiques de l'industrie.

Les Cossiom Market Data Surveys[modifier | modifier le code]

Cossiom organise régulièrement des sondages sur les sujets importants de l'industrie afin de mieux comprendre les points de vue des acheteurs, des managers, des experts ou des utilisateurs de Market Data. Ces sondages fournissent une vision synthétique à forte valeur ajouté des opinions des principaux Market Data managers et experts de l'Industrie à travers toute l'Europe.

Les Cossiom Market Data Surveys ont pour objectif d'améliorer la transparence et la compréhension des problématiques clefs des Market Data pour le bénéfice de tous les participants de l'Industrie.

Exemples de sondages déjà disponibles:

  • Mai 2012: Cossiom Survey sur les indices
  • Mars 2011: Cossiom Survey sur les agences de notation
  • Octobre 2010: Cossiom Survey sur les redevances boursières temps réel
  • Mars 2010: Cossiom Survey sur les Terminaux d'information financière

Principaux projets et thèmes suivis par Cossiom[modifier | modifier le code]

  • 2000: SEC Concept Release: Regulation of Market Information Fees and Revenues[4]
  • 2009: La Commission Européenne ouvre une enquête sur les licences de codes ISIN Cusip imposées par Standard & Poor's[5]
  • 2009: La Commission Européenne ouvre une enquête sur Thomson Reuters concernant l'utilisation des codes d'instruments financiers de Reuters[6]
  • 2009: Cossiom lance le projet Niagara visant à constituer un référentiel commun sur les politiques Market Data des Bourses[7]
  • 2009: Index licensing: German Supreme Court ruling in the 'DAX' case between DB AG and Commerzbank[8]
  • 2010: Bloomberg rend possible l'utilisation par tous et sans licence de ces tickers BSYM[9]
  • 2010: MiFID, Fragmentation des marchés et problèmes de consolidation des données[10]
  • 2010: Thomson Reuters lance sa nouvelle plateforme Eikon[11]
  • 2010: S&P attacked over Cusip fees[12]
  • 2010: Wealth Management Market Data Spending Up By 5 Percent[13]
  • 2010: Les modes d'utilisation des données de marché se multiplient[14]
  • 2011: Antitrust: la Commission rend obligatoires les engagements proposés par Standard & Poor's consistant en la suppression de redevances pour l'utilisation des numéros internationaux d'identification des valeurs mobilières[15]
  • 2011: Thomson Reuters CEO leaves weeks after admitting Eikon switchover errors[16]
  • 2011: Thomson Reuters Eikon: What went wrong[17]?
  • 2011: Inside the Bloomberg machine[18]
  • 2011: An economic study of securities market data pricing by canadian trading venues[19]
  • 2012: Thomson Reuters fails RIC licensing market test[20]
  • 2012: How Index Sponsors Get Paid[21]
  • 2012: Bloomberg to Launch EDM Service on Back of PolarLake Acquisition[22]
  • 2012: Burton-Taylor Report Shows 2011 Market Data Spend Nears 25 billion $, Bloomberg Tops Thomson Reuters, Asia Still Fastest Growing[23]
  • 2012: Market Data Sales Drop In Market Slowdown[24]
  • 2012: The Benefits of Going Big for Eikon Users[25]
  • 2012: Big Data, Big Opportunities and Challenges in Finance[26]
  • 2012: Bloomberg Launches Real-Time Industry Research Platform Globally[27]
  • 2012: Euribor-EBF takes on new mission[28]
  • 2012: Bloomberg Acquires PolarLake & Launches EDM Services[29]
  • 2012: Markit to buy Cadis[30]
  • 2012: Les agences de notation accusées d'être trop chères[31]
  • 2012: Bad news for Reuters[32]
  • 2012: Boutiques ditch FTSE Group after licence charge hit[33]
  • 2012: Thomson takes on Bloomberg[34]
  • 2012: Vanguard Says Good Bye to MSCI, Fee Cuts for 22 Index Funds Ahead[35]
  • 2012: Les réseaux sociaux, un enjeu majeur pour les stratégies de trading[36]
  • 2012: Canadian Securities Regulators Seek Comment on the Regulation of Market Data Fees[37]
