Corruption totale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La corruption totale est une doctrine théologique de l'augustinisme sur le péché originel (saint Augustin enseignait que l'humanité, par la faute d'Adam, est devenue une massa damnata, c'est-à-dire une masse de damnés). Elle enseigne que l'homme est devenu l'esclave du péché à la suite de la Chute et est devenu incapable d'accepter le salut même lorsque celui-ci lui est offert.

Cette doctrine fait partie du corpus de croyances de plusieurs dénominations protestantes, dont le luthéranisme, l'anglicanisme, le méthodisme, le calvinisme et l'arminianisme. Le jansénisme a aussi intégré une partie de cet enseignement.

La doctrine de la corruption est contestée par l'Église catholique romaine, dont le magistère affirme avoir été fidèle à l'enseignement d'Augustin. En outre, le concile de Trente condamna cette interprétation.