Corre La Licorne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corre (homonymie) et La Licorne.
Corre La Licorne
Description de l'image Emblem Corre-La Licorne.JPG.
Création 1901
Dates clés - 1907 : Vente de l'entreprise à la famille Lestienne
Disparition 1949
Fondateurs Jean-Marie Corre
Personnages clés

- Jean-Marie Corre

- famille Lestienne
Siège social Drapeau de France Levallois-Perret (France)
Activité Automobile

Corre La Licorne était une société de construction d'automobiles créée par Jean-Marie Corre en 1901 sous la raison sociale Société française des automobiles Corre.

Historique[modifier | modifier le code]

Au début de son activité, l'entreprise produisit des tricycles et quadricycles cabriolets avec un monocylindre. Les voitures furent produites sous le nom de Corre, puis Corre-La Licorne au moment où la firme choisit la marque à la licorne dressée pour orner ses calandres. Il semble qu'elle ait adopté cet emblème à la suite des victoires en course du pilote Waldemar Lestienne, dont les armoiries familiales portaient une licorne rampante. Après un procès de cinq ans, Corre, ruiné, est obligé de vendre son entreprise.

La société fut reprise en 1907 par Waldemar Lestienne, qui avait fait fortune dans le textile, qui abandonna bientôt le nom de Corre pour ne conserver que celui de Licorne ou La Licorne. Après la Seconde Guerre mondiale, elle ne fut pas retenue dans le plan Pons pour la production automobile et fut lâchée par Citroën qui refusa de lui fournir des moteurs plus avant. Elle cessa ses activités en 1949, après avoir été racheté par Bugatti, et fut vendue à Berliet.

Le fondateur de la marque, à la vente de son usine en 1907, poursuivit indépendamment une production artisanale d'automobiles jusqu'en 1913 sous son nom (Corre, Le Cor, JC).

L'entreprise aura réalisé plus de 200 modèles différents et aura produit un peu plus de 33 000 véhicules de 1901 à 1949.

Principales voitures produites[modifier | modifier le code]

La Licorne 415 Rivoli L3, 1935
  • Quadricycle était une petite voiture avec un petit châssis cabriolet alimenté par un monocylindre De Dion-Bouton de 634 cm3. Elle n'a été produite que jusqu'en 1901.
  • Type H : produite jusqu'en 1906. C'est une voiture de sport équipée d'un moteur 4 cylindres de 2 543 cm3, produisant 20,5 ch à 1 600 tr/min.
  • Sports Type J : héritière de la Type H, étant de même type de châssis, mais équipée d'un moteur De Dion-Bouton 4 cylindres de 1 257 cm3, produite durant la même période que la Type H.
  • 9 / 12 PS : voiture de moyen-haut de gamme, également cabriolet et à moteur 4 cylindres de 1 691 cm3 capable de délivrer 22 ch à 2 400 tr/min, n'a été produite qu'en 1926.
  • 5V : petite voiture bas de gamme par rapport à la Type C Citroën, équipée d'un moteur 4 cylindres de 900 cm3, produite pendant plusieurs années, considérée comme un succès.
  • L760 : voiture produite de la mi-1931 à 1935 et équipée d'un moteur 4 cylindres de 1 450 cm3.
  • 415 : héritière directe de la L760 dont elle a repris la mécanique. Elle possède un moteur 4 cylindres de 1 450 cm3 développant une puissance de 36 ch allant jusqu'à 3 600 tr/min. Elle a été produite jusqu'en 1937.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Joseph Collomb ici vainqueur...
...du Grand Prix de Boulogne 1921 Voiturettes sur "La Licorne".