Corellia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Corellia
Astronomie
Localisation Noyau profond

Corellia est une planète de l’univers de fiction Star Wars.

Géographie[modifier | modifier le code]

C'est une planète verdoyante, possédant de grandes forêts, des plaines et des montagnes. L'eau est très présente sur Corellia comme le démontrent ses nombreuses mers et ses deux imposants océans. Malgré le fait qu'elle soit fortement industrialisée, elle reste étonnamment rurale, ses chantiers de constructions navals et les stations d'habitations trouvant leurs places sur orbite. La capitale, Coronet, est située au bord de la côte, le long des Plages Dorées, non loin des villes de Bela Vistal, Doaba Guerfel, Kor Vella et de Tyrena. Cette mégalopole est assez atypique avec de nombreux espaces verts, parcs et plazas, démontrant le goût des autochtones de leur amour pour la nature. Corellia reste quand même une planète très peuplée avec 15 milliards d'habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est la planète natale de plusieurs personnages importants, dont Han Solo, Wedge Antilles et Corran Horn. C'est la planète capitale du secteur corellien, qui comprend Corellia, Selonia, Drall, Tralus et Talus. À l'époque de la République galactique, c'était une dictature tandis que le secteur avait un siège au Sénat galactique. Corellia tire fort probablement son nom de la planète Korell, création d'Isaac Asimov dans ses romans du cycle Fondation, bien qu'une autre possibilité soit sa place au cœur de la Galaxie. Corellia fait partie du Noyau profond. Corellia fut une dictature durant l'ancienne République, 300 ans après que la démocratie eut été instaurée par le roi Berethone Solo, puis après 200 ans de dictature, la démocratie revint. Ces changements politiques fréquent lui valurent le titre de planète non conformiste. C'est une des planètes fondatrices de la République galactique. Durant la fin de l'ancienne République, le Sénateur Garm Bel Iblis ne participa pas au vote pour la création d'une armée républicaine qu'il désapprouvait. Lors de la Guerre des clones, il décida de fermer les frontière du système Corellien et resta neutre le temps que passe le conflit. Vue son importance stratégique en tant que chantier Spatio-naval, l'idée du Sénateur Iblis échoua et Corellia se retrouva vite engluée dans les combats. Durant le gouvernement impérial galactique, la marine impériale fit plusieurs contrôles, surtout lors de la rébellion. C'est la planète natale de Han Solo.

Bibliographie[modifier | modifier le code]