Corey Haim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Corey Haim

Description de cette image, également commentée ci-après

Corey Haim en 2008.

Nom de naissance Corey Ian Haim
Surnom Space Ace
The Haimster
Naissance 23 décembre 1971
Toronto, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Décès 10 mars 2010 (38 ans)
Hollywood, États-Unis
Profession acteur, producteur et scénariste
Films notables Lucas
Génération perdue
Site internet Site officiel

Corey Ian Haim, connu sous le nom de Corey Haim, né le 23 décembre 1971 à Toronto au Canada et mort le 10 mars 2010 à Hollywood aux États-Unis, est un acteur, producteur et scénariste canadien connu dans les années 1980 pour sa carrière en tant qu'idole des adolescents.

Il joua dans bon nombre de films comme Lucas, Génération perdue, License to Drive et Dream a Little Dream et a collaboré de nombreuses fois avec Corey Feldman pour le duo The Two Coreys, diffusé sur A&E Network de 2007 à 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Haim est né à Toronto, Ontario, Canada. Il est le fils de Judy, une opératrice en informatique d'origine israélienne, et de Bernie Haim, un commercial[1]. Haim est de religion juive[2]. C'est sa mère qui l'inscrit dans un cours d'acteur afin qu'il puisse surmonter sa timidité[3]. Haim, pas particulièrement motivé par le métier d'acteur, pratique le hockey sur glace, joue de la musique sur son clavier ou collectionne des comics[4].

Premiers succès[modifier | modifier le code]

Haim s'est fait connaître en jouant le rôle de Larry dans Paul et les Jumeaux (The Edison Twins), une série télévisée canadienne diffusée entre 1982 et 1986 sur les ondes de Radio-Canada.

Haim fait sa première apparition cinématographique en 1984 dans le long métrage Firstborn, dans lequel jouent aussi Sarah Jessica Parker et Robert Downey Jr.. En 1985, Haim apparaît dans un rôle mineur dans Secret Admirer et Murphy's Romance et joue le rôle principal dans le long métrage tiré de la nouvelle de Stephen King Peur bleue (Silver Bullet), où il joue un paraplégique au côté de Gary Busey. Haim commence à se faire un nom par lui-même dans l'industrie du cinéma en gagnant son premier Young Artist Award pour son rôle dans le téléfilm A Time to Live.

En 1986, Haim décroche son plus grand rôle aux côtés de Kerri Green, Charlie Sheen et Winona Ryder dans le film Lucas. Haim reçut une nomination pour « Meilleure performance dans un long métrage - Catégorie jeune acteur » au Young Artist Award pour ce rôle. Le critique de cinéma Roger Ebert donna à Haim de bonnes critiques[5]. En 1987, après le succès de Lucas, Haim joue dans la série télévisée Roomies.

Fin des années 1980[modifier | modifier le code]

En 1987, Haim joue aussi un rôle dans le film de vampires de Joel Schumacher Génération perdue (The Lost Boys), au côté de Jason Patric et de Kiefer Sutherland. Le film fut bien accueilli par les critiques[6]. En plus d'augmenter la renommée de Haim, le film marque le début de la fameuse collaboration avec Corey Feldman. Sa performance lui vaut une autre nomination au Young Artist Award nomination dans la catégorie « Best Young Male Superstar in a Motion Picture ». En 1988, Haim joue dans deux films plus largement diffusés : License to Drive, une comédie pour adolescents qui est un succès commercial, avec comme coacteur Corey Feldman ainsi que la jeune actrice Heather Graham, et le film d'horreur, basé sur la nouvelle de Dean Koontz, Watchers. Haim gagne son second Young Artist Award, devançant Feldman dans la catégorie « Best Young Actor in a Motion Picture Comedy or Fantasy » pour License to Drive.

Les deux Corey deviennent populaires pour leur collaboration après deux films à succès, le duo se reforme en 1989, lorsque Haim apparaît dans le film Dream a Little Dream. Le single Rock On, version de Michael Damian, devient numéro un au Billboard Hot 100. Les deux Corey apparaissent dans le clip vidéo tiré du single. La même année, Haim réalise une vidéo auto promotionnelle intitulée Corey Haim: Me, Myself, and I. Dans la vidéo, il se montre prenant part aux activités familiales et discutant de sa carrière et de ses ambitions.

Années 1990[modifier | modifier le code]

Le premier film de Corey après Me, Myself and I est The Dream Machine un vidéofilm réalisé en 1990. Haim joue avec Patricia Arquette dans Prayer of the Rollerboys. Il continue de jouer dans des vidéofilms tel que Belle et Dangereuse (dans lequel joue également Feldman)[7], The Double 0 Kid (aux côtés de Brigitte Nielsen) et Oh, What a Night. En 1993, il joue pour un jeu vidéo nommé Double Switch, produit pour la Mega-CD et plus tard pour la Saturn de Sega, et pour PC. Au cours des deux années suivantes, Haim autorise la réalisation de suites pour deux de ses anciens films : en 1994 sort Fast Getaway II en même temps que National Lampoon's Last Resort. L'année suivante sort Life 101 et une autre suite Dream a Little Dream 2, dans lequel il joue avec Feldman.

