Cosaques du Terek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Terek.
Cosaques du Terek, timbre russe de 2010

La communauté militaire des cosaques russes du Terek a été formée en 1577 par des cosaques libres russes venus de la Volga vers le fleuve Terek.

Installé initialement sur la rive gauche au nord du Terek, ils passent au XVIIe et XVIIIe siècle sur la rive droite dans la plaine koumyke. Ce déplacement avait pour objectif d'une part d'échapper au contrôle grandissant de la part de l'Empire russe, d'autre part il s'agissait de contrer les attaques des montagnards en y érigeant des bourgs fortifiés.

Pendant la guerre caucasienne du XIXe siècle les cosaques du Terek défendaient les villages, les forteresses militaires et les voies de communication russes contre les raids des peuples montagnards.

Comme la plupart des cosaques, les cosaques du Terek se sont trouvés des deux côtés du conflit pendant la guerre civile russe de 1917-1922, mais la majorité des Cosaques du Terek luttaient d'abord contre les bolcheviks.

En 1920, certains des Cosaques du Terek ont été expulsés par les bolcheviks vers l'Ukraine et la Russie européenne nordique. Les peuples de montagnes ont été encouragés à s'emparer des villages des cosaques (stanitsas), qui ont perdu une partie considérable de leur population. Le territoire des Cosaques du Terek a été scindé en républiques socialistes soviétiques autonomes de Daguestan, de Tchétchénie-Ingouchie et d'Ossétie du nord.

En 1991-1994 les cosaques du Terek étaient soumis aux répressions du régime de Doudaïev, qui s'est emparé du pouvoir en Tchétchénie. Les raïons de Nadteretchni, Naourski et Chelkovskoï de la République de Tchétchénie ont perdu pratiquement en intégralité la population traditionnelle de Cosaques. La plupart des Cosaques s'opposèrent aux nationalistes tchétchènes pendant les deux guerres de Tchétchénie.

Aujourd'hui, la majorité d'entre eux souhaitent l'institution, dans le Nord Daguestan et deux régions du Nord de la Tchétchénie, d'une région spécifique pour les cosaques du Terek.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]