Cormac Murphy-O'Connor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cormac Murphy-O'Connor
Image illustrative de l'article Cormac Murphy-O'Connor
Biographie
Naissance (82 ans)
Reading (Royaume-Uni)
Ordination sacerdotale par le
card. Valerio Valeri
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Maria sopra Minerva
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Michael Bowen
Dernier titre ou fonction Archevêque émérite de Westminster
Archevêque de Westminster
Précédent Basil Hume Vincent Nichols Suivant
Évêque d'Arundel et Brighton (Grande-Bretagne)
Précédent Michael Bowen Kieran Conry Suivant

Blason
« Gaudium et spes »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Cormac Murphy-O'Connor, né le à Reading au Royaume-Uni, est un cardinal britannique de l'Église catholique romaine, archevêque émérite de Westminster depuis 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Il est titulaire d'une licence en philosophie et d'une deuxième licence en théologie obtenues à l'Université pontificale grégorienne à Rome.

Il a été ordonné prêtre le pour le diocèse de Portsmouth.

Prêtre[modifier | modifier le code]

Il a exercé son ministère sacerdotal comme curé à Portsmouth et à Fareham.

Il a également été directeur du service des vocations et secrétaire de l'évêque avant d'être nommé recteur du Venerable english college de Rome de 1970 à 1977.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé évêque d'Arundel et Brighton le 17 novembre 1977, il a été consacré le 21 décembre suivant. Il a été membre de la commission internationale anglicane-catholique romaine.

Le 15 février 2000, il devient archevêque catholique du diocèse de Westminster (Royaume-Uni), primat de l’Église catholique romaine d’Angleterre et du Pays de Galles.

Il préside la Conférence des évêques d'Angleterre et du Pays de Galles.

Il se retire le . Il est remplacé par Mgr Vincent Gerard Nichols.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il a été créé cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire du avec le titre de cardinal-prêtre de Santa Maria sopra Minerva rattaché à l'église de la Minerve.

Au sein de la curie romaine, il est membre de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, du Conseil pontifical pour la famille, du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens et du Conseil pontifical pour la culture.

Prises de position[modifier | modifier le code]

À propos de la liturgie[modifier | modifier le code]

Il s'est opposé à la libéralisation du rite tridentin[1].

À propos de la bioéthique[modifier | modifier le code]

En février 2008, alors qu'un "projet de loi risquant d'autoriser la création d'embryons hybrides à la fois humains et animaux, à des fins de recherche, est en discussion" au Parlement britannique, il invite les catholiques à écrire aux parlementaires pour demander que la dignité humaine soit défendue"[2].

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]