Corrida (cheval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Corrida (1932-1944 ?) était une jument de course pur-sang anglais qui remporta deux fois le Prix de l'Arc de Triomphe. L'une des plus grandes championnes de l'histoire des courses françaises, elle était la propriété de Marcel Boussac, était entrainée par John E. Watts et montée par Charlie Elliott.


Carrière de courses[modifier | modifier le code]

Corrida se révéla dès l'âge de 2 ans en remportant le Prix Morny et en terminant deuxième d'une tête dans le Grand Critérium. C'est donc en conquérante que son propriétaire Marcel Boussac, à la tête de la plus prestigieuse écurie de l'époque, envoya sa pouliche participer aux classiques anglais, les 1000 Guinées et les Oaks. Mais Corrida déçut fortement, ratant complètement sa campagne britanniques. Elle rentra en France où elle retrouva le goût de la victoire dans le Grand Prix de Marseille, une course importante avant-guerre.

C'est seulement à 4 ans que Corrida allait dévoiler l'étendue de son talent, remportant sept courses dans trois pays. Elle retourna en Angleterre et cette fois s'y imposa brillamment, dans les Hardwicke Stakes, enchaîna avec le Grand International d'Ostende, en Belgique, puis revint en France gagner le Prix du Président de la République (le futur Grand Prix de Saint-Cloud), le Prix d'Hédouville et le Prix du Prince de Galles, en prélude à un sacre dans le Prix de l'Arc de Triomphe et une confirmation dans le Grand Prix de Marseille. L'année suivante, âgée de 5 ans, elle entama une nouvelle campagne européenne, ponctuée de succès dans le Grand International d'Ostende et le Grand Prix de Berlin. En octobre, elle termine sa carrière en apothéose en devenant la première jument, et la seule à ce jour, à réaliser le doublé dans le Prix de l'Arc de Triomphe.

Au haras[modifier | modifier le code]

Retirée au haras de son propriétaire, le Haras de Fresnay-le-Buffard en Normandie, Corrida fut présentée à Tourbillon, le meilleur étalon de l'élevage Boussac. De cette union naquit le champion Coaraze, vainqueur entre autres du Prix du Jockey Club et du Grand Prix de Saint-Cloud. Coaraze fut d'ailleurs le seul de ses produits à survivre à la guerre, les autres étant enlevés et envoyés en Allemagne par l'occupant nazi. Corrida connut une fin tragique : elle disparut de son pré durant la Bataille de la Poche de Falaise, en août 1944, et bien qu'on ne retrouva jamais sa trace, on suppose qu'elle a été abattue par des soldats allemands.

Le Prix Corrida, course de groupe 2 réservée aux juments de 4 ans et plus, est disputée chaque année sur l'hippodrome de Saint-Cloud.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Prix de l'Arc de Triomphe (1936 & 1937)
  • Prix Morny (1934)
  • Grand Prix de Marseille (1935 & 1936)
  • Prix du Président de la République (Grand Prix de Saint-Cloud) (1936)
  • Hardwicke Stakes (1936)
  • Prix d'Hédouville (1936)
  • Grand International d'Ostende (1936 & 1937)
  • Grosser Preis von Reichshauptstadt (Grand Prix de Berlin) (1937)

Origines[modifier | modifier le code]

Origines de Corrida
Père
Coronach
Hurry On Marcovil Marco
Lady Villikins
Tout Suite Sainfoin
Star
Wet Kiss Tredennis Kendal
St.Marguerite
Soligena Soliman
St.Guntheirn
Mère
Zariba
Sardanapale Prestige Le Pompon
Orgueilleuse
Gemma Florizel
Agnostic
St.Lucre St.Serf St.Simon
Feronia
Fairy Gold Bend Or
Dame Masham