  • 2012: La recherche actions indépendante peine à trouver sa place en France[38]
  • 2012: Debate Over Market Data Fees to Resurface in Court Case[39]
  • 2012: Les nouvelles règles de Bruxelles signent la « fin de l'âge d'or » des agences de notation[40]
  • 2012: Abus de position dominante: la Commission rend légalement contraignants les engagements de Thomson Reuters[41]
  • 2012: SEC Charges New York Stock Exchange for Improper Distribution of Market Data[42]
  • 2012: Market data or MiFID failure[43]?
  • 2012: Regulating access to and pricing of equity market data[44]
  • 2013: Thomson Reuters upgrades Eikon data platform[45]
  • 2013: Data Don't Add Up for Thomson Reuters[46]
  • 2013: Bloomberg leads the way as market data spending sees modest growth[47]
  • 2013: Twitter Arrives on Wall Street, Via Bloomberg[48]
  • 2013: Le piratage du compte Twitter d'AP fait plonger Wall Street[49]
  • 2013: Bloomberg espionnait les employés de Goldman Sachs... via ses terminaux[50]
  • 2013: Bloomberg Users’ Messages Leaked Online[51]
  • 2013: Citi Takes Some Traders Off Bloomberg Chat Tool[52]
  • 2013: Bloomberg Snooping Got You Spooked? Here Are 5 Alternatives To The Bloomberg Terminal[53]
  • 2013: Can a Snooping Scandal Break Wall Street’s Bloomberg Addiction?[54]
  • 2013: Deutsche Börse's News Service for Traders Draws Scrutiny of Investigators?[55]
  • 2013: Markit défie Bloomberg en lançant une messagerie instantanée fédérative[56]
  • 2013: La flambée du prix des données inquiète le monde de la finance[57]
  • 2013: Exchanges Win Dismissal of Market-Data Pricing Rule Case[58]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les données de Marchés », Nexeo,‎ 2010
  2. « Les Market Data : enjeu strategique et structurant », Nexeo,‎ 2010
  3. (en) « IPUG (Information Providers User Group) »
  4. . (en) « SEC Concept Release: Regulation of Market Information Fees and Revenues », SEC,‎ 2000
  5. . (en) « EC Charges S&P With Monopoly Abuse », Securities Technology Monitor,‎ 2009
  6. . « la Commission ouvre une procédure contre Thomson Reuters concernant les codes d'instruments financiers de Reuters », Commission Euroopéene,‎ 2009
  7. . (en) « New Tools for Tracking Exchange Policies », FISD,‎ 2010
  8. . (en) « Index licensing: German Supreme Court ruling in the 'DAX' case between DB AG and Commerzbank », Kemp Little LLP,‎ 2009
  9. . (en) « NYSE Euronext, Bloomberg to Launch Open Source Security Identifiers », Information Management,‎ 2010
  10. . (en) « CESR’s new consolidated tape faces old cost barriers », The Trade,‎ 2010
  11. . (en) « THOMSON REUTERS UNVEILS NEXT-GENERATION DESKTOP », Hugin,‎ 2010
  12. . (en) « S&P attacked over Cusip fees », Finextra,‎ 2010
  13. . (en) « Wealth Management Market Data Spending Up By 5 Percent », Securities Technology Monitor,‎ 2010
  14. . « Les modes d'utilisation des données de marché se multiplient », L'agefi,‎ 2010
  15. . « Antitrust: la Commission rend obligatoires les engagements proposés par Standard & Poor's consistant en la suppression de redevances pour l'utilisation des numéros internationaux d'identification des valeurs mobilières », Commission Européenne,‎ 2011
  16. . (en) « Thomson Reuters CEO leaves weeks after admitting Eikon switchover errors », Computerworlduk,‎ 2011
  17. . (en) « Thomson Reuters Eikon: What went wrong? », Wall Street & Technology,‎ 2011
  18. . (en) « Inside the Bloomberg machine », Wall Street & Technology,‎ 2011
  19. . (en) « An economic study of securities market data pricing by canadian trading venues », SLCG,‎ 2011
  20. . (en) « Thomson Reuters fails RIC licensing market test? », Finextra,‎ 2012
  21. . (en) « How Index Sponsors Get Paid », www.indexuniverse.eu,‎ 2012
