Corps royal des fusiliers du Roi (Royaume-Uni)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Corps royal des fusiliers du Roi
Kings Royal Rifle Corps Badge.jpg
badge du KRFC

Période 1756 – 1966
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Allégeance Land Command
Branche Flag of the British Army.svg British Army
Type Fusiliers
Rôle Infanterie légère
Garnison Winchester
Surnom 60e fusiliers
Devise Celar et audax (Rapide et audacieux)
Guerres Guerre de Sept Ans
Guerres napoléoniennes
Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Batailles Bataille de Normandie

Le corps royal des fusiliers du Roi britannique (en anglais King's Royal Rifle Corps) est un régiment d'infanterie légère de la British Army (armée de terre britannique). Il fut créé au XVIIIe siècle dans les colonies d'Amérique du Nord afin de combattre les Français et leurs alliés américains. Son nom actuel ne lui fut attribué qu'en 1830, car il fut d'abord dénommé "62e régiment (Royal American)" puis "60e régiment (Royal American)" avant de changer une nouvelle fois de nom. Il combattit par la suite lors de nombreux conflits dont les deux guerres mondiales.

Guerres napoléoniennes[modifier | modifier le code]

Il a servi dans la péninsule ibérique sous les ordres de Wellington. En 1815, il est renommé The Duke of York's Own Rifle Corps puis en 1830 le King's Royal Rifle Corps (KRRC) .

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Uniforme de 1895 à 1914.

Le régiment est dispersé en bataillons et sert principalement sur le front italien et de Salonique, avant d'être en 1918 stationné en Palestine puis mécanisé en 1926.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Il est alors dans le Corps expéditionnaire britannique et participe à la bataille de Calais. Après avoir embarqué à Dunkerque il participe à la bataille de Grèce; au débarquement en Italie puis à la bataille d'Arnhem en faisant partie de la 4e brigade blindée.

Actuellement[modifier | modifier le code]

Les traditions du régiment sont perpétuées par le 2e bataillon des The Rifles.

Notes et références[modifier | modifier le code]