Corentin de Salle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Corentin de Salle, né en 1972, licencié en droit (Facultés universitaires Saint-Louis et Université Catholique de Louvain), est docteur en philosophie à l'Université libre de Bruxelles. Il a étudié la philosophie politique et la théorie du droit à l'Université d'Oxford. Il est l'auteur de « Fin de l'histoire et Légitimité du Droit dans l'œuvre de F. A. von Hayek » (in Revue française de science politique, 2003), de « La doxa, fondation normative du libéralisme ? »[1] (in Le Banquet, 2003), de La Philosophie (2009)[2] et de La Tradition de la Liberté Tome I (2010)[3] disponible en ligne[4], ouvrage traduit en portugais ("A Tradição da Liberdade - Grandes Obras do Pensamento Liberal")[5] et en polonais, de "La Tradition de la Liberté Tome II, Les Lumières libérales" (2011)[6] également traduit en portugais et en polonais, de "La Tradition de la Liberté Tome III, Splendeur et Misères du Capitalisme" (2014) et de "Fiasco Energétique, Le Gaspillage écologiste des ressources", Texquis (2014), livre coécrit avec le député David Clarinval.

Corentin de Salle voit le capitalisme comme le premier bienfait de l'humanité[7]. Il publie fréquemment des articles dans la presse quotidienne La Libre Belgique, Le Soir, L'Echo, etc. Concernant la thématique environnementale, il défend une conception libérale de l'écologie[8] et affirme le caractère illimité des ressources naturelles du fait de l'évolution de la science[9].

Il enseigne la philosophie, l'éthique et certaines branches du droit dans diverses hautes écoles bruxelloises (Institut Cooremans, École Pratique des Hautes Études Commerciales) et est assistant à l'Université Libre de Bruxelles.

Corentin de Salle est en outre conseiller du Mouvement Réformateur en Belgique Francophone et membre (chercheur) du Centre Jean Gol. À ce titre, il est invité à expliciter les idées de ce parti : il contribue à éclaircir la notion de libéralisme et aborde diverses questions d'actualité politique en discussion avec un public varié.

Notes et références[modifier | modifier le code]