  22. . (en) « Bloomberg to Launch EDM Service on Back of PolarLake Acquisition », referencedatareview.com,‎ 2012
  23. . (en) « Burton-Taylor Report Shows 2011 Market Data Spend Nears $25 billion, Bloomberg Tops Thomson Reuters, Asia Still Fastest Growing », Burton-Taylor,‎ 2012
  24. . (en) « Market Data Sales Drop In Market Slowdown », Forbes,‎ 2012
  25. . (en) « The Benefits of Going Big for Eikon Users », Big Data For Finance,‎ 2012
  26. . (en) « Big Data, Big Opportunities and Challenges in Finance », HFT Review,‎ 2012
  27. . (en) « Bloomberg Launches Real-Time Industry Research Platform Globally », Bloomberg,‎ 2012
  28. . (en) « Euribor-EBF takes on new mission », Euribor-EBF,‎ 2012
  29. . (en) « Bloomberg Acquires PolarLake & Launches EDM Service », Bloomberg,‎ 2012
  30. . (en) « Markit to buy Cadis », Finextra,‎ 2012
  31. . « Les agences de notation accusées d'être trop chères », Le Figaro,‎ 2012
  32. . (en) « Bad news for Reuters », The Independent,‎ 2012
  33. . (en) « Boutiques ditch FTSE Group after licence charge hit », Investment Week,‎ 2012
  34. . (en) « Thomson takes on Bloomberg », Business Without Borders,‎ 2012
  35. . (en) « Vanguard Says Good Bye to MSCI, Fee Cuts for 22 Index Funds Ahead », ETFguide.com,‎ 2012
  36. . « Les réseaux sociaux, un enjeu majeur pour les stratégies de trading », L'agefi,‎ 2012
  37. . (en) « Canadian Securities Regulators Seek Comment on the Regulation of Market Data Fees », Canadian Securities Administrators,‎ 2012
  38. . (en) « La recherche actions indépendante peine à trouver sa place en France », L'Agefi,‎ 2012
  39. . (en) « Debate Over Market Data Fees to Resurface in Court Case », Advanced Trading,‎ 2012
  40. . (en) « Les nouvelles règles de Bruxelles signent la « fin de l'âge d'or » des agences de notation », LesEchos.fr,‎ 2012
  41. . « Abus de position dominante: la Commission rend légalement contraignants les engagements de Thomson Reuters », Commission Européenne,‎ 2012
  42. . (en) « SEC Charges New York Stock Exchange for Improper Distribution of Market Data », US Securities and Exchange Commission,‎ 2012
  43. . (en) « Market data or MiFID failure? », Banking Technology,‎ 2012
  44. . (en) « Regulating access to and pricing of equity market data », Copenhagen Economics,‎ 2012
  45. . (en) « Thomson Reuters upgrades Eikon data platform », Computerworld,‎ 2013
  46. . (en) « Data Don't Add Up for Thomson Reuters », The Wall Street Journal,‎ 2013
  47. . (en) « Bloomberg leads the way as market data spending sees modest growth », Finextra,‎ 2013
  48. . (en) « Twitter Arrives on Wall Street, Via Bloomberg », DealBook,‎ 2013
  49. . « Le piratage du compte Twitter d'AP fait plonger Wall Street », Le Monde,‎ 2013
  50. . « Bloomberg espionnait les employés de Goldman Sachs... via ses terminaux », La Tribune,‎ 2013
  51. . (en) « Bloomberg Users’ Messages Leaked Online », CNBC,‎ 2013
  52. . (en) « Citi Takes Some Traders Off Bloomberg Chat Tool », The Wall Street Journal,‎ 2013
  53. . (en) « Bloomberg Snooping Got You Spooked? Here Are 5 Alternatives To The Bloomberg Terminal », International Business Times,‎ 2013
  54. . (en) « Can a Snooping Scandal Break Wall Street’s Bloomberg Addiction? », NYmag,‎ 2013
  55. . (en) « Deutsche Börse's News Service for Traders Draws Scrutiny of Investigators? », The Wall Street Journal,‎ 2013
  56. . (en) « Markit défie Bloomberg en lançant une messagerie instantanée fédérative », L'AGEFI,‎ 2013
  57. . (en) « La flambée du prix des données inquiète le monde de la finance », Les échos,‎ 2013
  58. . (en) « Exchanges Win Dismissal of Market-Data Pricing Rule Case », Bloomberg,‎ 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]