Corneille bâtard de Bourgogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Corneille, bâtard de Bourgogne (né vers 1420 et mort au combat de Rupelmonde (aujourd'hui Kruibeke Belgique) le 16 juin 1452), dit le Grand Bâtard de Bourgogne. Il est le premier fils naturel du duc Philippe III de Bourgogne (1396-1467).

Biographie[modifier | modifier le code]

Corneille, bâtard de Bourgogne naît vers 1420, premier fils naturel de Philippe III de Bourgogne (1396-1467) et de Catherine Schaers, sa maîtresse.

Il reçoit de son père la seigneurie de Beveren (1449), et est fait chevalier en 1452.

Corneille alias le Grand Bâtard de Bourgogne meurt au combat de Rupelmonde, contre les Gantois, le 16 juin 1452. Son demi-frère naturel, Antoine (v. 1421-1504) relève le titre de Grand Bâtard de Bourgogne.

Sans alliance, il laisse néanmoins deux fils de Marguerite Corbeau (ou Corbaulde) :

  • Jérôme, chanoine en 1471, d'où un fils : Antoine (légitimé en 1530) ;
  • Jean, bâtard de Bourgogne (mort à Enguinegatte (Pas-de-Calais), 7 août 1479), d'où deux filles : Isabeau (morte en 1504) et Marguerite (morte en 1542).

Corneille le Grand Bâtard de Bourgogne est inhumé en la cathédrale Saint-Michel de Bruxelles.