En 1996, Haim joue dans quatre vidéofilms : Snowboard Academy (où il retrouve Brigitte Nielsen), Busted avec Feldman, Demolition High, et Fever Lake. Il joue un rôle mineur dans la version télévisuelle de Merlin. Après avoir réalisé Never Too Late et la suite de Demolition High, Demolition University (pour lequel il est également le producteur), il fait banqueroute en 1997.

Années 2000[modifier | modifier le code]

Haim tente un retour dans l'industrie du cinéma en 2000 avec un autre vidéofilm, Without Malice, avec Jennifer Beals et Craig Sheffer. Haim passe du temps en désintoxication. il dit « J'ai commencé par les tranquillisants car j'étais une boule de nerfs. Mais un mène à deux, deux à quatre, quatre à huit, jusqu'à ce qu'à la fin, j'en prenne 85 par jour — les médecins n'arrivaient pas à croire que j'en ai pris autant. Et encore, c'était juste pour le Valium — je n'ai pas parlé des autres pilules que j'avalais. »[8].

L'année suivante, Haim apparaît dans The Backlot Murders au côté de Priscilla Barnes. Il devient le sujet de E! True Hollywood Story en 2001. Il fait un caméo dans Dickie Roberts: ex-enfant star, un film sur un enfant acteur qui n'a pas vécu une enfance normale, il y distingue plusieurs enfants-stars, dont Corey Feldman.

En 2002, il joue son propre rôle dans un épisode de la série télévisée canadienne Le Loup-garou du campus.

En 2004, Haim semble avoir surmonté son problème de drogue après avoir emménagé à Toronto. En réponse à une enquête du journal The Sun sur ce qui était vraiment arrivé à Haim, il dit que : « Je suis propre, sobre, humble et heureux »[8]. En 2006, il était classé huitième des plus grandes stars pour adolescents sur VH1.

Retour[modifier | modifier le code]

Le 4 décembre 2006, Haim commence l'enregistrement d'un reality show d'improvisation avec Corey Feldman intitulé The Two Coreys. Le show est diffusé pour la première fois sur A&E Network le 29 juillet 2007. Les deux Coreys signent pour une deuxième saison, dont la diffusion commence le 22 juin 2008[9].

Haim est nommé pour le prix des téléspectateurs aux Annual Gemini Awards au Canada pour son rôle dans The Two Coreys. Il est huitième dans la catégorie « canadien préféré » dans une série TV (non éligible pour un Gemini) pour son rôle dans le show de A&E[10].

Le 7 février 2008, Haim paye une annonce dans le magazine Variety, disant que « Ce n'est pas une blague. Je suis de retour. Je suis prêt à travailler. je suis prêt à m'amender. »[11].

En février 2008, on recommença à filmer certaines scènes de Lost Boys: The Tribe pour inclure Corey Haim reprenant son rôle de Sam Emerson. Haim revint sur sa décision de ne pas apparaître dans une suite. Haim n'apparaît pas dans le scénario de Lost Boys: The Tribe jusqu'au générique de fin. Ses apparitions sont visibles uniquement dans les "scènes supprimée" du DVD.

Avant que le futur de The Two Coreys fut connu, Corey Feldman déclara qu'il refusait d'avoir d'autres contacts avec Haim tant que ce dernier ne se serait pas débarrassé de son penchant pour les drogues[12]. A & E se prononça contre une 3e saison et dissout le show en juillet 2008[13].

Décès[modifier | modifier le code]

Corey Haim est mort de causes naturelles à l'âge de 38 ans le 10 mars 2010 à Hollywood. Selon Szilva Vecserdy, les médias ont tenu des propos injustes et faux sur Corey. Il n'est pas mort d'une surdose, mais bien d'une pneumonie et d'une hypertrophie du cœur. Selon Corey Feldman, la dépendance à la drogue de son ami était due aux agressions pédophiles qu'il avait subies durant son enfance[14].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Corey Haim Biography (1971-)
  2. The Two Coreys: Together again! | Corey Feldman | 2 | THE Q&A | TV | Summer TV | Entertainment Weekly
  3. Corey Haim trivia IMDb
  4. Corey Haim: Biographie
  5. Ebert, Roger. Roger Ebert review of Lucas. Chicago Sun-Times. March 28 1986. Retrieved July 30 2007.
  6. The Lost Boys Movie Reviews, Pictures - Rotten Tomatoes
  7. Blown Away (1992)
  8. a et b Corey Haim interview The Sun. Retrieved July 30 2007.
  9. About the Two Coreys
  10. 22nd Annual Gemini Awards
  11. Ad image. CoreyHaim.tv.
  12. The Two Coreys Final Episode
  13. [1]
  14. « Former Child Star Corey Feldman: Paedophilia Rampant in Hollywood »

Sources[modifier | modifier le code]

  • Traduction de l'article de la wikipedia anglophone : Corey Haim dans sa version du 27 août 2009 à 10:28.