Corseaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Corseaux
Blason de Corseaux
Héraldique
Vue de la villa "Le Lac" de Le Corbusier.
Vue de la villa "Le Lac" de Le Corbusier.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Riviera-Pays-d'Enhaut
communes limitrophes
(voir carte)
Chardonne, Corsier-sur-Vevey, Vevey
Syndic Antoine Lambert
Code postal 1802
N° OFS 5883
Démographie
Gentilé Les Corsalins
Population 2 145 hab. (31 décembre 2011)
Densité 2 024 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 28′ 20″ N 6° 49′ 59″ E / 46.472231, 6.833056 ()46° 28′ 20″ Nord 6° 49′ 59″ Est / 46.472231, 6.833056 ()  
Altitude 445 m
Superficie 106 ha = 1,06 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Corseaux

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Corseaux

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Corseaux
Liens
Site web www.corseaux.ch
Sources
Référence population suisse[1].
Référence superficie suisse[2]

Corseaux est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de la Riviera-Pays-d'Enhaut.

Géographie[modifier | modifier le code]

Corseaux se situe au bord du Léman.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces d'activité humaine remontent au Néolithique. Plusieurs tombes furent découvertes dans les années 1970 et 1980 (aux Gonelles puis sur l'actuel emplacement du collège). La première mention écrite de Corseaux se trouve sur un document daté du XIIe siècle. Tout au long de son histoire, Corseaux fut très lié à la paroisse de Corsier, comme l'étaient les villages de Chardonne et de Jongny. Chacun de ces villages avait sa propre organisation mais ce n'est que le que, par décret du Grand Conseil, l'ancienne paroisse politique de Corsier fut divisée en 4 communes.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Tombe de Graham Greene dans le cimetière de Corseaux

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • "Corseaux, mémoire d'un village", Elisabeth Salvi, Éditions Cabédita, Yens-sur-Morges, 1991. (ISBN 2-88295-059-4)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2011 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 28 septembre 2012)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :