Cosmogonie glaciaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cosmogonie glaciaire (également appelée théorie de la glace cosmique, en allemand : Welteislehre) est une thèse édictée par l'ingénieur autrichien Hans Hörbiger (1860-1931) qui énonce que la plupart des corps de l'univers sont constitués de glace. La thèse contredit les conclusions astronomiques et physiques connues depuis longtemps, même à l'époque de Hörbiger, et est maintenant généralement rejetée comme erronée.

D'après Hörbiger, l'univers connaît un dualisme constant entre les planètes de soleil et de glace.

Hörbiger n'est pas arrivé à cette idée par la recherche, mais il a dit qu'il a eu cette révélation grâce à une « vision » qu'il a eue en 1894.