Corigliano Calabro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Corigliano Calabro
Vue de la partie historique de la ville
Vue de la partie historique de la ville
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Coat of arms of Calabria.svg Calabre 
Province Cosenza 
Code postal 87064
Code ISTAT 078044
Code cadastral D005
Préfixe tel. 0983
Démographie
Gentilé coriglianesi
Population 40 548 hab. (31-12-2010[1])
Densité 207 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 36′ 00″ N 16° 31′ 00″ E / 39.6, 16.51667 ()39° 36′ 00″ Nord 16° 31′ 00″ Est / 39.6, 16.51667 ()  
Altitude Min. 210 m – Max. 210 m
Superficie 19 600 ha = 196 km2
Divers
Saint patron San Francesco di Paola
Fête patronale 25 avril
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calabre

Voir sur la carte administrative de Calabre
City locator 14.svg
Corigliano Calabro

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Corigliano Calabro

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Corigliano Calabro
Liens
Site web http://www.comune.corigliano.cs.it

Corigliano Calabro est une ville italienne de la province de Cosenza dans la région Calabre en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
12 janvier 2007 en cours Mario Gonzales    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Schiavonea, Scalo, Cantinella, San Nico, Piana Caruso, Baraccone, Simonetti, Apollinare, Fabrizio Grande, Fabrizio Piccolo

Schiavonea[modifier | modifier le code]

Schiavonea apparaît au XIIe siècle en tant que bourg de pêcheurs avec son port ("Marina del Cupo") tourné vers le commerce de produits agricoles. En 1601, la "Torre del Cupo" est érigée pour prévenir les intrusions par la mer. En 1615, les habitants construisent la petite église de San Leonardo. Elle est remplacée en 1649, suite à une apparition miraculeuse, par le sanctuaire de la Madonna della Schiavonea ou "Madonna della Guida", consacré en 1665. Le bourg prit rapidement le nom de "Marina della Schiavonea". En 1850, le baron Luigi Compagna fait construire le "Quadrato".

La sainte patronne de Schiavonea est la Madonna della Neve qui est fêtée le 5 août.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Acri, Cassano allo Ionio, Longobucco, Rossano, San Cosmo Albanese, San Demetrio Corone, San Giorgio Albanese, Spezzano Albanese, Tarsia, Terranova da Sibari.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :