Corps de Voronine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Corps de Voronine (flèches) immobilisés sur le cortex de Sordaria fimicola (en) alors que protoplasme circule dans l'hyphe[1].

Un corps de Voronine (du nom du botaniste russe Mikhail Voronine (en)[2]) est un microcorps (en) à noyau dense dérivé des peroxysomes et situé près des cloisons séparant les compartiments des hyphes chez les ascomycètes filamenteux. Une fonction établie des corps de Voronine est le colmatage des pores du septum en cas de lésion de l'hyphe, ce qui limite la perte de cytoplasme par les sites endommagés[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Seng Kah Ng, Fangfang Liu, Julian Lai, Wilson Low et Gregory Jedd, « A Tether for Woronin Body Inheritance Is Associated with Evolutionary Variation in Organelle Positioning », PLoS Genetics, vol. 5, no 6,‎ 19 juin 2009, e1000521 (lire en ligne) DOI:10.1371/journal.pgen.1000521 PMID : 19543374
  2. (en) A Dictionary of Biology, Oxford University Press,‎ 2004 (lire en ligne)
  3. (en) Gregory Jedd et Nam-Hai Chua, « A new self-assembled peroxisomal vesicle required for efficient resealing of the plasma membrane », Nature Cell Biology, vol. 2,‎ 9 mars 2000, p. 226-231 (lire en ligne) DOI:10.1038/35008652 PMID : 10783241
  4. (en) Ping Yuan, Gregory Jedd, Desigan Kumaran, Subramanyam Swaminathan, Helen Shio, David Hewitt, Nam-Hai Chua et Kunchithapadam Swaminathan, « A HEX-1 crystal lattice required for Woronin body function in Neurospora crassa », Nature Structural & Molecular Biology, vol. 10,‎ 17 mars 2003, p. 264-270 (lire en ligne) DOI:10.1038/nsb910 PMID : 12640443